L'heure d'été en France sous l'occupation allemande.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'heure d'été en France sous l'occupation allemande.

Message  roger15 le Mar 27 Oct 2009, 12:18 pm

L'heure d'été en France sous l'occupation allemande entre 1940 et 1944.

Bonjour à toutes et bonjour à tous,

Vu que cette période n'est quasiment jamais abordée du point de vue "horaire", et que j'ai réussi à obtenir quelques informations (principalement astronomiques et ferroviaires) à ce sujet, je vous les communique, ainsi vous saurez quelle était la complication horaire quasi inextricable en France durant cette triste période.

Pour plus de clarté, nous allons aborder cela année par année :


I) L'année 1939 :


Voici ce que le gouvernement français avait décidé en cette dernière année de paix (décret du 12 janvier 1939 - Journal Officiel du 19 janvier 1939) :

* du 1er janvier au 14 avril 1939 : Temps Universel (heure d'hiver) ;

* du 15 avril au 7 octobre 1939 : Temps Universel + 1 heure (heure d'été) ;

* 8 octobre au 31 décembre 1939 : Temps Universel (heure d'hiver).

En raison de la déclaration de guerre (le 3 septembre 1939) un décret du 6 octobre 1939 (Journal Officiel du 8 octobre 1939) a prolongé la période d'application de l'heure d'été jusqu'au 18 novembre 1939.


II) L'année 1940 :


Voici ce que le gouvernement français avait initialement décidé en cette année de "drôle de guerre" (décret du 15 février 1940 - Journal Officiel du 16 février 1940) :

* du 1er janvier au 24 février 1940 : Temps Universel (heure d'hiver) ;

* du 25 février au 5 octobre 1940 : Temps Universel + 1 heure (heure d'été) ;

* du 6 octobre au 31 décembre 1940 : Temps Universel (heure d'hiver).

Hélas, l'offensive fulgurante des armées allemandes à partir du 10 mai 1940 a obligé tous les territoires occupés à adopter "l'heure de Berlin" (Temps Universel + 2 heures). Dans la presse on parlera alors "d'heure officielle" pour qualifier la "super heure d'été allemande".

Notons que ce n'était pas une volonté spéciale du Troisième Reich, les troupes allemandes avaient déjà imposé "l'heure de Berlin" dans les territoires occupés entre 1914 et 1918.

Un des rares journaux locaux qui ait osé une petite critique (très légère il est vrai) contre cette "super heure d'été allemande" fut l'hebdomadaire du Calvados "Le Bonhomme Normand" de la semaine du vendredi 28 juin au jeudi 4 juillet 1940 qui écrivit : « Aussi nous a-t-on invité à avancer nos montres et nos horloges dans la nuit de lundi à mardi. Nous étions déjà pourtant à l'heure d'été ! » (cité par Yvonne Poulle "La France à l'heure allemande" - 1999).

Nul ne pouvait savoir alors combien de temps les forces d'occupation allaient imposer à la France "l'heure de Berlin"... Et puis, vu l'état de désorganisation de la France en juillet et août 1940 la question de l'heure apparaissait vraiment comme secondaire...

Les premiers qui se sont inquiétés du problème de l'heure qui serait appliquée à l'automne 1940 furent les services de la SNCF chargés d'établir début août 1940 les horaires des trains pour l'automne 1940 et l'hiver 1940/1941.

La France des chemins de fer était coupée en deux par la ligne de démarcation : Paris est en avance d'une heure sur Vichy : c'est une complication supplémentaire pour ceux qui veulent franchir cette ligne redoutable dans le sens Nord-Sud (lignes Paris - Toulouse, ligne Paris - Clermont-Ferrand, ligne Paris- Lyon).

Dès le 13 août 1940 les employés de la SNCF chargés d'établir les horaires d'hiver, au 6 octobre, saisissent directement le ministre chargé des Communications, François Piétri, d'une proposition toute simple : maintenir le Temps Universel (TU) + 1 heure au-delà du 6 octobre et comme à cette date les allemands vont, croient-ils, repasser de TU + 2 heures à TU + 1 heure les deux zones de la France seront réunifiées du point de vue horaire. François Piétri donne son accord le 24 août 1940 : la zone non occupée restera à "l'heure d'été française" jusqu'à nouvel ordre.

Mais, pas de chance, fin septembre 1940 les autorités allemande décident de maintenir "l'heure d'été allemande" (donc TU + 2 heures) jusqu'à nouvel ordre dans la zone occupée... La SNCF est désappointée !... D'autant plus que grâce à des conversations officieuses avec des responsables allemands des chemins de fer les employés de la SNCF ont acquis la certitude que le gouvernement allemand ne modifiera pas l'heure en zone occupée avant longtemps...

C'est donc avec une heure de TU + 2 heures que les Français de la zone occupée (60% du territoire national) passent du 31 décembre 1940 au 1er janvier 1941, les Français de la zone non occupée y passent une heure plus tard.


III) L'année 1941 :


Début janvier 1941 la SNCF demande au gouvernement de Vichy quelle sera l'heure applicable en zone non occupée au printemps et l'été : TU + 1 heure ou TU + 2 heures ?... En réponse un décret du 16 février 1941 (Journal Officiel du 20 février 1941) déclare que l'heure applicable en zone non occupée sera de TU + 2 heures à compter du 5 mai 1941. A compter de cette date la France est donc réunifiée du point de vue horaire.

La SNCF ne cessera par la suite de harceler le Gouvernement de Vichy pour qu'il demande officiellement aux Allemands quel horaire ils comptent appliquer en zone occupée et jusqu'à quelle date ?... Les autorités allemandes ne donnèrent aucune précision sur ces deux points...

Le décret du 23 septembre 1941 (Journal Officiel du 28 septembre 1941) décide du retour de la zone non occupée à TU + 1 heure à compter du 6 octobre 1941. Il y a alors de nouveau une heure de différence entre les deux zones.

C'est donc de nouveau avec une heure de TU + 2 heures que les Français de la zone occupée passeront de 1941 à 1942, une heure avant ceux de la zone non occupée.


III) L'année 1942 :


Le décret du 17 février 1942 (Journal Officiel du 20 février 1942) déclare que l'heure applicable en zone non occupée sera de TU + 2 heures à compter du 9 mars 1942. A compter de cette date la France est donc de nouveau réunifiée du point de vue horaire.

Et puis, énorme surprise, les autorités d'occupation allemande déclarent au gouvernement français le 1er juillet 1942 que vu que la Reichsbahn (les chemins de fer allemands) ont décidé de repasser à "l'heure d'hiver allemande" (donc à TU + 1 heure) à compter du 2 novembre 1942, elles informent le gouvernement français qu'à cette date l'heure de la zone occupée sera retardée d'une heure. Elles demandent au gouvernement de Vichy quelle sera alors l'heure appliquée en zone non occupée ? Le Conseil des Ministres de Vichy décide dans sa séance du 21 août 1942 que "l'heure ne sera pas changée" (comprendre : la France conservera "l'heure d'été française" à TU + 1 heure), donc à compter du 2 novembre 1942 l'heure est de nouveau unifiée (à TU + 1 heure) sur toute la France (décret du 26 octobre 1942, Journal Officiel du 27 octobre 1942).

Lorsque les troupes allemandes occuperont la zone contrôlée par le gouvernement de Vichy le 11 novembre 1942 il n'y aura aucun changement concernant l'heure.

C'est donc avec une heure de TU + 1 heure que tous les Français passeront de 1942 à 1943.


IV) Les années 1943 et 1944 :


Durant les années 1943 et 1944 les Français passeront tous ensemble aux "heures d'été" et aux "heures d'hiver" :

* 29 mars 1943 (décret du 19 mars 1943 Journal Officiel du 23 mars 1943) : TU + 2 heures ;

* 4 octobre 1943 : TU + 1 heure ;

* 3 avril 1944 (décret du 29 mars 1944 - Journal Officiel du 31 mars 1944) : TU + 2 heures.


C'est donc avec une avance de deux heures sur le Temps Universel que la France sera libérée de l'occupation allemande à partir du 6 juin 1944...


En conclusion : le gouvernement de Vichy n'a fait que subir la loi allemande en matière d'horaires de la zone occupée, le retour de cette zone à TU + 1 heure n'étant dû qu'au seul bon vouloir des autorités d'occupation.


Roger le Cantalien.
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 67
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heure d'été en France sous l'occupation allemande.

Message  Psychopompos le Mar 27 Oct 2009, 6:38 pm

Comme quoi, ça fait déjà longtemps qu'on nous emmerde avec l'heure d'été.
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heure d'été en France sous l'occupation allemande.

Message  roger15 le Mar 27 Oct 2009, 8:02 pm

Bonjour Psychocompos,

Oh, mais la pratique dite de "l'heure d'été" date de bien avant la Seconde guerre mondiale, elle date même de la Première guerre mondiale. Elle a été introduite en France pour la première fois en 1916.

Cette idée d'instituer une "heure d'été" en France revient en effet à André Honnorat (né à Paris le 10 octobre 1868 ; décédé à la Cité Universitaire de Paris le 24 juillet 1950) qui est l’instigateur de l’heure d’été en France en 1916 pour réaliser des "économies d'éclairage". Il avait alors déclaré que « la victoire ne dépendra pas uniquement de l'héroïsme de nos soldats mais elle est également tributaire des moyens de production de nos belligérants ». A cet effet, André Honorat proposa le vote d'une loi consistant à avancer d'une heure l'heure légale de manière à diminuer d'autant les consommations publiques en gaz, en électricité et en pétrole. Il ajouta : « la prolongation de la guerre nous fait un devoir impérieux de ne négliger aucune source d'économie ».

Il était alors député des Basses-Alpes depuis 1910, il le restera jusqu’en 1921. Ensuite, de 1921 à 1940 il sera sénateur des Basses-Alpes. Il a été conseiller général du canton de Lauzet (Basses-Alpes) pendant 43 ans (de 1907 à 1950). André Honorat deviendra ensuite chef de cabinet de plusieurs ministres, et même ministre de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts du 20 janvier 1920 au 15 janvier 1921, dans les deux premiers ministères Alexandre Millerand et dans le ministère Georges Leygues.

Précisons enfin que c'est en Australie où une telle mesure avait déjà fait ses preuves sous le nom de "Day light saving bill" ("la lumière du soleil limite la facture"), et vu ses résultats très concluants, qu'André Honorat trouva l'inspiration pour appliquer cette mesure de "l'heure d'été" en France.

L'heure dite "d'été" a été légalisée par la loi du 9 juin 1916 (Journal Officiel de la République Française du 11 juin 1916) "loi ayant pour objet d'avancer l'heure légale" qui dispose dans son article unique : « Jusqu'au 1er octobre 1916, et à partir d'une date qui sera déterminée par décret, l'heure légale, telle qu'elle a été fixée par la loi du 9 mars 1911, sera avancée de soixante minutes. »

Vous pourrez visualiser directement cette loi grâce au site Internet "Gallica" de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) qui a été reproduite dans le "Bulletin des lois de la République française" de 1916, page 905 (voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2208926.pleinepage.r=bulletin+des+lois.f963.langFR), et à la page 909 le décret d'application de cette loi, en date du 10 juin 1916 (voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2208926.pleinepage.r=bulletin+des+lois.f967.langFR).

La pratique de "l'heure d'été" sera reconduite à la belle saison chaque année entre 1916 et 1939.

Roger le Cantalien.
avatar
roger15
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 289
Age : 67
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heure d'été en France sous l'occupation allemande.

Message  Psychopompos le Mar 27 Oct 2009, 8:07 pm

Tiens, je pensais que ça datait des années 1970. Merci pour ces infos. beret
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'heure d'été en France sous l'occupation allemande.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum