Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place !

2 participants

Aller en bas

Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place ! Empty Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place !

Message  Yeoman 35 28/4/2009, 22:45

Encore moi. Je vais essayer de vous narrer une phase capitale de la campagne de Nouvelle Guinée; la bataille de Buna-Gona.

Siutation

A l'issue de cette bataille, le général américain Robert Eichelberger estima que le ratio de pertes alliés était si élevé que l'on pouvait le comparer aux pertes de la Guerre de Sécession.

Au départ, le renseignement allié estimait qu'il y avait seulement entre 1 500 et 2 000 japonais à défendre les plages de Buna et Gona. Les renseignements fournis à McArthur par le Brig. Charles A. Willoughby prétendaient que les défenseurs japonais étaient pour la plupart "malades et sous-alimentés". En fait, les soldats américains et australiens durent en affronter près de 6 000, en partie des soldats de l'Armée Impériale, des fusilliers marins et des forces spéciales de débarquement.
Les Japonais étaient désormais commandés par le Maj. Gen. Oda successuer de Horii. Incapables de creuser des abris de trois pieds (0,91 m) dans une surface humide, les Japonais préférèrent construire de petits édifices avec les troncs de cocotiers. Ils étaient construits en profondeur de manière à ce que les lignes de défense puissent se couvrir mutuellement. Certains de ces abris étaient protégés par des barrils remplis de sable. Des nids de mitrailleuses renforcés d'acier défendaient la piste aérienne abandonnée. Certains abris recouverts par de la terre et de la végétation de jungle pouvaient contenir entre 20 et 30 hommes. Beaucoup de fortifications des plus petites étaient placées de façon à faire corps avec les arbres et la végétation de la jungle. Toutes ses positions pouvaient disposer d'un champ de tir dévastateur, appuyés par bon nombre de snipers dissimulés dans les arbres.

Au départ, les Alliés manquaient de chars et de soutien aérien. Les officiers américains fulminaient aussi contre l'appui d'artillerie jugée insuffisant, si bine que la 32nd US Inf. Div. devait emprunter des canons de 25 livres aux Australiens. D'autre part, le général Harding commandant la 32Nd US ID requéra l'envoi de chars d'assaut de Milne Bay, mais il ne reçut que des chenillettes Bren Carriers. Afin de s'emparer et de nettoyer les bunkers nippons, il fallait alors pour les troupes au sol ramper jusqu'aus positions ennemies pour y jeter des grenades à travers les ouvertures.
Le début de la campagne a montré aussi que les troupes américaines n'étaient guère préparées aux marches forcées ainsi qu'aux opérations en environnement tropical. Si bien que des officiers d'état-major estimaient que la 32nd US ID n'étaient pas à même d'être envoyée au combat du fait que son entraînement avait été interrompu afin qu'elle soit expédiée d'urgence en Nouvelle Guinée.
Les maladies tropicales, en particulier la malaria, le "typhus des broussailles" (connu au Japon sous le nom de tsutsugamuchi) ont causé beaucoup plus de pertes parmi les combattants que la bataille à proprement parler. La 32nd US Inf. Div. a été atteinte à un taux exhorbitant de 66 % de malades pour l'efectif total.
Sur 9 825 hommes, il y eut 586 tués, 1 954 blessés au combat... et 7 125 pertes dues aux maladies dont
2 952 qui ont nécessité l'hospitalisation.
Yeoman 35
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 36
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place ! Empty -

Message  Yeoman 35 29/4/2009, 12:19

Forces en présence

Les défenses japonaises étaient concentrées en trois points.

-Gona ; commandement du Maj. Tsume Yamamoto
-Sanananda ; Col. Yosuke Yokoyama (commandant en chef des forces impériales dans le secteur de
Buna et Gona)
- Buna : Force Spéciale Navale de Débarquement ; Capt. Yoshitatsu Yasuda

Bien que ces trois positions soient séparées, les lignes de ravitaillement, de communication et d'évacuation des blessés étaient bien aménagées.
Les forces japonaises, représentant environ 5 500 hommes, mélangeaient des troupes terrestres et navales ; soit des éléments du 144e Régiment d'Infanterie, le 15e Régiment Indépendant du Génie, le 3/41e Régiment d'Infanterie, un détachement de cavalerie et le 47e Bataillon d'Artillerie Antiaérienne. Quelques batteries d'artillerie surveillaient les approches des côtes. A ces éléments de l'Armée on pouvait ajouter 500 fusiliiers marins des forces spéciales de débarquement de Yokosuka et Sasebo.

Les principales bases alliées, Milne Bay et Port Moresby, étaient bien éloignées et les Monts Owen Stanley étaient impraticables pour tout véhicule. De plus, les forces aéronavales nipppones contrôlaient la Mer de Bismarck au nord de la Nouvelle Guinée. Les transports cargos rassemblés par la Vth Airforce et la RAAF pouvant s'avérer extrêmement vulnérables afin d'acheminer renforts et approvisionnements. Toutefois, les attaques au sol et les bombardements d'aérodromes menés par l'USAAF et la RAAF marquaient un point contre les capacités nippones.

Le dispositif d'attaque allié était le suivant :

- Le gros de la 32nd US Inf. Div., formation de la Garde Nationale dépourvue d'expérience commandée
par le Maj. Gen. Edwin Harding, devait lancer l'attaque initiale sur Buna.
- La 7th Aus. Inf. Div (l'équivalent d'une brigade) du Maj. Gen. George Vasey et le 128th US Inf. Regt.
attaqueraient Gona. La poussée devrait être renforcée par le 39th Battalion de la 30th Brigade, élément
de la force "Maroubra" qui s'est distinguée pendant la bataille de la Piste Kokoda.
-Enfin, la 16th Brigade de la 6th Aus. Inf. Div. devaient faire mouvement sur Sanananda.


Première phase

Les combats s'avérèrent sanglants dans le dispositif; la 7th Division dénombra 204 pertes dans les trois premiers jours de son engagement. La 32nd Division perdit 392 hommes en l'espace de deux semaines. Pour appuyer les fantassins, on du faire acheminer la A Battery du 129th FAB (32nd US ID) d'Australie, via Port Moresby, avec bon nombre de difficultés. Certains élements durent être acheminés par cargos aériens au-dessus des Monts Owen Stanley.
Sauf que sur le terrain, les artilleurs ne purent opérer avec toute leur capacité en raison de la quantité limitée de munitions, les cartes peu précises et le manque d'observation adéquate du terrain.

26 novembre : Le matin, l'aviation bombarda les lignes japonaises, puis fut suivie par les tirs des mortiers et des mitrailleuses. Mais cela n'entama pas beaucoup les fortifications nippones.
A 9 h 30, les fantassins s'élancèrent tant bien que mal sur les positions ennemies.
Les mitrailleuses dissimulées dans les bunkers se déchaînèrent ainsi que les tireurs postés à la cime des cocotiers et au soir, les lignes alliées n'avaient guère avancé. Une unité du 126th US Inf. Regt. réussit à s'approcher suffisamment des lignes japonaises pour se rendre compte du bon état des bunkers.

29 novembre : Les japonais reçurent le renfort de 500 hommes du Détachement des Mers du Sud (la grande majorité pour rejoindre le 41e Régiment du Col. Kiyomi Yazawa), qui avait mené une partie de la bataille de la Piste Kokoda et s'était replié sur Gona. Il fut transporté par bateau pour Sanananda.

Le même jour, McArthur furieux du peu de performances de la 32nd US Inf. Div, notamment de la part de ses officiers, appela le commandant du Ist US Army Corps, le Maj. Gen. Robert Eichelberger et lui dit :"Bob, je te donne le commandement de Buna. Relève Harding de son commandement... Je veux que tu remplaces tous les officiers qui ne se batteront pas. Remplace les commandants de bataillons et de régiments en mettant des sergents à la tête des bataillons et des caporaux à la tête des compagnies si nécessaire. BOB, JE VEUX QUE TU PRENNES BUNA, OU QUE TU TE FASSES TUER SUR PLACE. Et cela vaut aussi pour ton chef d'état-major."


Deuxième phase

2 décembre : Aussitôt arrivé sur place, Eichelberger put se rendre compte du moral très bas des hommes et remplaça Harding par le commandant de l'artillerie divisionnaire, le Brig. Gen. Albert W. Waldron. Eichelberger destitua les chefs de régiments et la plupart des commandants de bataillons, ordonna que la nourriture et l'approvisionnement médical soient améliorés et arrêta les opérations sur Buna pendant deux jours, le temps de laisser les unités se réorganiser.
Le même jour, côté japonais, 500 hommes inexpérimentés de la 21e Brigade Mixte Indépendante arrivèrent à Buna sous le commandement du Maj. Gen. Kurihanao Yamagata.

5 décembre : Eichelberger donna l'ordre d'attaquer sur toute la ligne de front. Waldron fut blessé à l'épaule par un sniper alors qu'il observait les combats, et Eichelberger le remplaça par son chef d'état-major, le Brig. Gen. Clovis E. Byers. Les Alliés réussirent finalement à percer les lignes nippones. Le Staff Sergeant Herman Bottcher mena une section de 31 hommes sur les forces japonaises qui attaquaient, tint le choc en lançant des grenades. Puis Bottcher put enfoncer un coin entre Buna et le village de Buna ce qui fut le tournant de la bataille et Bottcher reçut le grade de capitaine en tant que Commissioner Officer et reçut sa première sa première Distinguished Service Order (il en obtint deux).

6 décembre : Après de sauvages combats rapprochés, les Autraliens enlevèrent le village de Gona. Le même jour, Eichelberger lança la 32nd US Inf. Div. dans une nouvelle attaque contre le village de Buna qui sera pris le 14. Le Général Byers sera à son tour blessé deux jours plus tard, forçant ainsi Eichelberger à prendre lui même le commandement de la division. Pendant ce temps, les Japonais firent venir en renfort 1 300 hommes.

18 décembre : Les Alliés virent arriver en renfort la 18th Brigade de la 7th Aus. Inf. Div. appuyée par les chars M3 Stuart du 2/26th Armoured Regiment. En dépit de cet accroissement de forces, les Australiens subirent leurs pires pertes de la bataille.

En dix jours de combat, les Alliés avancèrent le long de la côté depuis la plantation de Duropa jusqu'au village de Buna qu'ils arrachèrent le 28 décembre.

La bataille de Sanananda fut la plus longue des trois, car beaucoup mieux défendue par les forces nippones que Buna et Gona étant donné que celles-ci contrôlaient le terrain sec.
16 novembre : La 16th Brigade, réduite de moitié, fut envoyé contre la position, mais la progression était si mal organisée que les fantassins n'entrèrent en contact avec l'ennemi que le 19, et sans nourriture... Le 126th US inf. Regt. fort de 1 400 hommes reçu de l'ordre de se porter en soutien des Australiens mais n'arriva que le 21 alors que les Australiens avaient subi 30 % de pertes.

7 décembre : La 30th Brigade vient relever la 16th, et le Brig. Porter prit le commandement de tous les effectifs. Le 126th était aussi relevé, mais ses 635 hommes restants étaient constamment soumis à des attaques japonaises.
18 décembre : Les Américains reçoivent le renfort quand 350 hommes du 2/7th Aus. Cav. Regt. arrivent pour dégager la route. Les jours suivants, le 2/7 déborda les flancs des Japonais et établirent un nouveau point fort à 300 m au-dessus de la positions américaine. Et le 49th Battalion vint renforcer immédiatement le 126th US. Mais alors, la maladie et la chute du moral remplaçèrent les Japonais et le 126th fut retiré le 22 décembre. Il ne restait aux Amricains que 244 hommes valides à la fin de décembre.

2 janvier 1943 : Arrivée du 163rd US Inf. Regt. de la 41st US Inf. Div. en remplacement du 126th.

8 janvier 1943 : Une première attaque contre les dernières positions japonaises échoue.
10 janvier : Une seconde attaque appuyée par des tanks sur la jonction des pistes échoue, mais force le Col. Tsukamoto a ordonner la retraite. Le 4 janvier Grand Quartier Général Japonais a d'aiileurs décidé d'évacuer Lae et Salamaua, sauf que l'ordre ne parvient à Salamaua que le 13.
14 janvier : Les soldats Alliés découvrent que les défenseurs du point fort sur la jonction des pistes étaient partis en grande majorité et qu'il ne restait que 158 soldats.

15 janvier : Le 163rd US Inf. Regt. enlève enfin les positions nippones entre les barrages routiers.
16 janvier : Le 163rd commence son attaque principale contre les forces japonaises au nord des deux barrages routiers pendant que les Australiens s'emparent des côtes des deux côtés de Sanananda tout en soutenant l'assaut américain.
17 janvier : Les attaques alliées ont arraché aux Japonais trois positions :sur la côte de Sanananda, sur la côte ouest de Giruwa et sur la piste principale au nord des barrages routiers.
20 janvier : Le général Yamagata ordonne l'évacuation et s'échappe tandis que le général Oda et le colonel Yazawa, fidèles au Bushido le code d'honneur samouraï, se précipitent sur les troupes Australiennes et se font tuer. Enfin, les positions côtières japonaises succombent avec une faible résistance. Mais l'évacuation de la piste principale était impossible et cette position fut débordée le 22 janvier.

Après près de trois mois de combat, les Américains avaient perdu 798 hommes, les Australiens 2 700 et les Japonais 1 500.
Yeoman 35
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 36
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place ! Empty Re: Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place !

Message  L axe 29/4/2009, 19:17

Beau résumé . pouce gri pouce
Les américains ont t il faits des prisonniers ?????
L axe
L axe
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 828
Age : 28
Localisation : Genève,Suisse
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place ! Empty Re: Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place !

Message  Yeoman 35 29/4/2009, 21:42

Bonjour, merci pour le petit compliment.

Sans doute que les Américains ont fait des prisonniers. A savoir combien, ça n'était pas indiqué dans mes lectures mais on peut stipuler qu'il ne furent VRAIMENT PAS NOMBREUX.

Bien à vous.
Yeoman 35
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 36
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place ! Empty Re: Vas-y Bob. Prends Buna ou fais-toi tuer sur place !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum