-14%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ Puce Apple M1 – RAM 8Go/SSD 256Go
799 € 930 €
Voir le deal

Le journal secret de Clara Petacci

+3
Baugnez44
eddy marz
Survivor
7 participants

Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Le journal secret de Clara Petacci

Message  Survivor 4/1/2010, 14:18

Oyé oyé chers amis,

Comme certains d'entre vous le savez peut être déjà, le carnet secret de Clara Petacci à été publié en Italie, et exclusivement en langue italienne, pour l’instant.

Ainsi, ayant la chance de le posséder des sa sortie, je vous propose de le découvrir ensemble, en vous fournissant une traduction fidele du livre.

Cette traduction, je vais la faire année par année, en vous épargnant les passages les plus ennuyeux. Le carnet soulève également une problématique intéressante, Clara était elle une espionne ou un simple biais entre Churchill et le Duce ?

Les passages en italique sont de l'auteur, tout le reste est ecris par Clara.

Ce journal, retranscrit l’année 1932 à 1938.


1932



Clara Petacci rencontre Mussolini le 24 avril 1932. Par hasard, sur la nouvelle Via del Mare qui relie Rome à Ostia. L’auto de la famille Petacci, conduite par le chauffeur, avec à bord Claretta, la sœur Myriam (1923-1991) et la mère Giuseppina, est dépassée par l’Alfa Romeo conduite par le Duce en personne. Claretta, grandie avec le mythe de Mussolini, le reconnaît et hurle au chauffeur : « Accélère, rattrape le ! »
Le dictateur, alors âgé de quarante-neuf ans, curieux devant un tel enthousiasme, se gare à Ostia et descend de la voiture. Claretta lui fait front et se présente.


Ostia, 24 Avril : En une journée de chaleur, pendant que riais le soleil, Elle [Son Excellence] m’a parlée pour la première fois. Je tremblais, mais il ne faisait pas froid. Sublime, merveilleux instant, perle inoubliable. Un sourire de soleil sous un vent impétueux.
24.4.33

Claretta demande de suite un rendez vous à Mussolini. Lequel le lui accorde, et, quelques jours après, la reçoit au palazzo Venezia. Intrigué par l’ardeur de la jeune admiratrice, il s’informe sur elle, sur sa famille.

La première audience ne fait qu’augmenter la passion de Claretta, l’envie de fréquenter son héro. Elle lui demande de nouveaux rendez vous, et le harcèle de billets et de lettres, voici la première.


Excellence ;

Je suis très ennuyeuse, c’est vrai, mais devant, dans quelques jours partir hors de Rome, je désirerais d’abord venir trouver de nouveau V.E. [Votre Excellence]. Puis-je espérer tant de bonté ?
Remerciement et Salutations dévotes.
Clara Petacci
Roma 18.7.32 XI [On notera que Clara note toujours l’année de l’ère fasciste]


Petacci ne se limite pas à conserver les copies des billets qu’elle envoie au Duce. En effet, elle retranscrit minutieusement tous les coups de téléphone, qui commence à arriver au domicile du Duce en personne.


10 Novembre 1932
Heure 19 et ½

Mussolini : Mademoiselle Clara est là ?

Claretta : C’est moi.

M. : Et bien ? Dites-moi…

C. : Oh ! Comme je suis heureuse que vous m’ayez téléphonée ! Beaucoup !

M. : Ne vous émouvez pas.

C. : Si vous saviez depuis combien de temps j’attends ce coup de téléphone !

M. : Dites-moi.

C. : Puis je venir là maintenant ? Puis je ?

M. : Il est tard, il est déjà 7h et demi.

C. : Pour moi il n’est pas tard.

M. : Mais pour moi oui.

C. : (Pause) Cela fait longtemps que j’attends.

M. : Je vous téléphonerai encore au cour de la semaine prochaine.

C. : Je vous en prie téléphonez-moi vraiment. Cela fait déjà 2 mois [Depuis la dernière audience].

M. : Oui je vous téléphonerai. Si j’oublie toutefois, vous pouvez m’écrire un billet pour me le rappeler. A propos, comment vous les apportez ? A qui les donnez-vous ?

C. : A Navarre [Quinto Navarre, maitre d’hôtel du Duce]

M. : Ah très bien, mais vous les lui portez vous-même ? Ou c’est quelqu’un d’autre qui les lui consigne ?

C. : C’est presque toujours moi, parfois mon frère.

M. : Il travail ?

C. : Oui, d’ailleurs je voulais vous parler de ceci également.

M. : Bien.

C. : Et il y aussi quelque chose de nouveau pour moi que je voulais vous dire…

M. : Alors je vous verrais.

C. : Bientôt, je vous en prie

M. : Oui, au cour de la prochaine semaine, je vous téléphonerai, adieu. Dites, avez-vous, sentie quelque chose de différent ce soir dans la sonnerie de votre téléphone ?

C. : Oui, vous savez, quand il a sonné j’ai frémie et j’ai su que c’était vous.

M. : Bien, et vous êtes contente maintenant.

C. : Maintenant oui, beaucoup, je suis très contente, mais je voudrais l’être plus.

M. : Il ne faut pas prétendre trop. Vous espériez que cette discussion advienne ce soir ?

C. : Oh oui, j’attendais, j’attendais avec impatience, m’ai j’avais peur de trop espérer.

M. : Vous attendiez alors.

C. : Oui, vous savez, pendant 2 mois je suis toujours resté près de téléphone, toujours avec une grande espérance, et enfaite…



12 Novembre 1932


Excellence,

Mon billet bleu s’est peut être perdue dans cette lumière de gloire, ce vent triomphant ?...

Je n’ai presque pas le courage de formuler de nouveau une demande, mon cœur tremble d’émotion, une emotion grande, Excellence, et si ce n’était pas un désir immense, la joie de Vous revoir, et le souvenir de Votre bonté immense, je n’oserais pas… Je suis si petite et vous êtes si grand…

Vous Excellence, encore plus grand que d’habitude, trouverez vous un petit moment pour moi ? V.E. me rendrais infiniment heureuse.

Avec un sentiment frémissant d’espérance, je Vous envoie, Excellence, mon affectueux et anxieux salut, qui transporte toute mon attente. Pardonnez moi si je mets permet : 9-10-17-18.

Clara Petacci





-La suite de l'année 1932 prochainement que je rajouterais en Edit-


Survivor
Survivor
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 607
Age : 32
Localisation : Angleterre-Italie
Date d'inscription : 21/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  eddy marz 4/1/2010, 16:42

Excellent, Survivor ! Nous attendons la suite avec impatience !
pouce gri
Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 68
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  Baugnez44 4/1/2010, 17:08

Je n'y avais jamais prêté réellement attention, mais je me rends compte en vérifiant qu'elle ltait de 29 ans la cadette du duce et qu'elle s'est amourachée de lui alors qu'elle avait tout juste 20 ans.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2675
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  navigant 4/1/2010, 19:41

Mussolini se déplaçait en voiture sans l'escorte d'autres véhicules, on imagine pas Berlusconi conduire sans gardes du corps ?
Merci pour ce réçit Survivor. Le journal secret de Clara Petacci Pouce_mi

navigant
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 17/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  Major cowburn 4/1/2010, 21:26

Quand Louis XIV,monarque le plus puissant d'occident se promenait dans les jardins de Versailles,il n'était entouré d'aucune garde toute personne pouvait l'approcher sans problème...


Dernière édition par Major cowburn le 6/1/2010, 14:36, édité 1 fois

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1206
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  Baugnez44 6/1/2010, 14:25

Certes. Mais l'histoire de France recense néanmoins deux régicides et trois tentatives de régicides, dont une contre le successeur de Louis XIV.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2675
Age : 67
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  Stu 7/1/2010, 17:32

Le 5 janvier 1757, Damiens poignarda Louis XIV à Versailles ! Le roi n'a eu qu'une blessure sans gravité.Mais l'exécution de Damiens fut épouvantable.
Stu
Stu
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 11
Age : 44
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 16/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  eddy marz 7/1/2010, 17:46

Le sujet de ce thread est le journal de Clara Petacci. Veillez Messieurs à ne pas dévier HS... Merci d'avance.
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 68
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  le ronin 7/1/2010, 18:04

Stu a écrit:Le 5 janvier 1757, Damiens poignarda Louis XIV à Versailles ! Le roi n'a eu qu'une blessure sans gravité.Mais l'exécution de Damiens fut épouvantable.

Bonsoir, un petit rectificatif, est tout ira bien .Mon cher Stu, c'est Louis XV qui eut une tentative .... Milles excuses pour pour le H.S.


Amicalement.



Le ronin.



.....Etre conscient de la difficulté, permet de l'éviter ....



Semper fidelis.
le ronin
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3528
Age : 71
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  Survivor 19/3/2010, 14:40

Bonjours à tous,

Je reprend mon travail de traduction, après m'avoir laissé le temps de bien lire le livre, et de vous selectioner les passages les plus significatifs Le journal secret de Clara Petacci Clin_doi

On reprend donc en 1932, Clara cultive une affection particuliere pour le Duce mais pas encore de sentiments amoureux, elle essaie de l'amadouer afin qu'il vienne en aide à sa famille et à son fiancé, qui est alors lieutenant dans l'aeronautique. Devant les refus du Duce, elle va alors proposer un compromis : devenir espionne à son service... On notera egalement la difference de vocabulaire et de forme dans le dialogue des deux personnages.

15 Decembre 1932 -

Il etait au telephone. Il me salue gracieusement. Il m'a fait signe de m'avancer.

M : Comment tu vas ?
C : Pas mal. Et vous ?
M : Très bien, comment va la cause de ton papa ? A quel point il en ai ?
C : De ceci justement il est nécessaire que nous parlions. Il faut que vous vous en intéressiez. Voila, j'ai ici des noms. Cela se comprend ? On voit que c'est un docteur qui à écrit...
M : Oui je vois. Mais je ne peux pas faire quelque chose directement, je ne peux m'en intéresser. En dix ans je ne me suis jamais chargé des affaires judiciaire.
C : Oui, mais la justice...
M : Suivra son juste cour... Maintenant parle moi de toi. Je t'ai demandé de ton père, maintenant parle moi de tes affaires. Comment vont tes fiançailles ? Qu'as tu fait ces jours ci ?
C : Rien.
M : Et le reste ? Les fiançailles ?
C : Mes fiançailles et mes affaires dépendent de Votre Excellence.
M : De moi ? Non, tu sais déjà que c'est impossible, la loi l'interdit, je te l'ai déjà dit.
C : C'est justement parce qu’il y a des lois que je viens demander votre consentement. Sinon il était inutile que je vous dérange.
M : Oui, mais il est impossible de faire quelque chose, et tu devrais le savoir aussi.
C : Justement, le lieutenant [son fiancé] ne voulais pas faire la demande [de mutation] par voie hiérarchique parce qu’il savait que cela n'aboutirai à rien. Il est inutile d'aller vers un choix que l'on sait déjà impossible.
M : Mais moi face à une loi en place je ne peux rien faire. En tant que Chef, je ne peux justement pas la briser.
C : Mais vous êtes le maître ! Vous commandez tout et vous pouvez tout faire.
M : Oui maître mais... Justement parce que je commande, cela m'est impossible.
C : Mais vous auriez très bien pu trouver un compromis et vous pouvez le faire si vous le voulez. Je ne sais pas, il aurait suffit que vous mettiez un "oui" sur une feuille ou que vous avertissiez le ministère.
M : Impossible.
C : En plus il à risqué de faire 15 jours d'arrêt.
M : Et moi je les lui ais évité ses 15 jours d'arrêt, justement parce que je savais que la demande venait de vous. Mais quel âge a-t-il ?
C : 28 environ.
M : Et alors attendez... S’il n'a pas 30 ans c'est inutile. Ce n'est que 2 ans.
C : Mais 2 ans sont impossible... Vous ne savez pas ce que c'est d'être fiancé !
M : Et toi, qu'est ce que tu fais ?
C : Voila, je voudrais pouvoir faire quelque chose, je voudrais pouvoir agir.
M : Agir ? Agir en faisant quoi ? Dit moi.
C : Je ne sais pas. Vivre, agir, mettre en action mes possibilités, faire quelque chose qui remplisse la vie.
M : Qu'est ce que tu veux dire ? Parle librement. Tu sais, tu peux me dire même les choses les plus intimes, elles restent fermés en moi.
C : J'ai peur de dire des sottises... Vous êtes un homme superlativement intelligent, j'ai peur que vous vous moquiez de moi, qui ne suis qu'une enfant.
M : Non, non pas du tout. Cela m'attriste que tu n'ais pas confiance. Tu dois parler même si c'est grave.
C : Je ne sais pas... Par exemple aux temps de Napoléon, ce dernier s'entourait de personnes de confiance...
M : Je vois. Regarder pour voir sans être vu, parler peu, écouter beaucoup, se taire aux bons moments, ensuite reporter les paroles et actions exactes, et n'être jamais découvert ou compris. Vie dangereuse et de sacrifices. Tu pourrais très bien la faire. Mais je te le déconseille.
C : Pourquoi ?
M : Cela signifie changer complètement de mode de vie. Tu n'es qu'une enfant.
C : Comment changer de vie ?
M : Elle est completement diverse de la manière dont tu es habituée. C'est mouvementé, qui tient parfois du dramatique, et une fois entré, il faut savoir qu'on en sortira plus jamais. Tu comprends ? Tu as le petit cerveau plein d'idée, de beaucoup de choses qui tourne, qui se forme, qui s'enfuie et qui ne se pose jamais. Tu veux, tu veux, mais à la fin tu ne sais même pas toi même ce que tu veux. Quand tu auras une idée précise, tu reviendras en me disant "Je veux faire ceci", et je te le ferais faire.
C : Ces informatrices peuvent-elles avoir un mari ?
M : Bien sur, pourquoi pas, cela aide même.
C : Mais peuvent-elles être fidèle ou doivent-elles obligatoirement...
M : Ah non ! Pas ça Clara, si j'avais du te proposer une chose aussi infamante, un marché aussi bas et vulgaire, je ne t'aurais pas permis de parler, je ne t'aurais pas fait continuer. Je t'estime trop pour te proposer une tel honte. Ah non ! T'envoyer dormir avec d'autres hommes cela jamais, Clara. Souvient-en bien, je ne t'aurais rien dit si ce fut le cas. C'est complètement différent. Coucher avec un autre homme peut, le cas échéant, arriver en cas de guerre, pour avoir des informations des plus précieuses. Mais c'est très rare, et alors on ferme les yeux et on le fait pour la patrie. Mais ça n'arrive presque jamais. Maintenant il est tard, il faut que tu t'en aille ou sinon ils vont te crier dessus à la maison.
C : Si tôt ?
M : Oui, c'est mieux
C : Dites, j'ai oublié de vous demander, quelle impression vous à faite mon papa ? [Le père de Clara à eu un entretient avec le Duce pour régler des problèmes administratif relatif à son travail]
M : Une excellente impression.

A partir de 1937, la relation entre le Duce et Clara se consolide. Celle qui, au debut est seulement une conquete de plus, ecrase la concurence et debien "La" favorite du dictateur. Beaucoup d'appel telephonique, 12 par jour en moyenne, des sorties à la mer, à Castelporziano.

Le journal secret de Clara Petacci Petacc10

Le regime aboli le "Lei" (forme de politesse en italie, equivalente au "Vous"), les poignées de mains, et le Nouvel An, en les remplaçant respectivement par "Vous" (Voi), le salut fasciste et l'anniversaire de la marche sur Rome (28 Octobre). On imagine le scepticisme avec lequel ces reformes sont acceuillis. Mussolini, en Mars visite la Lybie en vainqueur, ainsi que l'Allemagne. Pendant ce temps, Gino Bartali gagne le tour d'Italie.


Fevrier 1937 -

17 fevrier : Tu es partit pour Terminillo
18 : Je t'ai suivi, je t'ai vu un moment, peu de paroles, tu etait nerveux.
19 : Je t'ai vu de loin.
20 : Chez toi, fait l'amour.
23 : Je t'ai vu à l'opera. Tu etais merveilleux, beau, plus que jamais.
25 : Au théàtre Argentina
27 : On fait l'amour pour le premiere fois chez moi.


Voyage de Mussolini à Berlin et rencontre avec Hitler et Goebbels. Lettre de Mussolini.

[...] Au discour il y avait une foule immense. Un accueuil comme ça, on ne l'a jamais fait, même pas aux rois, aux empereurs, à personne. Oui, je les ai conquis, ils ont sentis la force. Le discour de Goebbels egalement. Il a une belle voix. Dans la bouche d'un italien, même la langue allemande est devenu supportable et comprehensible. Il fallait Mussolini pour rendre la langue allemande simpatique.






La suite bientôt ! (pour de vrai cette fois Le journal secret de Clara Petacci Clin_doi )
Survivor
Survivor
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 607
Age : 32
Localisation : Angleterre-Italie
Date d'inscription : 21/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le journal secret de Clara Petacci Empty Re: Le journal secret de Clara Petacci

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum