Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moi mon colon celle ce que je préfère c''est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Dim 24 Mai 2009, 6:00 pm

Moi mon colon, celle que je préfère c'est la guerre de 14-18, -citation de Georges Brassens-.

Petit aparté à l'intention des plus jeunes (et moins jeunes éventuellement, ne soyons pas sectaires). Aujourd'hui beaucoup de gens pensent ou croient que des deux guerres mondiales, celle de 39-45 a été la plus horrible. Ce n'est ni vrai ni faux, au sens ou la 2GM a été une répétition de ce que fut la 1GM, mais la premier conflit mondial de l'histoire s'est caractérisé par ses sommets atteints dans l'horreur.
Il est vrai que la 2GM s'est caractérisée par l'horreur des camps de concentration, mais la 1GM n'a rien à lui envier, loin s'en faut. C'est juste un trou de mémoire qui fait qu'elle paraît "plus tolérable" d'une certaine manière, mais rien n'est plus faux.

A bien y regarder, tout ce qui a caractérisé la 2GM figure déjà dans la période 1914-1818, qu'il s'agisse de l'emploi de gaz (de combat, puisque Mussolini les employa contre des populations civiles éthiopiennes peu avant le conflit) les génocides (des arméniens, -1 250 000 victimes- mais également des grands oubliés de l'histoire, à savoir les assyriens -275 000 personnes assassinées- mais également juste après guerre des grecs pontiques -360 000 victimes-, ces trois ethnies peuplant alors la Turquie). De la sorte, ces opérations de nettoyage ethnique préfigurent ce que sera le génocide à une échelle un peu moindre puisque dans le cas présent la moyenne de personnes civiles exécutées et assassinnées avoisinne les 1 885 000 personnes au bas mot.

14-18 fut également le sommet de la barbarie dans le sens ou les armes employées se situèrent en bascule de la technologie. Je parlais des gaz -arme novatrice- mais l'on peut également citer l'emploi de lance-flammes, d'un emploi beaucoup plus psychologique que réellement efficaces.
La bascule technologique se situe dans le fait que pour autant, du fait de la guerre de position(s) pratiquement tous les moyens possibles ont été mis à disposition pour tuer l'ennemi, du casse tête en passant par l'arbalète et la fronde, jusqu'aux fléchettes en acier lancées d'aéroplanes survolant les tranchées ennemies et j'en oublie au passage.

Armes presque préhistoriques, qui témoignent du degré, de la volonté de tuer par tous les moyens possibles. C'est probablement en cela que la 1GM est la plus barbare : non seulement les généraux font peu de cas de leurs troupes car les régiments sont envoyés les uns après les autres se faire décimer pour reconquérir à peine quelques mètres de terrain, mais en plus la reconquête des tranchées entraîne des corps à corps d'une boucherie sans nom.
Pire, ce que l'on appelle le shell shock à savoir le stress du au combat n'est pas encore reconnu en tant que tel à l'époque et dont les seuls médecins militaires commençaient à entrapercevoir les manifestations. Il n'était pas exceptionnel que des soldats ayant subi un intense pilonnage pendant plusieurs heures, voir jours de suite, en sortent psychologiquement épuisés. D'autres vétérans parfois médaillés, à l'issue d'un séjour à l'hôpital, refusèrent d'être renvoyés au front et furent bien souvent dans ce cas soit fusillés soit condamnés à des peines de travaux forcés.

Mais toutefois, il est un domaine qui démontre de manière on ne peut plus explicite le degré de barbarie auquel les forces armées des nations sont arrivées, c'est celui des mineurs, ou plutôt des sapeurs. Ce type de guerre sous terre ne sera pas réitéré en 39-45, puisqu'il s'agit alors d'une guerre de mouvement et non plus de position comme en 14-18.
Le travail de sapeur consiste avant tout à essayer de percer par en dessous puisqu'il est alors impossible de conquérir la tranchée ennemie par les moyens normaux. Au fil de la guerre, on va chercher à ensevelir l'ennemi sous des tonnes et de tonnes de terre, puis à les volatiliser comme le ferait un obus tombant sur un trou de souris occupé par une paire de fantassins, mais à l'échelle d'une tranchée entière.

Dans les tranchées ou plutôt en dessous, les sapeurs se sont livrés à une guerre de tunneliers dont les vestiges dans les régions du Nord témoignent encore de l'ampleur et de l'acharnement avec lesquels ils essayèrent mutuellement de se tuer. Sapes et contre sapes se multiplièrent, les quantités d'explosifs employés allèrent jusqu'à faire trembler des appareils de sismologie pourtant fort éloignés des régions dans lesquelles le conflit se tenait. Car l'on employait des centaines de tonnes de dynamite, puis d'ammonal.
On peut notamment citer les cratères de Saint Eloi, suite aux explosions de mines creusées par les sapeurs britanniques dans le cadre de la contre-attaque lancée en avril 1916. Les explosions des charges placées ont été si puissantes qu'elles ont modifié la topographie et la géographie locales, à un tel point que les soldats occupant la région ne reconnaissent plus les lieux...
Saint Eloi sera par la suite largement dépassé en termes de tonnage d'explosifs employés : pour la bataille de Messine, qui jouxte Ypres (à peine quelques km de distance) ce seront pas moins de 240 tonnes d'explosifs qui seront employés sur une seule et même sape. En Suisse et en Hollande, ces explosions seront remarquées par les sismologues qui voient leurs instruments s'affoler brusquement. Ils n'auront la clef de l'énigme qu'après-guerre.
Et il n'est vraiment pas rare que les sapeurs se battent au corps à corps lorsque qu'un camp fait exploser un tunnel, du fait de la dimensions des conduits qu'ils occupent, ils bénéficient d'armes modifiées ou spécialement créées, à canon court, sans parler des poignards poing américains et autres choses du genre. L'expression "tuerie" n'est pas employée à la légère : non seulement on essaye d'enselevir les sapeurs adverses par tous les moyens possibles, mais en plus on ensevelit également l'équipe de secours venue à l'aide des premiers touchés par la contre sape. On est très loin de la guerre aérienne et des chevaliers du ciel qui se veulent agîr selon une sorte de code de conduite, lequel est absolument sans objet à terre. La règle étant de tuer par tous les moyens possibles, au besoin en utilisant les plus affreux.

Les massacres de populations civiles n'ont pas été le seul fait du gouvernement turc. En Belgique notamment, les civils ont été soumis à des conditions de vie extrêmement dures, au sens ou elles devaient fournir à l'occupant les denrées nécessaires à son alimentation. Puis, ces mêmes personnes seront déportées en Allemagne pour fournir ce qui ne s'appelle pas encore la main d'oeuvre du STO. Plus d'un millier d'hommes originaires d'Amiens seront également déportés pour travailler dans l'industrie de guerre du Kaiser, ils ne rentrèrent chez eux qu'en 1919. Question massacres, ils ont débuté au commencement même de la guerre, lorsque 450 personnes environ furent exécutées à Tamines en août 1914.

L'apparition de nouveaux moyens guerriers, notamment le sous-marin, va entraîner une nouvelle forme de conflit avec de nouvelles conséquences désastreuses. Exceptés les soldats en première ligne, deux catégories de personnes souffrèrent particulièrement des conséquences de la guerre, les civils comme je le citais, mais également les prisonniers de guerre. Le blocus des principaux ports allemands via les sous-marins de la Royal Navy entraîne une période de disette et de rationnement chez les civils allemands, mais pour les prisonniers de guerre la situation est bien pire. Déjà soumis à un régime alimentaire particulièrement faible en calories, celui-ci se voit encore réduit jusqu'au point ou très nombreux seront les prisonniers libérés rentrant chez eux avec la même constitution physique d'un déporté sorti de Dachau ou Buchenwald, c'est-à-dire avec leur seule peau sur les os.
Et comme la sécurité sociale n'existe pas encore à cette époque, tout aussi nombreux furent ceux qui mourrèrent dans l'immédiat après-guerre, soit par manque de soins du fait du manque de ressources financières, soit parce les militaires avec une cruelle habileté administrative ne reconnaîtront pas les maux, maladies comme directement liées au conflit.
Si tenté que les malheureux aient échappé à la grippe espagnole, qui fera encore plus de ravages que la guerre elle-même...

On comprend mieux alors pourquoi est-ce qu'en France notamment, nombreux furent ceux qui espérèrent éviter la guerre à tout prix, y compris jusqu'à sacrifier la Tchécoslovaquie ou à maintenir la drôle de guerre tandis que les polonais subissaient le déferlement nazi et soviétique. Proportionnellement, la France est le pays ayant le plus souffert durant la 1GM, puisque les pertes grimpèrent jusqu'à 10% de la population active masculine, ce qui est énorme et qui entraîne par ailleurs un fabuleux déficit en termes de naissances : la courbe démographique s'effondre, la population vieillit et cela ne sera compensé en partie qu'avec l'afflux d'immigrés après-guerre, notamment dans les régions du nord.

La 1GM n'est pas aussi éloignée de notre, de nos générations que l'on serait amené à le penser. Il n'y a encore pas si longtemps que cela, dans l'Aisne (dpt 02, région de Chateau-Thierry) on revivait la 1GM presque au quotidien. Les scieries étaient obligées d'importer le bois qu'elles découpaient, car le bois local était inutilisable, du fait de la présence trop importante d'éclats d'obus et de balles dans les troncs, qui endommageait les lames des scies. Fréquemment, à chaque fois qu'un paysan labourait son champ, il faisait remonter à la surface de la terre des objets hétéroclites, allant des douilles jusqu'à des casques rouillés, voir parfois des os humains. C'est encore le cas actuellement, lorsque la pluviométrie locale est abondante et que les mouvements de sols font remonter les vestiges vers la surface.
Un de mes amis eut un jour l'idée de creuser son jardin pour l'aménager, afin de libérer de l'espace et de pouvoir y faire une terrasse avec un accès pour un garage. Il a fallu appeler le service de déminage, puisqu'il est tombé sur un obus, trouvant également une chaussure de poilu, un bracelet comportant un matricule et quelques autres objets du passé du même genre. Le département étant de plus très humide -il y fait froid même en été- on n'ose imaginer les conditions de vie au quotidien à l'époque, considérant les effets dont étaient équipés les soldats.

Notre Sturm' national, votre collaboration est la bienvenue ainsi que toute autre personne par ailleurs oui gri
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  panzerblitz le Dim 24 Mai 2009, 11:31 pm

Héhé ,je plussois à monsieur Kaiser !

En effet ,bien des traces témoignent ,ici aussi dans cette Picardie où j'ai quelque peu grandi ,cette violence des combats ...Des obus d'exercices trouvés dans ma grange ,dans un conditionnement parfait ,aux gourdes ,en passant par une foultitude de casque Adrian et autres "Rosalies" ,bien des choses rappellent ici cette période !

Une des erreurs les plus dramatiques serait aussi de penser au prima de la seconde guerre en terme d'avancée technologies et de stratégies militaires ...Même si des aéronefs furent utilisés dés 1911 pour les combats en Turquie ,ou encore avant aux USA pour la traque de Pancho Villa ,c'est bien la première guerre qui va voire les premiers bombardements de masse (Gotha et Zeppelin certes ,mais aussi leurs pendants britanniques ) ,qui n'engageaient certes que de modestes appareils ,mais face a une population dépourvue de toute protection à cet effet !
Tant qu'à la Blitzkrieg ,n'est elle pas née dans l'esprit de Lidell Hardt ,quelques 15 ans avant la sortie "d'Achtung Panzer",de ce cher Guderian ?

Passons désormais à l'aspect techniques ;De l'obusier standard de la futur Wehrmacht ,le LeFH 18 ,au célébrissime Flak 18 de 88mm ,en passant par la balle de 12,7 ,encore utilisée de nos jours ,et les constructions aéronautique métalliques ,il n'est que peu d'armements du début de la 2e guerre qui ne trouve d'ancêtres dans la deuxième ...

Enfin ,je me permettrai d'ajouter que s'il serait un aspect de la 1ere guerre ayant été l'un des plus outrageusement passé sous silence ,ce serait bien bien la guerre sous-marine .Comme souligné par Kaiser (sauce ), celle ci fut d'une ampleur inouïe ,chapote (du verbe chapoter ) et de très loin ,le conflit qui vous a attirés sur ce forum .
Si les années 1942 et 1943 se ressentirent durement sur le ravitaillement britannique ,que dire de la totalité de la première guerre ,où la possibilité de plier face aux U-Boot était alors autre chose qu'une lointaine probabilité ...
Les scores individuels des sous-mariniers allemands quant à eux parlent d'eux mêmes ; 40 commandants d'U-Boot ont coulés plus de 100 000 tonnes alliés ,contre "seulement" 34 durant la deuxième guerre ...Kretschmer ,le plus brillant commandant d'U-Boot de la Kriegsmarine se serait ainsi classé 4e durant la 1ere guerre ,loin derrière Lothar von Arnauld de la Périère ,avec ses quelques 454 000 tonnes ...
Qui plus est ,pour ce résultat ,5000 sous-mariniers allemands perdirent la vie ,soit presque 33% de pertes ...Peu de chose à côté des 30 000 tués dans leurs rangs ,durant le deuxième conflit mondial ,chiffre qui représente 75% de pertes ...

Cela laisse songeur ...Voir pantois ...Surtout en fait devant le peu de traces que cela semble avoir laissé dans l'histoire ...Tant qu'a dans nos livres yeu gri !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Vincent le Dim 24 Mai 2009, 11:51 pm

Bien que celle de l'an 40 ne m'a pas tout à fait déçu, elle fut longue et massacrante, mais je ne crache pas dessus... (un autre fan )

Qu'entend-je ?? Picardie ?? lol Hélas oui toute l'année nous l'étudions comme une terre d'invasion à toutes les époques à Amiens...
Pour ce qui est de la Première Guerre mondiale j'adhère sans réserve à ce que vous dites... la 1ère préface la 2e guerre mondiale. (et en préchant pour ma paroisse j'invite ceux qui n'y sont jamais allé à visiter l'Historial de la Grande Guerre de Péronne, c'est un bijou !!)

Pour ce qui est de la Blitzkrieg... rencardez vous sur Ludwig Ritter von Eimannsberger et son oeuvre publiée vers 1930 (issue de ses carnets/réflexions dès 1918 non publiés malheureusement et qui mériteraient largement un doctorat...) intitulée Der Kampfwagenkrieg, trop peu connu hélas mais pour moi à l'origine de la réflexion gaullienne, guderianne et lidellhartienne (pas trop français ce que je dis mais tant pis mort de rir gri )...
(Difficile de trouver quelque chose en français sur lui --> http://books.google.fr/books?id=nUYgT1QDSDwC&pg=PA15&dq=manque+de+divisions+blind%C3%A9es&lr=#PPA8,M1 sinon il a sa fiche sur Axishitory...)

Mais c'est vrai, pour faire court que du point de vue matériel, politique (imposer l'humiliation aux Allemands), stratégique (toujours l'humiliation, mais militaire, pour une nation qui l'a toujours été, et qui doit subir des occupations économiques), du point de vue moins perceptible à première vue du moral, de la perception de l'allemand (déjà bien construite après 1871), la Première Guerre Mondiale porte en elle les germes de la Seconde... (c'est d'ailleurs pour cela que Clémenceau sera, de Père la Victoire, transformé en Perd la Victoire...)

Amicalement pouce


Dernière édition par Vincent le Lun 25 Mai 2009, 10:32 am, édité 1 fois
avatar
Vincent
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 322
Age : 31
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Sturmovik le Lun 25 Mai 2009, 12:17 am

Je suis tout a fait en accord avec ce que je viens de lire.

La Première Guerre mondiale est mère de la Seconde.
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 12:23 am

Vincent a écrit:Bien que celle de l'an 40 ne m'a pas tout à fait déçu, elle fut longue et massacrante, mais je ne crache pas dessus... (un autre fan )

Qu'entend-je ?? Picardie ?? lol Hélas oui toute l'année nous l'étudions comme une terre d'invasion à toutes les époques à Amiens...

Il faut avouer mes amis picards que vous n'avez pas vraiment eu de chance aussi bien en 14-18 qu'en 39-45... Voir même avant !

Vincent a écrit:
la Première Guerre Mondiale porte en elle les germes de la Seconde... (c'est d'ailleurs pour cela que Clémenceau sera, de Père la Victoire, transformé en Perd la Victoire...)

C'est violemment exact, il y a d'ailleurs une petite phrase assassine : winning the war, loosing the peace (gagner la guerre et perdre la paix) qui est employée actuellement dans un autre contexte pour un autre pays de ce monde... mais qui fut à l'origine employée pour la 1GM.

Mais Clémenceau avait su avec intelligence et clairvoyance voir pendant les négociations du traité de Versailles prévenir en disant qu'au vu et au su des récriminations, exigences et ce qui s'en suit, il se préparait un autre conflit d'ampleur sous une vingtaine d'années avec l'Allemagne. En cela, on peut dire d'une certaine manière que la 2GM est une sorte de continuation de la 1GM, l'entre deux-guerres ayant été meublé par la reconstruction, la crise économique et la dépression. Les germes y étaient, il a juste fallu le temps d'une incubation.

Panzerblitz a écrit:Passons désormais à l'aspect techniques ;De l'obusier standard de la futur Wehrmacht ,le LeFH
18 ,au célébrissime Flak 18 de 88mm ,en passant par la balle de 12,7
,encore utilisée de nos jours ,et les constructions aéronautique
métalliques ,il n'est que peu d'armements du début de la 2e guerre qui
ne trouve d'ancêtres dans la deuxième ...

Sans parler des canons de 30 Defa, aux origines germaniques, ni du SS-11 voir même de l'A4 qui a donné naissance par héritage aux Semiorka et ce qui s'en est suivi. C'est ici une série de développements purement 2GM, mais il faut se rappeler que Junkers fut le premier à utiliser comme tu le soulignes la tôle pour le revêtement travaillant des aéroplanes -qui plus est monoplans- tandis que le roumain Henri Coanda avait en 1911 conçu une turbine entrainé par un moteur quatre temps, l'ancêtre du turboréacteur.

Il y eu également un précédent à la katioucha, en Inde, lorsque les troupes coloniales s'affrontèrent avec je ne me rappelle plus quel maharadjah, qui avait monté sur des sabres des fusées. Les sabres étaient imprimés d'un mouvement de rotation sur eux-mêmes, qui firent un tel carnage dans les rangs britanniques qu'elles durent s'y reprendre à deux fois avant de conquérir la place. Comme quoi le dernier des Monty Python (le sens de la vie) avec la séquence sur la guerre coloniale à Glasgow à Natal n'est pas aussi éloigné de la réalité qu'on pourrait bien le penser... Voir ci-dessous, désolé je n'ai pas trouvé la séquence en français :

avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 2:48 am

Petite précision en ce qui concerne le travail des sapeurs, en l'occurrence les RE (Royal Engineers) tirée tout droit de Pillars of fire, the battle for Messines ridge :

'Gentlemen, we may not make history tomorrow, but we shall certainly change the geography.' So said General Plumer the day before 600 tons of explosives were detonated under the German positions on Messines Ridge. The explosion was heard by Lloyd George in Downing Street, and as far away as Dublin.

Traduction :

"Messieurs, nous ne ferons peut-être pas l'histoire demain, mais nous boulverserons très certainement la géographie". Ainsi s'exprima le général Plumer la veille de la mise à feu de 600 tonnes d'explosif sous les positions allemandes de Messines. L'explosion fut entendue par Lloyd George à Downing Street (NdlR : donc à Londres), et aussi loin qu'à Dublin.

Ce à quoi j'ajoute que ce fut le son le plus important jamais entendu jusqu'alors, en dehors du fait que les sapeurs ayant creusé le tunnel pour placer les charges d'explosifs crurent au départ que la mise à feu avait avortée. Ils ont commis la lourde erreur de sortir de leurs abris et peu de temps après les charges ont explosé, tuant plus de plusieurs dizaines de sapeurs et soldats britanniques, sans parler des allemands au bout de la sape d'une longueur de 500 mètres et à multiples ramifications.

Pour ceux que cela intéresse, il y a à Messines la "peace pool" (la piscine de la paix) qui est un des vestiges de cette gigantesque explosion et qui n'est pas aisément trouvable. Ceci dit, les dimensions de l'étang sont telles qu'il faut au moins une bonne dizaine de minutes pour en faire le tour, il est aujourd'hui fréquenté par les pêcheurs qui viennent parait-il y faire de bonnes prises.

visible ici en bas de page : http://www.webmatters.net/belgium/ww1_spanbroekmolen.htm

et encore là, avec vidéos à la clef, également en bas de page : http://www.firstworldwar.com/today/poolofpeace.htm
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  panzerblitz le Lun 25 Mai 2009, 3:47 am

Kaiser a écrit :
Sans parler des canons de 30 Defa, aux origines germaniques, ni du SS-11 voir même de l'A4 qui a donné naissance par héritage aux Semiorka et ce qui s'en est suivi. C'est ici une série de développements purement 2GM, mais il faut se rappeler que Junkers fut le premier à utiliser comme tu le soulignes la tôle pour le revêtement travaillant des aéroplanes -qui plus est monoplans- tandis que le roumain Henri Coanda avait en 1911 conçu une turbine entrainé par un moteur quatre temps, l'ancêtre du turboréacteur.

Ah ouip ,mais justement ,les armements que j'énonçais sont en fait nés au cour de la 1ere guerre ...(j'ai pas du être très clair )

Tu fais bien de souligner pour le Junkers ,c'est le Junkers D-1 ,dont l'on peut admirer un exemplaire superbement restauré au musée de l'air et de l'espace à Paris ...Réussi il l'était ! Le futur F-13 à succès des années 20-30 ne peut d'ailleurs pas lui renier son ascendance !
Tenez en autre armement de la 2e guerre ayant ses racines à la première ,il y a le futur canon de DCA Oerlikon de 20mm ,qui eut ensuite une carrière bien bien longue ,qui continue d'ailleurs largement encore ...
Et puis tant qu'a parler de guerre sous-marine ,j'aurais du mentionner les technologies mises au point pour annihiler ce fléau ,à commencer par l'Asdic ,appelé aussi sonar actif ,et l'arme qui va de pair avec ,la charge de profondeur ...

Sinon ,autre similitude d'avec le second conflit mondial ,il y a souvent une exagération de la qualité et des innovations qu'introduirent le matériel allemand ...Bon certes dans la guerre sous-marine ,ils en avaient une d'avance ,de guerre ...
Mais que dire de leur aéronautique ...Le Kaiser (pas saucé du tout celui là ) ,aurait eu bien des soucis a faire perdurer son aviation de guerre sans l'assistance de la firme d'un jeune hollandais dynamique ,Antony Fokker ...C'est celui ci qui conçut le premier chasser au monde ,taillé pour cette fonction ,sous la forme du Fokker E-III "Eindecker" ,appareil qui va tailler les rangs des appareils alliés une bonne année durant !
Tant qu'aux mitrailleuses MG 08 ,armes standard de la troupe ,après tout ce ne sont que des Maxim légèrement modifiées ,mais d'origines indéniablement bien britanniques !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Psychopompos le Lun 25 Mai 2009, 11:48 am

Sturmovik a écrit:Je suis tout a fait en accord avec ce que je viens de lire.

La Première Guerre mondiale est mère de la Seconde.

Dans le livre Les Poilus, Pierre Miquel soutient qu'il s'agit d'un seul et même conflit avec une trêve de 15 ans.

Kaiser Sauce a écrit:C'est violemment exact, il y a d'ailleurs une petite phrase assassine : winning the war, loosing the peace (gagner la guerre et perdre la paix) qui est employée actuellement dans un autre contexte pour un autre pays de ce monde... mais qui fut à l'origine employée pour la 1GM.

"Winning the war, losing the peace". "Loose", ça veut dire "lâche", "détendu" (pour un noeud, par exemple).

Kaiser Sauce a écrit:Petite précision en ce qui concerne le travail des sapeurs, en l'occurrence les RE (Royal Engineers) tirée tout droit de Pillars of fire, the battle for Messines ridge :

'Gentlemen, we may not make history tomorrow, but we shall certainly change the geography.' So said General Plumer the day before 600 tons of explosives were detonated under the German positions on Messines Ridge. The explosion was heard by Lloyd George in Downing Street, and as far away as Dublin.

Traduction :

"Messieurs, nous ne ferons peut-être pas l'histoire demain, mais nous boulverserons très certainement la géographie". Ainsi s'exprima le général Plumer la veille de la mise à feu de 600 tonnes d'explosif sous les positions allemandes de Messines. L'explosion fut entendue par Lloyd George à Downing Street (NdlR : donc à Londres), et aussi loin qu'à Dublin.

Ce à quoi j'ajoute que ce fut le son le plus important jamais entendu jusqu'alors, en dehors du fait que les sapeurs ayant creusé le tunnel pour placer les charges d'explosifs crurent au départ que la mise à feu avait avortée. Ils ont commis la lourde erreur de sortir de leurs abris et peu de temps après les charges ont explosé, tuant plus de plusieurs dizaines de sapeurs et soldats britanniques, sans parler des allemands au bout de la sape d'une longueur de 500 mètres et à multiples ramifications.

Pour ceux que cela intéresse, il y a à Messines la "peace pool" (la piscine de la paix) qui est un des vestiges de cette gigantesque explosion et qui n'est pas aisément trouvable. Ceci dit, les dimensions de l'étang sont telles qu'il faut au moins une bonne dizaine de minutes pour en faire le tour, il est aujourd'hui fréquenté par les pêcheurs qui viennent parait-il y faire de bonnes prises.

visible ici en bas de page : http://www.webmatters.net/belgium/ww1_spanbroekmolen.htm

et encore là, avec vidéos à la clef, également en bas de page : http://www.firstworldwar.com/today/poolofpeace.htm

Je pensais que le bruit le plus important jamais entendu était celui de la bombe à hydrogène soviétique Ivan (57 mégatonnes), plus connue sous le nom de "Tsar Bomba" ("Reine des bombes"), dont le test en 1961 a tout ravagé sur un rayon de 300 km et a commis des dégâts jusqu'en Suède. C'est l'explosion la plus puissante qui ait jamais eu lieu.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 12:13 pm

[quote="Psychopompos"]
Sturmovik a écrit:Je suis tout a fait en accord avec ce que je viens de lire.

La Première Guerre mondiale est mère de la Seconde.

Psychopompos a écrit:Dans le livre Les Poilus, Pierre Miquel soutient qu'il s'agit d'un seul et même conflit avec une trêve de 15 ans.

C'est un peu exagéré d'aller jusqu'à ce point, notamment si l'on considère le conflit de manière globale, au sens ou au cours de la 1GM, le Japon pour ne citer que lui n'avait pas d'ambitions coloniales telles qu'il en a eues au cours de la 2GM. En revanche si l'on ne considère que l'Europe, cela me parait tout-à-fait exact.

Kaiser Sauce a écrit:C'est violemment exact, il y a d'ailleurs une petite phrase assassine : winning the war, loosing the peace (gagner la guerre et perdre la paix) qui est employée actuellement dans un autre contexte pour un autre pays de ce monde... mais qui fut à l'origine employée pour la 1GM.

"Winning the war, losing the peace". "Loose", ça veut dire "lâche", "détendu" (pour un noeud, par exemple).

Simple faute de frappe.

Kaiser Sauce a écrit:Petite précision en ce qui concerne le travail des sapeurs, en l'occurrence les RE (Royal Engineers) tirée tout droit de Pillars of fire, the battle for Messines ridge :

'Gentlemen, we may not make history tomorrow, but we shall certainly change the geography.' So said General Plumer the day before 600 tons of explosives were detonated under the German positions on Messines Ridge. The explosion was heard by Lloyd George in Downing Street, and as far away as Dublin.

Traduction :

"Messieurs, nous ne ferons peut-être pas l'histoire demain, mais nous boulverserons très certainement la géographie". Ainsi s'exprima le général Plumer la veille de la mise à feu de 600 tonnes d'explosif sous les positions allemandes de Messines. L'explosion fut entendue par Lloyd George à Downing Street (NdlR : donc à Londres), et aussi loin qu'à Dublin.

Ce à quoi j'ajoute que ce fut le son le plus important jamais entendu jusqu'alors, en dehors du fait que les sapeurs ayant creusé le tunnel pour placer les charges d'explosifs crurent au départ que la mise à feu avait avortée. Ils ont commis la lourde erreur de sortir de leurs abris et peu de temps après les charges ont explosé, tuant plus de plusieurs dizaines de sapeurs et soldats britanniques, sans parler des allemands au bout de la sape d'une longueur de 500 mètres et à multiples ramifications.

Pour ceux que cela intéresse, il y a à Messines la "peace pool" (la piscine de la paix) qui est un des vestiges de cette gigantesque explosion et qui n'est pas aisément trouvable. Ceci dit, les dimensions de l'étang sont telles qu'il faut au moins une bonne dizaine de minutes pour en faire le tour, il est aujourd'hui fréquenté par les pêcheurs qui viennent parait-il y faire de bonnes prises.

visible ici en bas de page : http://www.webmatters.net/belgium/ww1_spanbroekmolen.htm

et encore là, avec vidéos à la clef, également en bas de page : http://www.firstworldwar.com/today/poolofpeace.htm

Psychopompos a écrit:Je pensais que le bruit le plus important jamais entendu était celui de la bombe à hydrogène soviétique Ivan (57 mégatonnes), plus connue sous le nom de "Tsar Bomba" ("Reine des bombes"), dont le test en 1961 a tout ravagé sur un rayon de 300 km et a commis des dégâts jusqu'en Suède. C'est l'explosion la plus puissante qui ait jamais eu lieu.

C'est pour cela que j'ai écrit dans mon avant dernier post qu'il s'agissait de l'explosion la plus puissante et la plus sonore jusqu'alors. Ça ne veut pas dire qu'elle a été la plus grande explosion de tous les temps question son clin doeil gri
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 1:02 pm

panzerblitz a écrit:

Tu fais bien de souligner pour le Junkers ,c'est le Junkers D-1 ,dont l'on peut admirer un exemplaire superbement restauré au musée de l'air et de l'espace à Paris ...Réussi il l'était ! Le futur F-13 à succès des années 20-30 ne peut d'ailleurs pas lui renier son ascendance !
Tenez en autre armement de la 2e guerre ayant ses racines à la première ,il y a le futur canon de DCA Oerlikon de 20mm ,qui eut ensuite une carrière bien bien longue ,qui continue d'ailleurs largement encore ...
Et puis tant qu'a parler de guerre sous-marine ,j'aurais du mentionner les technologies mises au point pour annihiler ce fléau ,à commencer par l'Asdic ,appelé aussi sonar actif ,et l'arme qui va de pair avec ,la charge de profondeur ...

Sinon ,autre similitude d'avec le second conflit mondial ,il y a souvent une exagération de la qualité et des innovations qu'introduirent le matériel allemand ...Bon certes dans la guerre sous-marine ,ils en avaient une d'avance ,de guerre ...
Mais que dire de leur aéronautique ...Le Kaiser (pas saucé du tout celui là ) ,aurait eu bien des soucis a faire perdurer son aviation de guerre sans l'assistance de la firme d'un jeune hollandais dynamique ,Antony Fokker ...C'est celui ci qui conçut le premier chasser au monde ,taillé pour cette fonction ,sous la forme du Fokker E-III "Eindecker" ,appareil qui va tailler les rangs des appareils alliés une bonne année durant !
Tant qu'aux mitrailleuses MG 08 ,armes standard de la troupe ,après tout ce ne sont que des Maxim légèrement modifiées ,mais d'origines indéniablement bien britanniques !

Tu fais bien de le dire, parce Fokker a puisé par plusieurs fois son inspiration chez les alliés à l'époque : la synchronisation des mitrailleuses (merci Garros et Morane-Saulnier) le triplan (merci Spowith et son Triplane) sans parler des copies allemandes d'avions français (Nieuport entre autres, je ne sais plus comment rebaptisés en Allemagne mais je vais trouver) qui ont induit en erreur les premiers pilotes français, pensant au vu de la silouhette qu'il s'agissait d'avions français. Erreur qui leur a coûté la vie.
Fokker a sciemment copié plusieurs designs et il ne s'est pas arrêté à la 1GM, puisque ses fameux trimoteurs tracent leurs origines droit aux Ford trimotor justement. Et ce n'est que lorsque les trimoteurs seront déclarés dangeureux qu'il se reconvertissa dans l'importation des appareils de Douglas en Europe, avec un certain succès il est vrai.
On pourrait aussi parler des blocs rotatifs, notamment le Gnome-Rhone, qui est un échange de technologies entre l'Allemagne et la France (puisqu'à l'origine le moteur sous forme de cylindre unique est un Gnom, donc allemand) mais qui a été perfectionné par les français avant d'être copié par les allemands, une histoire assez complexe.
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Psychopompos le Lun 25 Mai 2009, 2:25 pm

Kaiser Sauce a écrit:
Kaiser Sauce a écrit:C'est violemment exact, il y a d'ailleurs une petite phrase assassine : winning the war, loosing the peace (gagner la guerre et perdre la paix) qui est employée actuellement dans un autre contexte pour un autre pays de ce monde... mais qui fut à l'origine employée pour la 1GM.

Psychopompos a écrit:"Winning the war, losing the peace". "Loose", ça veut dire "lâche", "détendu" (pour un noeud, par exemple).

Simple faute de frappe.

Désolé, mais vu que quasiment tout le monde fait cette faute... spamafote

Kaiser Sauce a écrit:Petite précision en ce qui concerne le travail des sapeurs, en l'occurrence les RE (Royal Engineers) tirée tout droit de Pillars of fire, the battle for Messines ridge :

'Gentlemen, we may not make history tomorrow, but we shall certainly change the geography.' So said General Plumer the day before 600 tons of explosives were detonated under the German positions on Messines Ridge. The explosion was heard by Lloyd George in Downing Street, and as far away as Dublin.

Traduction :

"Messieurs, nous ne ferons peut-être pas l'histoire demain, mais nous boulverserons très certainement la géographie". Ainsi s'exprima le général Plumer la veille de la mise à feu de 600 tonnes d'explosif sous les positions allemandes de Messines. L'explosion fut entendue par Lloyd George à Downing Street (NdlR : donc à Londres), et aussi loin qu'à Dublin.

Ce à quoi j'ajoute que ce fut le son le plus important jamais entendu jusqu'alors, en dehors du fait que les sapeurs ayant creusé le tunnel pour placer les charges d'explosifs crurent au départ que la mise à feu avait avortée. Ils ont commis la lourde erreur de sortir de leurs abris et peu de temps après les charges ont explosé, tuant plus de plusieurs dizaines de sapeurs et soldats britanniques, sans parler des allemands au bout de la sape d'une longueur de 500 mètres et à multiples ramifications.

Pour ceux que cela intéresse, il y a à Messines la "peace pool" (la piscine de la paix) qui est un des vestiges de cette gigantesque explosion et qui n'est pas aisément trouvable. Ceci dit, les dimensions de l'étang sont telles qu'il faut au moins une bonne dizaine de minutes pour en faire le tour, il est aujourd'hui fréquenté par les pêcheurs qui viennent parait-il y faire de bonnes prises.

visible ici en bas de page : http://www.webmatters.net/belgium/ww1_spanbroekmolen.htm

et encore là, avec vidéos à la clef, également en bas de page : http://www.firstworldwar.com/today/poolofpeace.htm

Psychopompos a écrit:Je pensais que le bruit le plus important jamais entendu était celui de la bombe à hydrogène soviétique Ivan (57 mégatonnes), plus connue sous le nom de "Tsar Bomba" ("Reine des bombes"), dont le test en 1961 a tout ravagé sur un rayon de 300 km et a commis des dégâts jusqu'en Suède. C'est l'explosion la plus puissante qui ait jamais eu lieu.

C'est pour cela que j'ai écrit dans mon avant dernier post qu'il s'agissait de l'explosion la plus puissante et la plus sonore jusqu'alors. Ça ne veut pas dire qu'elle a été la plus grande explosion de tous les temps question son clin doeil gri

OTAN pour moi. beret
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  panzerblitz le Lun 25 Mai 2009, 2:42 pm

sans parler des copies allemandes d'avions français (Nieuport entre autres, je ne sais plus comment rebaptisés en Allemagne mais je vais trouver)

Siemens Schukert D.I pour vous servir msieur beret ...

Je suis zen train de m'en bricoler un en maquette ,justement à partir d'un Nieuport 17 Heller au 1/48 !
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 5:16 pm

Psychopompos a écrit:
Simple faute de frappe.
Désolé, mais vu que quasiment tout le monde fait cette faute... spamafote

C'est une confusion avec le verbe irrégulier to lose, parce qu'on oublie que ce n'est pas loose mais bien lose, lost, lost. La solution serait de le mettre au preterit : won the war, lost the peace, pour s'en faire un aide-mémoire. Ce n'est que mon avis, Captain Stirling clin doeil gri

Kaiser Sauce a écrit:Petite précision en ce qui concerne le travail des sapeurs, en l'occurrence les RE (Royal Engineers) tirée tout droit de Pillars of fire, the battle for Messines ridge :

'Gentlemen, we may not make history tomorrow, but we shall certainly change the geography.' So said General Plumer the day before 600 tons of explosives were detonated under the German positions on Messines Ridge. The explosion was heard by Lloyd George in Downing Street, and as far away as Dublin.

Traduction :

"Messieurs, nous ne ferons peut-être pas l'histoire demain, mais nous boulverserons très certainement la géographie". Ainsi s'exprima le général Plumer la veille de la mise à feu de 600 tonnes d'explosif sous les positions allemandes de Messines. L'explosion fut entendue par Lloyd George à Downing Street (NdlR : donc à Londres), et aussi loin qu'à Dublin.

Ce à quoi j'ajoute que ce fut le son le plus important jamais entendu jusqu'alors, en dehors du fait que les sapeurs ayant creusé le tunnel pour placer les charges d'explosifs crurent au départ que la mise à feu avait avortée. Ils ont commis la lourde erreur de sortir de leurs abris et peu de temps après les charges ont explosé, tuant plus de plusieurs dizaines de sapeurs et soldats britanniques, sans parler des allemands au bout de la sape d'une longueur de 500 mètres et à multiples ramifications.

Pour ceux que cela intéresse, il y a à Messines la "peace pool" (la piscine de la paix) qui est un des vestiges de cette gigantesque explosion et qui n'est pas aisément trouvable. Ceci dit, les dimensions de l'étang sont telles qu'il faut au moins une bonne dizaine de minutes pour en faire le tour, il est aujourd'hui fréquenté par les pêcheurs qui viennent parait-il y faire de bonnes prises.

visible ici en bas de page : http://www.webmatters.net/belgium/ww1_spanbroekmolen.htm

et encore là, avec vidéos à la clef, également en bas de page : http://www.firstworldwar.com/today/poolofpeace.htm

Psychopompos a écrit:Je pensais que le bruit le plus important jamais entendu était celui de la bombe à hydrogène soviétique Ivan (57 mégatonnes), plus connue sous le nom de "Tsar Bomba" ("Reine des bombes"), dont le test en 1961 a tout ravagé sur un rayon de 300 km et a commis des dégâts jusqu'en Suède. C'est l'explosion la plus puissante qui ait jamais eu lieu.

C'est pour cela que j'ai écrit dans mon avant dernier post qu'il s'agissait de l'explosion la plus puissante et la plus sonore jusqu'alors. Ça ne veut pas dire qu'elle a été la plus grande explosion de tous les temps question son clin doeil gri

OTAN pour moi. beret[/quote]

Aucun souci. Ceci dit, je me demande dans les deux cas quelle(s) mesure(s) de protection ont été prises pour les soldats, sapeurs, techniciens et ce qui s'en suit notamment au niveau du système auditif. Dans la RN ils disposent encore des cagoules anti-flash mais cela n'isole ni ne protège nullement les organes auditifs.
Du coup, aller en boîte et risquer de devenir sourd à force avec cette "musique" (hum, chacun ses goûts) c'est complètement has been, nan mort de rir gri ?
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 5:18 pm

panzerblitz a écrit:
sans parler des copies allemandes d'avions français (Nieuport entre autres, je ne sais plus comment rebaptisés en Allemagne mais je vais trouver)

Siemens Schukert D.I pour vous servir msieur beret ...

Je suis zen train de m'en bricoler un en maquette ,justement à partir d'un Nieuport 17 Heller au 1/48 !

Bien le merci votre excellence, cela m'est revenu en tête en début d'après-midi mais ayant la flemme d'aller vérifier, voici la solution que voilà.
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Invité le Lun 25 Mai 2009, 6:14 pm

Je la mets quand même pour les ignorants (y'a pas d'mal) du forum (Kaiser est délicat, lui):

Georges Brassens
LA GUERRE DE 14-18


Depuis que l'homme écrit l'Histoire,
Depuis qu'il bataille à cœur joie
Entre mille et une guerre notoires,
Si j'étais tenu de faire un choix,
A l'encontre du vieil Homère,
Je déclarais tout de suite:
"Moi, mon colon, celle que j'préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!"

Est-ce à dire que je méprise
Les nobles guerres de jadis,
Que je me soucie comme d'une cerise
De celle de soixante-dix?
Au contraire, je la révère
Et lui donne un satisfecit
Mais, mon colon, celle que j'préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Je sais que les guerriers de Sparte
Plantaient pas leurs épées dans l'eau,
Que les grognards de Bonaparte
Tiraient pas leur poudre aux moineaux...
Leurs faits d'armes sont légendaires,
Au garde-à-vous, j'les félicite,
Mais, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Bien sûr, celle de l'an quarante
Ne m'a pas tout a fait déçu,
Elle fut longue et massacrante
Et je ne crache pas dessus,
Mais à mon sens, elle ne vaut guère,
Guère plus qu'un premier accessit,
Moi, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Mon but n'est pas de chercher noise

...

Guerres saintes, guerres sournoises,
Qui n'osent pas dire leur nom,
Chacune a quelque chose pour plaire,
Chacune a son petit mérite,
Mais, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Du fond de son sac à malices,
Mars va sans doute, à l'occasion,
En sortir une - un vrai délice! -
Qui me fera grosse impression...
En attendant je persévère
A dire que ma guerre favorite,
Celle, mon colon, que j'voudrais faire,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!


Dernière édition par LSR le Lun 25 Mai 2009, 6:35 pm, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Baugnez44 le Lun 25 Mai 2009, 6:25 pm

Et puis, si vous en avez l'occasion, je vous recommande le remarquable roman d'Erich Maria Remarque "A l'ouest, rien de nouveau", publié en 1929. On ne peut du reste que regretter qu'il fut publié aussi tard, c'est-à-dire à un moment où il n'était déjà presque plus possible d'arrêter l'ascension des nazis qui s'empresseront d'interdire la publication et la diffusion du livre. On peut comprendre pourquoi: le livre est un véritable contrepoison aux idées véhiculées par Mein Kampf. Si tous les Allemands l'avaient lu, je doute qu'ils se seraient enrôlés avec autant d'enthousiasme dans la Wehrmacht.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  david885 le Lun 25 Mai 2009, 7:04 pm

Baugnez44 a écrit:Et puis, si vous en avez l'occasion, je vous recommande le remarquable roman d'Erich Maria Remarque "A l'ouest, rien de nouveau", publié en 1929. On ne peut du reste que regretter qu'il fut publié aussi tard, c'est-à-dire à un moment où il n'était déjà presque plus possible d'arrêter l'ascension des nazis qui s'empresseront d'interdire la publication et la diffusion du livre. On peut comprendre pourquoi: le livre est un véritable contrepoison aux idées véhiculées par Mein Kampf. Si tous les Allemands l'avaient lu, je doute qu'ils se seraient enrôlés avec autant d'enthousiasme dans la Wehrmacht.

En 1929, les nazis n'avaient que 12 sièges au Reichstag, soit à peine 2,6% des votes lors des élections de 1928. C'est surtout la Crise de 1929 qui fera que les Allemands voteront massivement pour les extrèmes (nazis et communistes). Aux élection de 1930, les nazis sont passés à 18,3% des voix, soit la deuxième puissance politique du pays, devant les communistes (13,1%) et derrière le SPD (24,5%).
Il ne faut pas oublier non plus que dans les années 1920, Aristide Briand et Gustav Stresemann ont fait beaucoup pour le rapprochement franco-allemand, comme les Accords de Locarno ou l'adhésion de l'Allemagne à la SDN. Ils reçurent d'ailleurs tous les deux le Prix Nobel de la Paix 1926. Stresemann a dit: "Chacun d'entre nous appartient tout d'abord à sa patrie, un bon Français, un bon Anglais, un bon Allemand doit être une partie de son peuple, mais chacun doit être également un membre de la famille européenne [...] Nous avons le droit de parler d'une idée européenne... Une communauté de destins nous lie les uns aux autres. Si nous voulons atteindre les sommets nous ne pouvons pas y arriver en nous combattant mais en collaborant". Malheureusement, il meurt en 1929 (et Briand en 1932; il est enterré le jour même où Hitler parvient au deuxième tour de l'élection présidentielle allemande.)

Donc, si la Seconde Guerre Mondiale a bien entendu ses racines dans la Première, il ne faut pas oublier que la Crise de 1929 a eu aussi un grand rôle dans ce mécanisme. clin doeil gri
avatar
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  panzerblitz le Lun 25 Mai 2009, 7:39 pm

Heu ,au fait ,pour le plus grand son jamais entendu ...Ne serait ce pas l'éruption du Krakatoa ,en 1883 ,catastrophe naturelle alors audible jusqu'à Madagascar ...
avatar
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 28
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Vincent le Lun 25 Mai 2009, 7:51 pm

<Petit post pour remercier LSR d'avoir mis les paroles de cette très belle chanson beret >
avatar
Vincent
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 322
Age : 31
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 19/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 8:12 pm

panzerblitz a écrit:Heu ,au fait ,pour le plus grand son jamais entendu ...Ne serait ce pas l'éruption du Krakatoa ,en 1883 ,catastrophe naturelle alors audible jusqu'à Madagascar ...

Ca va être coton pour trouver un témoignage voir un enregistrement datant de l'époque...
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Baugnez44 le Lun 25 Mai 2009, 8:13 pm

panzerblitz a écrit:Heu ,au fait ,pour le plus grand son jamais entendu ...Ne serait ce pas l'éruption du Krakatoa ,en 1883 ,catastrophe naturelle alors audible jusqu'à Madagascar ...

Disons que c'est le plus fort dont l'histoire garde des traces. Rien ne permet toutefois de dire que les éruptions de Théra(+/- 1650 AC) ou du supervolcan de Toba (voici 73.000 ans), notamment n'ont pas fait plus de bruit.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 61
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 8:29 pm

Baugnez44 a écrit:Et puis, si vous en avez l'occasion, je vous recommande le remarquable roman d'Erich Maria Remarque "A l'ouest, rien de nouveau", publié en 1929. On ne peut du reste que regretter qu'il fut publié aussi tard, c'est-à-dire à un moment où il n'était déjà presque plus possible d'arrêter l'ascension des nazis qui s'empresseront d'interdire la publication et la diffusion du livre. On peut comprendre pourquoi: le livre est un véritable contrepoison aux idées véhiculées par Mein Kampf. Si tous les Allemands l'avaient lu, je doute qu'ils se seraient enrôlés avec autant d'enthousiasme dans la Wehrmacht.

J'y ajouterai les livres de Jünger, notamment "Orages d'acier" dans lequel il fait notamment une description particulièrement vivante des nettoyeurs de tranchées allemands et leurs opérations -probablement le plus sale boulot de toute cette guerre-, à quoi je joindrais le fabuleux "Capitaine Conan" de Roger Vercel (ma foi l'interprétation cinématographique est fort bien réussie par ailleurs), parce que nous avons la mauvaise habitude de considérer la guerre comme terminée le 11 novembre 1918 : c'est faux, puisqu'à cette époque là de nombreux régiments sont devenus TOE, autrement dit théâtres d'opérations extérieurs. Ce qui est renforcé par le fait que les alliés essayèrent maladroitement d'aider les troupes russes blanches pour renverser la révolution communiste, sans parler de la guerre soviético polonaise en 1919 (ou un contingent français fut envoyé avec de Gaulle figurant parmi les hommes de troupe, à peine libéré du camp de prisonniers ou il était interné) et de la guerre du Rif. Les conflits ne sont alors plus mondiaux, mais force est de reconnaître que l'armée française ne cesse d'intervenir dans les coins du globe ou presque.
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Lun 25 Mai 2009, 8:31 pm

Baugnez44 a écrit:
panzerblitz a écrit:Heu ,au fait ,pour le plus grand son jamais entendu ...Ne serait ce pas l'éruption du Krakatoa ,en 1883 ,catastrophe naturelle alors audible jusqu'à Madagascar ...

Disons que c'est le plus fort dont l'histoire garde des traces. Rien ne permet toutefois de dire que les éruptions de Théra(+/- 1650 AC) ou du supervolcan de Toba (voici 73.000 ans), notamment n'ont pas fait plus de bruit.

idé gri Bon puisqu'il en est ainsi, on va couper la poire en 4 : je vous suggère de demander aux dinosaures si leurs tympans sont sortis relativement intacts ou non de l'arrivée du météorite qui a mis fin à leurs différentes espèces...
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Sturmovik le Mer 03 Juin 2009, 2:02 am

Bon alors pour commencer les romans allemands de 14/18:

Bien sur A l'ouest rien de nouveau est LE livre a lire pour toucher du bout de l'esprit ce que peut etre l'antimilitarisme issue d'une expérience de la guerre de tranchées (a savoir que EM Remarque n'a passé que très peu de temps au front). Orages d'acier, et son complément Boquetau 125, de Jünger est aussi incontournable concernant cette période. Avec lui on va au font du fanatisme patriotique qui fait supporter, avec le cortège de souffrances, les dures conditions du soldat au front (des tranchées de 14/18)

Les deux sont complémentaires, l'un seul ne se suffi pas a lui même.

Pour ce qui est du bruit, j'ai entendu dire que la machine fabriquée de la main de l'homme qui a généré le plus de décibels est la fusée Saturn V, celle qui a envoyé les astronautes sur la Lune.
avatar
Sturmovik
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1314
Age : 36
Localisation : A coté de mon ombre
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Kaiser Sauce le Mer 03 Juin 2009, 11:24 am

Côté français, excepté Capitaine Conan, il y a Le feu d'Henri Barbusse et Les croix de bois de Roland Dorgeles. Parmi tout le lot des ouvrages racontant la 1ere GM, il y a un historien en particulier qui se distingue du lot, parce que ses travaux sont particulièrement intéressants et qu'il aborde tous les fronts, pas seulement l'Europe, mais également l'Asie et l'Afrique (en fait cela va de la Marne à Tsing-Tao en passant par le croiseur Emden, Galipoli jusqu'aux batailles en Mésopotamie) c'est Hew Strachan. Ce qui fait la différence repose sur le détaillage de chaque chapitre, parce qu'il considère la guerre non pas comme une suite d'opérations et de batailles, mais en prenant le point de chaque belligérant : la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les colonies africaines, les Balkans, l'empire ottoman.

Son ouvrage qui s'appelle "La première guerre mondiale" a été publié aux presses de la cité en 2005 et c'est un petit chef d'oeuvre. Strachan a depuis servi de conseiller pour la réalisation d'une série consacrée à la 1GM qui a été diffusée sur Channel 4, que je recommande tout autant.

Sturm' tu devrais jeter un coup d'oeil là dedans : "l'archéologie de la grande guerre" d'Yves Desfossés, Alain Jacques et Gilles Prilaux, ed. Ouest France, c'est particulièrement intéressant.
avatar
Kaiser Sauce
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 183
Age : 42
Localisation : Dans mes chaussettes
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moi mon colon celle ce que je préfère c'est la guerre de 14

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum