Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

4 participants

Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  tietie007 23/6/2011, 14:24

Une crise en Roumanie qu'évoque Michael Bloch, dans son Ribbentrop, édition Perrin 2011, et qui aura comme conséquence d'opposer, violemment Ribbentrop à Himmler.

1°) La satellisation de la Roumanie par le deuxième accord de Vienne.

La Roumanie sera victime du second arbitrage de Vienne le 29 et 30 août 1940, perdant une partie de la Transylannie au profit de la Hongrie. Le 7 décembre 40, un accord roumano-bulgare rétrocédait la province de la Dobroudja à la Bulgarie, ce deux accords furent évidemment pilotés par l'Allemagne en transgression de l'Article III du pacte germano-soviétique.
La conséquence de ce désastre diplomatique, fut l'arrivée au pouvoir à Bucarest, le 5 septembre 40, du Maréchal Ion Antonescu et de l'abdication du roi Carol II. Le 19 septembre, sans consulter les russes et les italiens, Hitler envoya une division en Roumanie pour contrôler les champs pétrolifères de Ploesti.
Mais le maréchal roumain, soutenu par Ribbentrop, avait un acolyte plutôt pas commode, le chef de la Garde de Fer, mouvement fasciste et antisémite, Horia Sima.

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Horia_Sima

2°) Le coup d'Etat manqué de la Garde de Fer.

Mis sous pression par Sima, Antonescu va manoeuvrer auprès d'Hitler, pour que celui-ci le soutienne en dernier ressort contre les légionnaires de la Garde de Fer. Le 22 novembre 1940, à Berlin, le Führer fut favorablement impressionné par le maréchal Antonescu et lors d'une deuxième rencontre, le 14 janvier, le dictateur roumain autorisa l'entrée des troupes allemandes en Roumanie, en prévision de l'Opération Marita contre son soutien contre Horia Sima.
Bonne pioche pour Antonescu, puisque le 21 janvier, Sima et ses sbires font un coup d'état pour renverser le Maréchal, mais Ribbentrop puis Hitler soutinrent le gouvernement en place et les légionnaires furent chassés, et Sima exfiltré par la SS en Allemagne.

3°) Ribbentrop contre Himmler, la SS sur le grill ...

Il s'avéra, après enquête, et après une correspondance entre Himmler et Horia Sima retrouvée par les autorités roumaines, que la SS avait appuyé ouvertement la Garde de Fer pour son coup d'Etat, sans en référer à Hitler !
Ribbentrop considéra que ce mauvais coup était un "complot SS contre la Politique officielle du Reich" et alla faire le siège du Führer pour demander des sanctions ! Ce dernier blâme son fidèle Heinrich, exaspéré que le SD avait planifié l'assassinat d'Antonescu, un homme qu'il appréciait ! Aussi, tous les personnels SD en Roumanie furent rappelés, et certains emprisonnés, et l'accord d'octobre 39, qui permettait au SD d'agir à leur guise, à l'étranger, sans en référer au Ministère des Affaires Etrangères fut annulé.
Obsédé par les Balkans, en prévision de Marita puis de Barbarossa, Hitler demanda de remplacer le personnel diplomatique en place. Ribbentrop obéit, mais mit à la place des diplomates de carrière uniquement des anciens SA opposés à la SS ...:
- Manfred von Killinger remplaça Fabricius, le beau-frère de Ribbentrop à Bucarest.
- Dietrich von Jagow en Hongrie.
- Hans Ludin en Slovaquie.
- Adolf Beckerle en Bulgarie.



tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1993
Age : 56
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  tietie007 24/6/2011, 07:27

Cet exemple roumain, illustre bien qu'Hitler ne contrôlait pas tout, notamment ce qui relevait de la politique étrangère avec les pays alliés. Ici, la SS a clairement fomenté un coup d'Etat pour éliminer Antonescu et promouvoir Horia Sima contre la volonté d'Hitler. On assistera un peu à ce même petit jeu en France, lorsqu'un Ribbentrop francophile initia une collaboration lors des Protocoles de Paris, qui ne fut pas apprécié d'Hitler !
On peut aussi s'apercevoir que le Führer s'est toujours méfié des mouvements ultra-nationalistes étrangers, qui soutenaient activement la collaboration avec les nazis, pour éviter tout renouveau national dans ces pays. C'est le cas en France, où Doriot, financé par les allemands, ne fit jamais partie d'un gouvernement sous Pétain, en Hongrie, avec les Croix Fléchés, mouvement fasciste qui n'arriva au pouvoir qu'en 1944, et en Roumanie, où, comme on vient de le voir, Hitler préféra le modéré Antonescu au radical Horia Sima !
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1993
Age : 56
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  tietie007 24/6/2011, 18:49

Peter Longerich, dans son Himmler, éditions Héloïse d'Ormesson, 2010, pages 491 à 493, revient sur l'épisode du coup d'état légionnaire à Bucarest.
Himmler, apparemment, n'aurait pas appuyé le putsch, et aurait accusé le SD local d'avoir mené son propre jeu ...Le Reichsführer avait été tancé par Hitler, qui lui aurait mandé de mettre de l'ordre dans le SD extérieur de Jost.

http://en.wikipedia.org/wiki/Heinz_Jost

Le 21 février 41, Himmler tança donc Jost et les représentants du SD et de la Sipo en Roumanie.

Perso, il m'étonnerait qu'Himmler soit blanc dans cette affaire ...

Enfin, ce putsch raté entraîna la rupture des accords entre le Ministère des Affaires Etrangères et le RSHA, initiés au début de la guerre, et tous les agents du SD envoyés dans les missions étrangères devaient être désormais chapeautés par un fonctionnaire du Ministère des Affaires Etrangères. (accords d'août 1941, entre Himmler et Ribbentrop). Et le Bureau du RSHA à Bratislava fut même dissous en juillet 1941.

Ribbentrop fut tellement ulcéré par l'attitude d'Himmler, qu'il rompit tout lien d'amitié avec lui et que, comble du comble, il revendiqua le droit d'autoriser ou non les voyages d'Himmler à l'étranger ...

tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1993
Age : 56
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  tietie007 25/6/2011, 07:17

Horia Sima a eu la chance de vivre longtemps exilé sur des terres ibériques :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Horia_Sima

Ici, Sima présentant à une foule de légionnaire transie le Général Antonescu. On remarquera l'esthétique fasciste et le salut romain :

https://www.youtube.com/watch?v=3c0Egc2ILjQ&feature=related

Là, un interview de lui, en espagnol, traduit en roumain. Mais pour ceux qui ont quelques connaissances en espagnol, ça passe aisément :

https://www.youtube.com/watch?v=8Gei4HjGFuQ

Il a pas perdu la tête le Horia, malgré son grand âge, il parle d'un coup d'Etat d'Antonescu contre son mouvement, la Garde de Fer, le 21 janvier 1941, alors que c'est le contraire qui s'est passé !

Les deux vidéos illustrent bien les relations tendues entre Antonescu et cette Garde de Fer.
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1993
Age : 56
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  Jules 25/6/2011, 08:28

Salut titie,

petit hors-sujet sur ton blog : Chanson Italienne, le lien vers Cose Della Vita de Ramazotti renvoie à la version avec Tina Turner et non à l'originale. Impardonnable. mort de rir gri
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2070
Age : 42
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  tietie007 25/6/2011, 11:35

Jules a écrit:Salut titie,

petit hors-sujet sur ton blog : Chanson Italienne, le lien vers Cose Della Vita de Ramazotti renvoie à la version avec Tina Turner et non à l'originale. Impardonnable. mort de rir gri

Ouais, mais j'ai un faible pour cette version avec Tina ! beret
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1993
Age : 56
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  alderome 25/6/2011, 23:20

Hitler avait choisi "la carte Antonescu" mais gardait dans son jeu Horia Sima, il comptait négocier la Transylvanie si les Hongrois ne se montraient pas assez belliqueux et espérait qu'au travers du nationalisme roumain la Roumanie basculerait dans le camp de l'Axe. En cas de réticence, il restait le joker Simia.

Si Dieu ne joue pas aux dés, Adolf joue au poker menteur.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 656
Age : 57
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  tietie007 26/6/2011, 11:42

alderome a écrit:Hitler avait choisi "la carte Antonescu" mais gardait dans son jeu Horia Sima, il comptait négocier la Transylvanie si les Hongrois ne se montraient pas assez belliqueux et espérait qu'au travers du nationalisme roumain la Roumanie basculerait dans le camp de l'Axe. En cas de réticence, il restait le joker Simia.

Si Dieu ne joue pas aux dés, Adolf joue au poker menteur.
ALEX

Il fit de même avec Pétain à Vichy et Doriot à Paris. Mais Sima a outrepassé son rôle, et a tenté de prendre le pouvoir, à une période, janvier 41, où Hitler était obsédé par la stabilité dans les Balkans, prélude à Barbarossa.
tietie007
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1993
Age : 56
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  Invité 26/6/2011, 12:13

Je verse au débat un passage de L'Héritage de la Seconde Guerre mondiale, le dernier livre de John Lukacs récemment traduit par mes soins :

Pour Hitler, la victoire ou, en d’autres termes, l’accomplissement de ses vœux, signifiait presque toujours l’établissement d’une domination. A l’intérieur de l’Allemagne, il reçut le soutien d’hommes qui n’étaient pas nazis mais « conservateurs », qui ne s’opposaient pas à lui ou n’étaient pas hostiles à une coopération qui lui était utile et allait dans le sens des intérêts du pays, tels qu’il les concevait –spécialement en politique extérieure. Il leur donna des positions officielles, que ce soit pendant les années 30 ou pendant la guerre : Neurath, Schacht, Papen, Weizsaecker.

Pendant la guerre, nous avons d’innombrables exemples de choix analogues. Le national-socialisme comptait des adeptes dans tous les pays d’Europe, des hommes et des femmes prêts, souvent avec impatience, à devenir les alliés privilégiés de l’Allemagne. Cependant –et ce fut le cas même pour les nazis d’Autriche puis du Danemark, de Norvège, de Hollande et de Belgique, de telles personnes furent déçues de voir que Hitler ne les faisait pas entrer dans le gouvernement de leurs pays. En France aussi il préféra utiliser le gouvernement installé à Vichy par Pétain plutôt que d’en former un avec les nazis français de Paris. Même en Norvège, où il avait un véritable admirateur, Vidkun Quisling, dont la loyauté envers son pays et sa personne ne pouvait être imputée à l’opportunisme, il ne le laissa occuper une fonction officielle que tard dans la guerre.

La première manifestation d’un tel choix se présenta en Roumanie. Le gouvernement (et aussi le peuple) de ce pays se rallia très vite à l’hégémonie allemande au lendemain de la chute de la France. En outre, il y avait dans ce pays un mouvement national-socialiste populaire et puissant, d’un antisémitisme enragé, acquis à Hitler, appelé la Garde de fer –le plus populaire et le plus puissant mouvement de ce genre hors d’Allemagne. En septembre 1940, une révolution força le roi Carol II à abdiquer et à s’enfuir. Un influent général, Antonescu, devint le leader (« conducator ») du pays, appuyé par la Garde de fer. Hitler rencontra quelques mois après Antonescu, et ce dernier lui fit bonne impression. Quelques mois plus tard (en janvier 1941), la Garde de fer et ses spadassins, mécontents de devoir partager le pouvoir, se révoltèrent contre le régime d’Antonescu et il en résulta, à Bucarest, trois jours d’une sanglante guerre civile. La Garde de fer fut écrasée –avec le soutien de l’Allemagne, qui fournit des tanks et d’autres armements. Hitler aida et soutint Antonescu sans réserve. Quelques chefs de la Garde de fer s’enfuirent -en Allemagne où ils furent emprisonnés (ou, peut-être gardés en réserve), par Himmler et les SS.



Des avis ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  alderome 26/6/2011, 14:32

Dès 1940, la Roumanie, alliée traditionnelle de la France se retrouva isolée diplomatiquement, avec un voisin dangereux comme l'URSS qui récupérera la Bessarabie et la Bucovine, la Hongrie et ses visées irrédentes, la Bulgarie avec la Dbroudja, elle ne pouvait plus compter sur ses alliés de la Petite-Entente, ni sur la neutralité d'où le basculement vers l'Axe.
ALEX
alderome
alderome
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 656
Age : 57
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Hitler, Sima et Antonescu

Message  Vranceanu 5/8/2012, 00:28

Ce que j'ai lu ici est assez exacte, mais je veux faire quelques petites precisions:

Pendant les annees 30, Antonescu etait en bonnes relations avec Codreanu, le chef et fondateur de la Garde de Fer, assasine en 1938 par le roi Carol II. Les deux cultivaient un respect reciproque.

En septembre 1940, Antonescu est nomme premier ministre par le roi Carol, sur un grand vague de mecontement populaire envers la politique exterieure du roi, qui avait abouti a la desintegration de la "Roumanie Grande" issue du Traite de Trianon. les premier opposants du roi etaient de membres de la Garde de Fer, nommes "legionnaires" (le mouvement s'appelait aussi la Legion de l'Archange Michel)

En effet, en janvier 1941, Antonescu a profite d'une circonstance pour destituer le ministre legionnaire de l'interieur et bien d'autre dignitaires legionnaires. C'etait lui qui a fait un coup d'etat. Les legionnaires (= membres de la Garde de Fer) ont riposte en se baricadant dans les batiments des institutions publiques qu'il controlainent a Bucarest et autres grands viles. Mais hitler a prefere Antonescu. Celui-ci a etouffer la "rebelion legionnaire" (terme officiel) en trois jours de guerre civile. Quelques legionnaires ont ete emprisonnes et les plus importants (y compris Horia Sima) ont trouve un refuge en Allemagne, dans des camps de concentration (Buchenwald etc).

On dit qu'en 1946, avant son execution par les communistes, Antonescu a regrette la rupture avec la Garde de Fer.

Pendant ces evenements, Antonescu etait general. Il a recu son grade de marechal en aout 1941, il me semble, apres les premieres victoires en URSS (reconquette de Bessaarbie)

La Garde de Fer etait comparable aux mouvements fascistes, mais elle avait son element distinctif: une tres grande religiosite, chretienne, qui n'existait point chez le fascisme italien ou le nazisme (bien au contraire).
Vranceanu
Vranceanu
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 14
Age : 46
Localisation : Bucarest, Roumanie
Date d'inscription : 01/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler ! Empty Re: La crise roumaine : Ribbentrop contre Himmler !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum