-49%
Le deal à ne pas rater :
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre 14 couverts – ...
319 € 622 €
Voir le deal

discours de himmler sur l'homosexualité.

+12
sukhoi
Baugnez44
david885
VinMan
Val number 1
Reine
eddy marz
babou
Thomasp86
stan_hudson
DGP
navigant
16 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  navigant 19/4/2008, 16:56

Extrait d'un discours d'Heinrich Himmler sur l'homosexualité, prononcé le 18 février 1937



"En ce qui concerne les postes administratifs qui sont également occupés par des femmes, aucun homme de bonne foi ne pourra prétendre que l'on y accède uniquement grâce à ses qualifications professionnelles, car, soyez honnêtes (nous sommes entre hommes et nous pouvons donc parler franchement ), si vous cherchez une sténodactylo et que vous avez deux candidates, l'une affreusement laide, âgée de cinquante ans, qui fait trois cents syllabes (presque un génie en ce domaine, donc) et une autre, mignonne, de bonne race, âgée de vingt ans, mais qui ne fait que cent cinquante syllabes, vous prendrez certainement votre air le plus sérieux (ou je ne vous connais pas du tout ) et trouverez mille raisons très morales pour engager la candidate de vingt ans qui fait moins de syllabes à la minute. L'autre est âgée, direz-vous, et pourrait tomber malade plus facilement. Que sais-je encore ? Bien. On peut en rire. Ce n'est pas méchant et cela n'a pas d'importance, car si elle est jolie, elle ne va pas tarder à se marier et de toute façon un poste de sténodactylo ne détermine pas la politique de l'État.

Mais la destruction de l'État commence lorsque, intervenant un principe érotique (je le dis avec le plus grand sérieux), un principe d'attirance sexuelle entre hommes, la qualification professionnelle, l'efficacité ne jouent plus dans cet État d'hommes le rôle qu'elles devraient jouer. Je vais vous citer un exemple pris dans la vie quotidienne, je dis bien "pris dans la vie quotidienne". J'ajoute qu'à mon avis, dans toutes les régions habitées aujourd'hui sur la terre, aucun service n'a accumulé autant d'expérience dans le domaine de l'homosexualité, de l'avortement, etc., que la Gestapo en Allemagne. Je crois que, dans ce domaine, nous pouvons parler d'expérience. Le conseiller ministériel X est homosexuel et cherche parmi ses assesseurs un conseiller gouvernemental, mais il ne cherche pas nécessairement le plus efficace. Il ne choisira pas le meilleur juriste, il ne dira pas non plus : "l'assesseur X n'est certes pas le meilleur juriste, mais il est bien noté, il a de la pratique, et (ce qui pèse lourd dans la balance) il semble de bonne race et avoir une conception correcte du monde". Non, il ne prend pas un assesseur qualifié, ni de bonne apparence physique. Il choisit celui qui est lui aussi homosexuel. Ces gens sont capables de se repérer d'un bout à l'autre d'une salle. Lorsqu'il y a cinq cents hommes dans une soirée dansante, ils ont repéré au bout d'une demi-heure ceux qui ont le même penchant qu'eux. Les gens normaux comme nous ne peuvent imaginer comment cela est possible.

M. le conseiller ministériel choisit donc l'assesseur qui est le plus mal noté et dont la conception du monde est la plus mauvaise. Il ne lui pose aucune question sur ses capacités, mais va le présenter au directeur ministériel. Il chante ses louanges et justifie très sérieusement sa proposition. Cet assesseur entre maintenant en fonctions, car il ne viendra jamais à l'idée du directeur ministériel de demander des renseignements plus précis ni d'étudier de plus près la proposition du conseiller ministériel. Il pense en effet que ce vieux fonctionnaire propose l'assesseur en fonction de son efficacité et de ses capacités. Il ne vient pas à l'esprit d'un homme normal que cet assesseur puisse être proposé en raison de ses penchants sexuels.

La chose n'en reste pas là, car l'assesseur, qui est désormais conseiller gouvernemental, va procéder de la même manière. Si vous trouvez à un poste quelconque un homme qui a ce penchant et si cet homme a un pouvoir de décision, vous pouvez être sûrs de rencontrer autour de lui trois, quatre, huit, dix individus ou plus encore qui ont le même penchant, car l'un entraîne l'autre, et malheur aux hommes normaux qui vivent avec ces gens. Ils sont condamnés. Ils peuvent faire ce qu'ils veulent, ils seront anéantis. (...)


Préserver le sang noble

Aujourd'hui encore, il se présente tous les mois un cas d'homosexualité dans la SS. Nous avons de huit à dix cas par an. J'ai donc décidé la chose suivante : dans tous les cas, ces individus seront officiellement dégradés, exclus de la SS et traduits devant un tribunal. Après avoir purgé la peine infligée par le tribunal, ils seront internés sur mon ordre dans un camp de concentration et abattus pendant une « tentative d'évasion ». Dans chaque cas, le corps d'origine de cet individu en sera informé sur mon ordre. J'espère ainsi extirper ces gens de la SS - jusqu'au dernier. Je veux préserver le sang noble que nous recevons dans notre organisation et I'oeuvre d'assainissement racial que nous poursuivons pour l'Allemagne.


Une existence trop fortement masculinisée

Soulevons maintenant le problème suivant : "la SS prétend être un Ordre. Le parti prétend aussi être un Ordre". Ces deux affirmations ne s'excluent pas l'une l'autre. Nous sommes, je le dis très clairement, un ordre national-socialiste (et voici la définition raciale) d'hommes du Nord, et une communauté jurée de clans. Nous sommes avant tout un ordre militaire, non pas L'ordre, mais UN ordre national-socialiste et militaire, lié par la discipline et par le sang nordique. Une communauté de clans, si vous voulez. Autrefois, on aurait parlé d'une confrérie de nobles. Mais c'est à dessein que je n'emploie pas cette expression. Simplement, je veux dire par là que notre tâche est orientée dans le sens d'une discipline humaine, alors que la tâche de l'ordre politique s'oriente vers la direction politique.

A partir du moment où le Parti est un ordre politique, il doit se préoccuper de façon croissante du contenu intellectuel, et s'écarter de plus en plus des aspects militaires, tels que le paquetage, les rassemblements, etc. Et cela s'applique au plus petit détail. J'ai beaucoup discuté de ces problèmes avec le camarade Ley qui a une grande intelligence de ce genre de choses. Je lui ai ainsi demandé au sujet du rassemblement - vraiment très réussi - des chefs politiques à Nuremberg: "Pourquoi donnez-vous des ordres ? Personnellement, je ne le ferais pas."Il y avait là cent mille chefs politiques. Il faudrait déjà des soldats bien entraînés pour que le commandement "Repos ! Levez les drapeaux ! Baissez les drapeaux !" soit exécuté impeccablement par cent mille hommes à la fois ! "Pourquoi ne pas se contenter de demander de lever et d'abaisser les drapeaux ? Cela revient exactement au même, mais sous une forme qui n'est pas excessivement virile, soldatesque et militaire. Pourquoi faut-il donner des ordres pour ce genre de choses ?" Voilà quelques réflexions sur l'ensemble de ces problèmes.

J'en reviens à mon sujet. Je disais que nous masculinisions trop fortement notre existence. Nous masculinisons également trop notre jeunesse. Je vais vous donner quelques exemples que vous pourrez multiplier à volonté, grâce à votre expérience personnelle ou à ce que vous aurez vu autour de vous.

Certains jeunes disent à leur mère : "Dis, quand on défile dans les Jeunesses hitlériennes, fais attention à ne pas passer près de nous. Je te ferais bien un signe mais les autres se moqueraient de moi. Ils me traiteraient de fi-fils à sa maman et de nouille". Selon moi, ce genre de réflexions est une véritable catastrophe pour un peuple. Il est catastrophique pour un pays que les jeunes garçons aient honte de leur mère ou de leur soeur, ou qu'ils soient amenés à avoir honte des femmes, en l'occurrence celles qui leur sont le plus proches, leur mère ou leur soeur - qui est une femme en puissance. Il est catastrophique qu'un jeune soit raillé au-delà de la normale parce qu'il est amoureux d'une fille, que pour cette raison on ne le prenne pas au sérieux, qu'on le considère comme un faible, qu'on lui dise que les durs ne s'occupent pas des filles. "Il n'y a que des amitiés de garçons. Ce sont les hommes qui décident sur terre", lui dit-on. L'étape suivante, c'est l'homosexualité. Ce sont les idées de M. Blüher : "D'une manière générale, la plus grande forme d'amour n'est pas celle qui existe entre un homme et une femme. A cause des enfants, c'est quelque chose d'animal. La plus grande forme d'amour est l'amour sublimé qui lie deux hommes. Dans l'histoire du monde, les plus grandes choses en sont sorties." Tout ceci n'est que le mensonge éhonté de ces individus qui revendiquent pour eux Alexandre le Grand et Bismarck. Il n'y a pas de grand homme que les homosexuels ne revendiquent : César, Sulla, etc. Je crois que, Don Juan mis à part, ils les revendiquent tous. Cela est présenté de manière attrayante aux jeunes qui font partie d'un mouvement déjà extraordinairement masculinisé et qui vivent dans des camps d'hommes où ils n'ont pas la possibilité de rencontrer de jeunes filles. Selon moi , il ne faut pas s'étonner que nous ayons pris le chemin de l'homosexualité.

Je crois qu'un changement radical ne peut naître que de ceci : nous devons - c'est une chose particulièrement urgente pour la SS - faire des SS et des jeunes, dans la mesure où nous avons de l'influence sur eux, des hommes chevaleresques, de jeunes chevaliers. C'est la seule solution à notre portée pour nous démarquer nettement et ne pas tomber dans l'état de choses qui règne chez les Anglo-Saxons et les Américains. J'ai dit un jour à une Anglaise qui trouvait épouvantable que les hommes saluent les femmes en premier: "Je suppose que chez vous les poules se pavanent autour du coq ? Ce serait donc différent de ce qui se passe ailleurs ?" Une conséquence des trop nombreux privilèges accordés à la femme en Amérique, c'est qu'aucun homme n'ose plus regarder une jeune fille. S'il le fait, il paraît devant un tribunal matrimonial qui le condamne à payer des dommages et intérêts. En Amérique, l'homosexualité est devenue une mesure de protection absolue pour les hommes, en raison de l'esclavage dans lequel ils sont maintenus par les femmes. Là-bas, la femme peut se comporter comme un boa: elle étouffe l'homme, tout simplement. Jamais personne ne la remet dans le droit chemin. C'est bien le meilleur exemple de tyrannie féminine!

Chez nous, il n'y a aucun danger que l'attitude chevaleresque de l'homme soit exagérée et exploitée par l'autre partie. En Allemagne, l'habitude et l'éducation ne poussent pas les femmes à cela. Nous devons absolument faire de nos jeunes des hommes chevaleresques, des hommes qui se font les champions des femmes.

Le germe de l'homosexualité

J'estime nécessaire de veiller à ce que les jeunes de quinze à seize ans rencontrent des filles à un cours de danse, à des soirées ou à des occasions diverses. C'est à quinze ou seize ans - c'est un fait prouvé par l'expérience - que le jeune garçon se trouve en équilibre instable. S'il a un béguin de cours de danse ou un amour de jeunesse, il est sauvé, il s'éloigne du danger. En Allemagne, nous n'avons pas besoin de nous préoccuper de savoir si nous mettons les jeunes trop tôt en contact avec les filles et si nous les poussons à avoir des relations sexuelles - c'est un problème très sérieux, dont on parlait autrefois en riant et en disant des obscénités, mais Dieu merci c'est fini. Non, sous notre climat, étant donné notre race et notre peuple, un jeune de seize ans considère l'amour sous l'angle le plus pur, le plus beau, le plus idéaliste, et à partir du moment où il s'est épris d'une fille - je dois le redire clairement - il n'est plus question pour lui d'onanisme collectif avec des camarades, ni d'amitié à caractère sexuel avec des hommes ou des jeunes garçons.

A partir de ce moment, le danger est écarté. Nous devons maintenant réunir les conditions nécessaires, nous devons éliminer cette attitude qui règne aujourd'hui dans toute la jeunesse, et peut-être aussi dans la SS, et qui consiste à se moquer d'un homme qui accompagne une jeune fille ou qui se conduit correctement avec sa mère, ou encore qui se conduit en gentleman avec sa soeur. Là est le germe de l'homosexualité.

Je considère qu'il était de mon devoir de parler de ces problèmes avec vous, messieurs les généraux. C'est une chose extrêmement sérieuse, que les tracts et les théories modernes ne permettront pas de résoudre. Nous ne la résoudrons pas en disant tout simplement: "Mon Dieu, pourquoi notre peuple est-il aussi mauvais? Cette dépravation des moeurs est épouvantable... " Rien de tout cela ne résoudra la question. Si nous estimons qu'elle est résolue, je me demande pourquoi nous continuons à nous donner tant de mal. Si nous estimons qu'elle ne l'est pas, il nous faut admettre que dans ce domaine notre peuple a été mal dirigé...

Messieurs, les égarements sexuels provoquent les choses les plus extravagantes que l'on puisse imaginer. Dire que nous nous conduisons comme des animaux serait insulter les animaux. Car les animaux ne pratiquent pas ce genre de choses. Une vie sexuelle normale constitue donc un problème vital pour tous les peuples.

J'ai relevé ce discours sur un forum qui n'est pas recommandable, il faut relever qu'un neveu de Himmler officier dans les waffen ss, était homsexuel, il a été exécuté pendant la guerre dans un camps de concentration.
Il n'es pas certain que l'intégralité du discours, soit approuvé par Hitler, en particulier sur le caractère trop masculin, du régime nazi.

navigant
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  DGP 27/4/2008, 00:18

Très intéressant Navigant cet extrait de discours de Himmler (références exactes ?). Je m'étonne d'ailleurs de ne voir aucune réaction à un tel sujet. D'autre part, il donne un tout autre éclairage sur l'homme que certains continuent à voir de manière beaucoup trop monolithique.

A propos du neveu Waffen-SS ET homosexuel de Himmler qui fut exécuté, rappelons aussi le cas du frère de son propre Adjudant, Joachim Peiper, également officier Waffen-SS et homosexuel et pareillement poussé au "suicide".

DGP
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 43
Age : 58
Localisation : Belgique, Verviers
Date d'inscription : 30/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  stan_hudson 27/4/2008, 11:13

navigant a écrit:


Mais la destruction de l'État commence lorsque, intervenant un principe érotique (je le dis avec le plus grand sérieux), un principe d'attirance sexuelle entre hommes, la qualification professionnelle, l'efficacité ne jouent plus dans cet État d'hommes le rôle qu'elles devraient jouer. Je vais vous citer un exemple pris dans la vie quotidienne, je dis bien "pris dans la vie quotidienne". J'ajoute qu'à mon avis, dans toutes les régions habitées aujourd'hui sur la terre, aucun service n'a accumulé autant d'expérience dans le domaine de l'homosexualité, de l'avortement, etc., que la Gestapo en Allemagne. Je crois que, dans ce domaine, nous pouvons parler d'expérience. Le conseiller ministériel X est homosexuel et cherche parmi ses assesseurs un conseiller gouvernemental, mais il ne cherche pas nécessairement le plus efficace. Il ne choisira pas le meilleur juriste, il ne dira pas non plus : "l'assesseur X n'est certes pas le meilleur juriste, mais il est bien noté, il a de la pratique, et (ce qui pèse lourd dans la balance) il semble de bonne race et avoir une conception correcte du monde". Non, il ne prend pas un assesseur qualifié, ni de bonne apparence physique. Il choisit celui qui est lui aussi homosexuel. Ces gens sont capables de se repérer d'un bout à l'autre d'une salle. Lorsqu'il y a cinq cents hommes dans une soirée dansante, ils ont repéré au bout d'une demi-heure ceux qui ont le même penchant qu'eux. Les gens normaux comme nous ne peuvent imaginer comment cela est possible.

M. le conseiller ministériel choisit donc l'assesseur qui est le plus mal noté et dont la conception du monde est la plus mauvaise. Il ne lui pose aucune question sur ses capacités, mais va le présenter au directeur ministériel. Il chante ses louanges et justifie très sérieusement sa proposition. Cet assesseur entre maintenant en fonctions, car il ne viendra jamais à l'idée du directeur ministériel de demander des renseignements plus précis ni d'étudier de plus près la proposition du conseiller ministériel. Il pense en effet que ce vieux fonctionnaire propose l'assesseur en fonction de son efficacité et de ses capacités. Il ne vient pas à l'esprit d'un homme normal que cet assesseur puisse être proposé en raison de ses penchants sexuels.

La chose n'en reste pas là, car l'assesseur, qui est désormais conseiller gouvernemental, va procéder de la même manière. Si vous trouvez à un poste quelconque un homme qui a ce penchant et si cet homme a un pouvoir de décision, vous pouvez être sûrs de rencontrer autour de lui trois, quatre, huit, dix individus ou plus encore qui ont le même penchant, car l'un entraîne l'autre, et malheur aux hommes normaux qui vivent avec ces gens. Ils sont condamnés. Ils peuvent faire ce qu'ils veulent, ils seront anéantis. (...)


Je vais être sévère mais dans une grande enseigne de la distribution (magasin Truffaut) c'est comme cela qu'ils recrutent certains jeunes hommes...
J'ai un proche parent qui y travaille et un de ses collègues (un beau jeune homme ) a été recruté car le chef de rayon a cru qu'il était homosexuel comme lui... étoné gri
Et il semblerait que ce n'est pas un cas isolé. Recemment ils ont recruté un saisonnier qui n'est pas efficace mais c'est bizarre il a souvent mal au derrière... mort de rir gri
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 47
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Invité 28/4/2008, 13:06

Je ne suis pas étonné du tout ! Il y a 15 ans, les gens étaient recrutés d'après leurs thème astral ! Société étrange non ? clin doeil gri

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Thomasp86 28/4/2008, 18:20

C'est affolant ce discour étoné gri

Comment un peuple a-t-il pu adhérer à ces tissus d'anerie ?
Les arguments sont vraiment débiles !

Merci de cette contribution pouce gri
Thomasp86
Thomasp86
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 598
Age : 37
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  stan_hudson 28/4/2008, 19:15

Lorsque tu es dans la m... tu es pret à écouter celui qui te promet la lune.
Dans les années 20 l'Allemagne était au fond du gouffre et c'était leur 1ere expérience (malheureuse) de la démocratie.
Faut alors ne pas s'étonner !
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 47
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  babou 29/4/2008, 09:50

complètement absurde ce discours!
Même si l'Allemagne était au fond du gouffre, pour adhérer à ce genre de discours, il faut manquer de neurones! IL est complètement creux ce discours les arguments ne sont basés sur rien, ce n'est que l'avis personnel d'Himmler. C'est ce que je ne comprends pas, même si les gars admiraient Himmler, de là à gober tout ce qu'il dit sans se poser de questions...
Ou alors les gens n'y adhéraient pas forcément mais préféraient rester discrets concernant leur avis?

babou
Sergent
Sergent

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  eddy marz 29/4/2008, 10:14

Le discours est, effectivement, affligeant, mais vos réactions, tout à fait justifiées, sont toutefois le produit d'une évolution des moeurs et des mentalités issue de la seconde moitié du XXe siècle, et plus particulièrement à partir du début des années 60. Si Himmler s'adresse de la sorte à un parterre de SS ou de Gauleiters, il sait que son discours tombe quand même dans un terreau fertile qui adhère en gros aux thèmes et propositions énoncées. L'homosexualité a longtemps été considéré comme une perversion, une "anormalité" contre laquelle il fallait à tout prix protéger les enfants, et comme une "tare" empêchant les individus "atteints" de prendre des décisions "viriles" (particulièrement en politique ou dans l'armée). Le speech d'Himmler, s'il reflète le côté petit-bourgeois, prude et borné de son auteur, n'en exprime pas moins le climat mental de toute une société réactionnaire, craintive du changement, et en recherche perpetuelle de boucs émissaires ("l'enemi") pour ses propres psychoses. Regardez autour de vous, combien de groupes, individus, voire pays, ont encore, en ce début de 3e millénaire, une attitude violente et rétrograde à l'égard des homosexuels. Et je ne parle pas seulement de certains pays du Moyen-Orient, ou des fondamentalistes US... Il y a des agressions homophobes en France, en Angleterre, en Allemagne, tous les jours. Et les agresseurs sont souvent jeunes... Alors, avons-nous avancé tant que cela ?

Ne jamais baisser la garde.

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 68
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  stan_hudson 29/4/2008, 14:05

Je cite :

L’homosexualité a été retirée du manuel diagnostique et statistique des maladies mentales, en 1985 et a été déclassifiée lors du congrés de 1992, pour tous les états signataires de la Charte de L’OMS.

Bref, il y a à peine 23 ans !

source : http://www.monchoix.net/coming-out/l-homosexualite-et-l-oms-article90.html
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 47
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Reine 29/4/2008, 14:30

stan_hudson a écrit:Je cite :

L’homosexualité a été retirée du manuel diagnostique et statistique des maladies mentales, en 1985 et a été déclassifiée lors du congrés de 1992, pour tous les états signataires de la Charte de L’OMS.

Bref, il y a à peine 23 ans !

source : http://www.monchoix.net/coming-out/l-homosexualite-et-l-oms-article90.html

en sachant que l'OMS a été crée en 1948 !

Pour un apercu pénal ,
le site Lamba-Education.ch nous rappelle: "La dépénalisation des
relations homosexuelles intervient en Angleterre en 1967. En 1969,
c'est au tour de l'Allemagne . En Autriche, les relations homosexuelles sont décriminalisées
en 1971, tout en stipulant un âge de consentement plus bas pour les
relations hétérosexuelles (14 contre 18 ans). L'article 220 du code
pénal autrichien qui punit la "promotion de l'homosexualité et de la
bestialité" de six mois de prison n'est abrogé qu'à la fin de l'été
2002."

_________________
dura lex sed lex
Reine
Reine
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2582
Age : 38
Localisation : Nord
Date d'inscription : 16/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  stan_hudson 29/4/2008, 15:53

babou a écrit:complètement absurde ce discours!
Même si l'Allemagne était au fond du gouffre, pour adhérer à ce genre de discours, il faut manquer de neurones! IL est complètement creux ce discours les arguments ne sont basés sur rien, ce n'est que l'avis personnel d'Himmler. C'est ce que je ne comprends pas, même si les gars admiraient Himmler, de là à gober tout ce qu'il dit sans se poser de questions...
Ou alors les gens n'y adhéraient pas forcément mais préféraient rester discrets concernant leur avis?

Je te conseille de lire ça :

http://pagesperso-orange.fr/elie.allouche/biblioRF/siteCours/CRISES30EUROPE.htm
stan_hudson
stan_hudson
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1017
Age : 47
Localisation : 10 kms de Chambord
Date d'inscription : 10/09/2006

http://museeresistance41.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Val number 1 10/5/2008, 21:56

Et bien si Himmler a fait executé son neveu c'est qu'il croyait vraiment en ce qu'il disait un peu comme goebbels.
Je pense que les nazis croyaient en leur discours et c'est cela qui les rend dangereux: quand on est sur de ce que l'on dit et que l'on veut et peut l'appliquer ....si on possede de mauvaises idées, ca se termine mal.

Toutefois, je ne pense pas qu'il y avait de simplets qui croyaient en ces beaux discour juste parcequ'il etait simplet.Regarde les tests effectués sur les nazis, sur certains allemands, sur les membres de la ss et tu verras que beaucoup de ceux qui ecoutaient ce discours etaient extremement "intelligent"(desolé si ca choque).

Au fait sur quel forum as tu pris ce discours?

Val number 1
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 383
Age : 32
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  eddy marz 11/5/2008, 11:33

Il n'y a rien de choquant. Un grand nombre de nazis ne croyaient pas au fatras idéologique (le langage esotérique) d'Himmler. Heydrich, l'homme le plus dangereux du Reich et un individu particulièrement intelligent n'avait que mépris pour ces idées qu'il considérait "idiotes", et estimait négatives à l'image de la SS. On note également une très forte dissociation de la Waffen-SS par rapport à l'idéologie. Plus la guerre avance, plus la Waffen-SS se bat pour son propre drapeau, revenant à une "confrèrie" de style Freikorps (certains gradés Waffen-SS se font régulièrement remonter les bas par Himmler). Göring, Speer, Ribbentrop, Kaltenbrunner, Ohlendorf (EK), Nebe (EK), et tant d'autres n'avaient que faire des fixations délirantes du Reichsführer - ce qui ne veut pas dire qu'ils ne les utilisèrent pas à leurs propres fins...

Eddy


Dernière édition par eddy marz le 12/12/2009, 11:12, édité 1 fois
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 68
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Val number 1 11/5/2008, 18:57

Je suis tout a fait d'accord mais je pense que tous les nazis avaient les meme idées de base(concernant les guerres, l'espace vital et le "probleme" juif).
Toutefois en voyant le mariage de Heydrich, on peut se demander ou est la religion chretienne, elle est quasiment remplacé par le nazisme: peu de crucifix par contre les croix gammée sont presentes en nombres.
La waffen SS a commencé a se dissocier car au fur et a esure elle perdait son identité allemande et donc decrochait du discours pro-allemand de himmler, mais ce n'est pas la seule raison je le concoit.

Je pense qu'ils y avaient divers branches du nazisme, un peu comme une representation politique: certains partis sont trés axés sur la religion (comme himmler), d'autres sont plus axés sur la revolution social(rohm ou goebbels)...

Val number 1
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 383
Age : 32
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 10/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty famille de Himmler

Message  VinMan 7/12/2009, 21:19

DGP a écrit:(...)
A propos du neveu Waffen-SS ET homosexuel de Himmler qui fut exécuté, (...)".

Bonjour,
dans le livre "Le secret du jour J" de Gilles Perrault, l'auteur mentionne (sauf erreur de ma part) un homme qui se serait un jour présenté à un poste de garde SS en se présentant comme le "cousin David" du Reichsführer... et qu'on n'aurait jamais revu.
Aucune source citée je crois, et rien trouvé à ce sujet.

Serait-ce un amalgame malheureux avec le neveu Waffen-SS dont vous parlez ?
Merci.
VinMan
VinMan
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 2
Age : 51
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/12/2009

http://croixdesabers.fr

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  david885 7/12/2009, 21:46

Au passage, il est bon de signaler que dans les années 1920, Berlin était la ville la plus libre d'Europe, et ce dans tous les domaines: il existait des cabarets gays et lesbiens, et l'homsexualité était tolérée. On la retrouve un peu partout: dans les chansons, dans les films (par exemple Ich möchte kein Mann sein d'Ernst Lubitsch, 1918); c'était un peu un signe de "modernité" et de "libération des moeurs". Sans compter qu'à la même époque de nombreuses jeunes filles jouaient à être des "garçonnes". Bien sûr, tous les lieux de spectacles homosexuels seront fermés dès 1933 par les nazis.
david885
david885
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 92
Age : 35
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Invité 11/12/2009, 21:59

EDIT.


Dernière édition par LSR le 12/12/2009, 11:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Baugnez44 12/12/2009, 00:07

Pour les homosexuels n'est pas tout simplement (réponse simplissime, je suis bien d'accord) que l'image de la "tantouze" ne correspond à l'idéal du germain viril. Sans compter que les homosexuels, ils sont perdus pour le grand reich, puisqu'ils ne se reproduisent pas et que c'est donc un potentiel de procréation de futurs surhommes qui disparaît.

Bref, on leur oppose le contre-modèle du SS viril et musclé, crème de la crème de l'homme germain. L'effet pervers - si j'ose dire - du rassemblement de tous ces mâles en uniformes dans les mêmes chambrées, douches, etc., serait qu'il semble que le taux d'homosexuels dans les rangs de la SS ne seront pas - semble -t-il inférieurs au taux qui prévalent dans le reste de la population. Mais, l'homosexualité y sera dans certains cas discrètement, mais brutalement réprimée.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2675
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Invité 12/12/2009, 11:05

J'ai édité ma prose: à la relecture, sobre, je la trouvais un peu con.
Oui, Baugnez, y'a de ça. En fait, la question se résume sans doute à celle-ci: pourquoi les homosexuels sont-ils persécutés? Mais là, ça risque de devenir de la psychologie de comptoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  eddy marz 12/12/2009, 11:49

LSR a écrit: pourquoi les homosexuels sont-ils persécutés? Mais là, ça risque de devenir de la psychologie de comptoir.

Pas vraiment. Les raisons sont assez classiques dans les grandes lignes : Même s'ils ont "existés" depuis l'aube des temps, et qu'ils ont toujours été paradoxalement admis et refoulés dans toutes les sociétés, du monde antique, du Moyen-âge, et de la Renaissance (certaines plus libérales que d'autres), les homosexuels furent dés le départ considérés comme des menaces à l'ordre établi. Ces sociétés farouchement patriarcales ne pouvaient admettre l'image d'hommes incapables de procréer et donnant une image efféminée (donc "molle") d'une masculinité dont l'identité idéale était guerrière. Puis, au fil des siècles, les questions de religion vinrent s'y greffer. L'homosexuel, de par son "inaptitude" à procréer, devint antinature, puis dégénéré dans la mesure où sa quête d'assouvissement sexuel, n'ayant "aucune issue" et donc aucune autre légitimité que d'assouvir une pulsion bestiale, devint une perversion. Il fallait donc les éloigner des adolescent et des jeunes enfants, de peur qu'ils ne les séduisent, comme le Serpent dans le jardin d'Eden. En même temps, plusieurs monarques - de l'Antiquité jusqu'à nous - reconnurent les talents, la finesse, l'intelligence de nombre d'homosexuels; n'hésitant pas à les protéger, les financer, et leur permettre d'accéder à des postes d'influence.

Autre détail, les homosexuels furent très souvents persécutés ou repoussés dans l'univers militaire. Le raisonnement était simple : Le premier qui vient à l'esprit est, bien entendu, le banal "des hommes, des vrais; pas de tarlouses". Mais ce cliché exprime néanmoins une vérité un peu plus sensible, à savoir que les États Majors avaient toujours considéré (peut-être le font-ils encore ?) que des hommes avec ce "type de penchants" ne pouvaient prendre des décisions importantes en raison d'une formation mentale trop émotionnelle ("féminine" donc...). Ce fut d'ailleurs un des reproches adressé à Ernst Röhm très en vogue dans les corridors de la SS...
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 68
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  sukhoi 12/12/2009, 13:16

eddy marz a écrit: Ces sociétés farouchement patriarcales ne pouvaient admettre l'image d'hommes incapables de procréer et donnant une image efféminée (donc "molle") d'une masculinité dont l'identité idéale était guerrière.

A ce sujet la en revanche je voudrais attirer votre attention sur le fait que du temps de "nos ancêtres les gaulois" (expression fort incorrecte au demeurant, comme panzy l'avait démontrer voici quelque temps déja) la règle chez les guerriers était justement l'homosexualité. Certes tous avaient des femmes, mais il ne les "honoraient" généralement que dans le seul but de procréation, alors que les orgies se faisait toujours entre seul hommes, comme cela fut rapportés après un chroniqueur Romain. Tout comme avec les "dérives" qui apparurent dans la SS il était alors considérés que l'amour entre homme était quelque chose de viril, un truc de guerrier en fait...
Aussi toutes les obscures taches qui se référent au "valeurs ancestrale de nos ancêtre les gaulois" ne font donc rien d'autres que nous appeler a tous devenir homo... Faudrait peut être arrêter de mépriser les cours d'histoire non?

Sinon pour revenir un peu plus dans l'optique militaire il y'avait aussi l'idée que quelqu'un qui aime les hommes serait peut être moins enclin a tirer sur ce qui pouvait éventuellement être son grand amour alors que les autres soldats était au contraire bercés par les discours de type "il faut protéger vos femmes et vos enfants de ces barbares".

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Psychopompos 12/12/2009, 13:57

Du même genre que les guerriers gaulois : le "Bataillon sacré" de la cité grecque de Thèbes. Un corps d'élite de 300 hommes, qui d'après certains serait composé de 150 couples d'amants.

A propos d'armée et d'homosexualité, si vous voulez rire jaune : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_gay
Psychopompos
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 38
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Invité 16/12/2009, 16:19

C'est vrai qu'un discours sur ce genre de déviance
est intolérable dans nos pieuses démocraties
de l'an 2009 !
Je viens de lire un article qui nous souligne bien
que ce sont ces salauds de nazis qui avaient tort.
Edifiant ! heureusement que nous avons été "libérés"!




Le lien en question n'ayant rien à voir avec le sujet du forum, j'imagine que tu ne verras aucun inconvénient à ce que je le supprime.

Et je suis convaincu que tu apprécieras l'effort tout particulier que j'ai fait pour te choisir un avatar qui symbolise bien mieux tes (douteuses) qualités morales que le canidé que tu t'étais approprié. Ce malheureux animal ne mérite vraiment pas ça. Mr.Red

Cela étant, il est bien clair qu'à la prochaine incartade je tirerai la chasse pour te renvoyer là d'où tu n'aurais jamais dû sortir. J'espère que nous nous sommes bien compris.

P.S. J'attends encore la réponse à mon MP.

Baugnez 44

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Kalendeer 16/12/2009, 16:58

Tiens, le retour du forum au risible mur de la honte...
Kalendeer
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 34
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

discours de himmler sur l'homosexualité. Empty Re: discours de himmler sur l'homosexualité.

Message  Invité 16/12/2009, 17:06

Je rêve...
Allez, remballes-moi tout ça Rémy, c'est écœurant à la fin les élucubrations de ces deux paumés. Remarque, c'est pas étonnant, après les juifs et les musulmans, c'était normal qu'ils crachent leur connerie sur les homosexuels, ça suit une certaine logique. Chronique de la connerie ordinaire; c'est la seule qualité de ce site.
Je donnerais cher pour les rencontrer en chair et en os, ça doit valoir le détour, mieux que Strip-Tease.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum