Jerzy Sosnowksi, le maître-espion polonais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jerzy Sosnowksi, le maître-espion polonais.

Message  tietie007 le Mar 07 Juil 2009, 10:57 am

Jerzy Sosnowski (‬1896-‭? ‬1939‭ ‬à‭ ‬1945‭ ‬en URSS‭)‬,‭ ‬né à Lwow,‭ ‬dans une famille aisée.‭ ‬En août‭ ‬1914,‭ ‬il rejoint la‭ ‬1ere Légion d'Infanterie Polonaise et plus tard,‭ ‬il rejoint l'Ecole des officiers de cavalerie à‭ ‬Holitz.‭ ‬Il est envoyé ensuite sur le front de l'Est,‭ ‬contre les Russes.‭ ‬Après l'indépendance de la Pologne,‭ ‬il rejoint l'armée polonaise,‭ ‬et il combattra les soviétiques dans la guerre russo-polonaise dans le‭ ‬8eme Ulhlan Regiment du Prince Josef Poniatowski.

http://les-polonais-sous-l-empire.over-blog.com/article-22585070.html

‭ ‬Promu Capitaine,‭ ‬il dirigera un escadron de cavalerie de ce‭ ‬8e‭ ‬Régiment.‭ ‬Excellent cavalier,‭ ‬Sosnowski participe à des concours hippiques à Paris et à Berlin.‭



En‭ ‬1926,‭ ‬il intègre l'Intelligence Militaire au Second Departement de l'Etat-Major général.‭ ‬Il est alors envoyé à Berlin,‭ ‬comme chef de l‭'‬in-3‭ ‬office of Polish Intelligence.En Allemagne,‭ ‬il se présente comme un Baron polonais,‭ ‬Ritter von Nalecz,‭ ‬qui déteste profondément‭ ‬Josef Pilduski,‭ ‬le président-autocrate de la Pologne,‭ ‬et comme un fervent partisan de l'Allemagne.‭ ‬Bel homme,‭ plein d'entregent‬ et beau parleur,‭ ‬Sosnowski va très vite collectionner les maîtresses dont la femme du chef d'Etat-Major de l'armée impériale,‭ Erich‬ von Falkenhayn, Benita‭ ‬.
Il réussit,‭ ‬aussi,‭ ‬à soudoyer un officier de l‭'‬Abwehr,‭ ‬Günther Rudloff. Le beau baron continua à multiplier les conquêtes féminines qui travaillaient souvent à l'Etat-major général,‭ comme Irene von Jena ou Renate von Natzmer,



collationnant de nombreux documents secrets, notamment concernant le volet de la collaboration industrielle et militaire germano-soviétique, relatif au traité de Rapallo, signé en 1922 entre allemands et soviétiques.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_Rapallo_(1922)

Ce qui permettra à l'attaché militaire français à Varsovie, d'envoyer, le 9 avril 1931, un long rapport très complet sur la collaboration militaro-industrielle germano-soviétique.

Lors de l'accession des nazis au pouvoir,‭ ‬il est trahi par une de ses maîtresses, par jalousie,‭ ‬et est arrêté par la‭ ‬Gestapo,‭ ‬en février‭ ‬1934.‭ La redoutable police allemande arrête aussi Benita von Falkenhayn et Renate von Natzmer. ‬Son procès et celles de ses maîtresses commença en février‭ ‬1935‭ ‬et se traduisit par la condamnation à mort de‭ ‬Benita et‭ ‬Renate, qui seront les dernières victimes tuées par décapitation, à la prison de Plötzensee.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Benita_von_Falkenhayn

Lui sera condamné à la prison à vie.‭ ‬En avril‭ ‬1936,‭ ‬il fut libéré et échangé contre des espions allemands arrêtés par les polonais,‭ ‬mais considéré comme un agent double par les militaires polonais il fut jugé pour haute-trahison en mars‭ ‬1938‭ ‬et fut condamné à‭ ‬15‭ ‬ans de prison.‭ A‬près le début de la‭ ‬2nde Guerre Mondiale, son destin est mal connu et plusieurs versions cohabitent.‭ ‬Pavel Soudoplatov‭ ‬parle de son arrestation,‭ ‬en novembre‭ ‬1939,‭ ‬et de son envoi à la‭ ‬Loubianka,‭ ‬à Moscou.‭ D'après lui, il devint un agent soviétique‬ et intégra le NKVD comme spécialiste des affaires allemandes et polonaises et participa à des interrogatoires de pesonnalités polonaises comme celui du général Mieczysław Boruta-Spiechowicz qui, envoyé au Goulag, sera libéré lors de la guerre germano-soviétique et intégrera l'armée du général Anders . Sosnowski sera envoyé comme agent dans la Pologne allemande en liaison avec la résistance communiste. En septembre 1944, il participa à l'insurrection de Varsovie, ville dans laquelle il trouva probablement la mort. Plusieurs versions de mort sont possibles. Ivan Serov, sbire de Beria, affirme qu'il fut tué par l'AK polonaise, en 1944, alors que Pavel Soudoplatov affirma, en 1958, que Sosnowski avait été exécuté sur l'ordre personnel de Khrouchtchev en 1945, alors que d'autres sources font état de sa mort en 1942.

Le mystère reste donc entier est la trace du maître-espion Jerzy Sosnowski s'est perdu dans le tourbillon du conflit mondial.

http://en.wikipedia.org/wiki/Jerzy_Sosnowski
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1881
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum