Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  tietie007 le Dim 27 Mar 2011, 8:58 am

Concernant la passivité des démocraties envers le nazisme, il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte :

1°) Le pacifisme des opinions publiques. Il traverse les sociétés occidentales en profondeur, et, comme Michael Bloch l'indique dans sa biographie de Ribbentrop, juste avant l'accord naval anglo-allemand de juin 1935, un scrutin organisé par la Ligue Of Nation Union, en Angleterre, mobilisa 11 millions d'électeurs britanniques qui votèrent massivement en faveur de la paix !!
Or, dans des régimes de type électif, les hommes politiques tiennent compte des tendances de l'opinion publique, ce que peuvent ignorer les dictateurs !
Je crois qu'on a du mal, aujourd'hui, à mesurer l'importance de ces mouvements pacifistes !

2°) La mésentente franco-anglaise. Mésentente qui vient d'une mauvaise appréciation des anglais, qui voient la France comme dominante sur le continent, inflexible envers l'Allemagne, notamment sur les réparations de guerre, accusée de mettre en péril la sécurité collective, notamment avec McDonald, ce qui se traduira par le traité naval avec l'Allemagne. Baldwin sera plus fermé aux revendications allemandes, alors que Chamberlain et Halifax ne veulent pas d'une guerre pour quelques arpents de terre en Europe Centrale. Il y a l'idée, chez Chamberlain, que le Traité de Versailles fut certainement inique, envers l'Allemagne, et que la paix européenne vaut bien quelques concessions au Führer.
Pendant ce temps, la France, qui aurait du être le pilier continental de la sécurité collective européenne, s'est retrouvé affaiblie par une crise de régime en 1934, minée par les divisions, qui n'ont pas permis d'avoir une politique étrangère cohérente et ferme. Barthou initie le pacte franco-soviétique, mais sa mort à Marseille, laissera Laval vider ce pacte de sa substance ...La suite fut sans direction, entre des gouvernements fragiles, un Blum qui se rallie à la non-intervention en Espagne, ayant une majorité trop courte à l'assemblée, un Bonnet qui essaye de se rabibocher avec les teutons, et des négociations avec les soviétiques qui traînent, alors que l'Allemagne et l'Italie se rapprochaient dès Octobre 1936, paralysant encore plus les démocraties !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1884
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  Invité le Mar 03 Mai 2011, 7:16 pm

Que d'inexactitudes !

Le Peace Ballott anglais de 1935 n'est pas mal vu de Churchill, qui se réjouit de voir une majorité nette en faveur de sanctions économiques en cas d'agression et une majorité aussi, certes moins ample, pour des sanctions militaires.

Laval, avant de vider de sa substance le pacte franco-soviétique, a commencé par le négocier et le conclure ! S'il l'a effectivement laissé tomber ensuite, au second semestre de 1935, c'est en grande partie à cause de l'accord naval anglo-allemand.

Blum n'avait pas une majorité courte.

Les négociations avec les Soviétiques en 36-39 n'ont pas traîné toutes seules. L'anticommunisme en France et en Grande-Bretagne y a sa part... mais surtout les manoeuvres et postures de Hitler, dont vous ne soufflez mot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  tietie007 le Mer 04 Mai 2011, 1:38 pm

Francois Delpla a écrit:Que d'inexactitudes !

Le Peace Ballott anglais de 1935 n'est pas mal vu de Churchill, qui se réjouit de voir une majorité nette en faveur de sanctions économiques en cas d'agression et une majorité aussi, certes moins ample, pour des sanctions militaires.

Laval, avant de vider de sa substance le pacte franco-soviétique, a commencé par le négocier et le conclure ! S'il l'a effectivement laissé tomber ensuite, au second semestre de 1935, c'est en grande partie à cause de l'accord naval anglo-allemand.

Blum n'avait pas une majorité courte.

Les négociations avec les Soviétiques en 36-39 n'ont pas traîné toutes seules. L'anticommunisme en France et en Grande-Bretagne y a sa part... mais surtout les manoeuvres et postures de Hitler, dont vous ne soufflez mot.

Vous me parlez d'inexactitudes sans quasiment reprendre mon argumentaire ... Oui, le Front Populaire avait une majorité courte, car Blum dépendait des radicaux, et que ce sont ces derniers qui l'ont rallié à la "non-intervention" !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1884
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  Invité le Jeu 05 Mai 2011, 9:08 am

tietie007 a écrit:Oui, le Front Populaire avait une majorité courte, car Blum dépendait des radicaux, et que ce sont ces derniers qui l'ont rallié à la "non-intervention" !
cela ne s'appelle pas une majorité courte, mais une coalition fragile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  tietie007 le Ven 06 Mai 2011, 10:16 am

Francois Delpla a écrit:
tietie007 a écrit:Oui, le Front Populaire avait une majorité courte, car Blum dépendait des radicaux, et que ce sont ces derniers qui l'ont rallié à la "non-intervention" !
cela ne s'appelle pas une majorité courte, mais une coalition fragile.

Ca me rappelle l'expression " blanc bonnet et bonnet blanc" ... Et bien sa coalition était fragile, donc il n'avait pas les mains libres et était tenu par les radicaux, qui faisaient la pluie et le beau temps, sous la IIIeme !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1884
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  elgor le Ven 06 Mai 2011, 11:47 am

tietie007 a écrit: Et bien sa coalition était fragile, donc il n'avait pas les mains libres et était tenu par les radicaux, qui faisaient la pluie et le beau temps, sous la IIIeme !

Et qui étaient tout ! sauf radicaux ... mort de rir gri
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1108
Age : 69
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  Invité le Sam 07 Mai 2011, 8:37 pm

tietie007 a écrit:
Francois Delpla a écrit:
tietie007 a écrit:Oui, le Front Populaire avait une majorité courte, car Blum dépendait des radicaux, et que ce sont ces derniers qui l'ont rallié à la "non-intervention" !
cela ne s'appelle pas une majorité courte, mais une coalition fragile.

Ca me rappelle l'expression " blanc bonnet et bonnet blanc" ... Et bien sa coalition était fragile, donc il n'avait pas les mains libres et était tenu par les radicaux, qui faisaient la pluie et le beau temps, sous la IIIeme !

pour obtenir un remerciement quand on vous signale une formulation défectueuse, il faut se lever à quelle heure ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  eddy marz le Sam 07 Mai 2011, 8:46 pm

Gentlemen;
Gardez vos stations, je vous prie. Je vous observe sur tous les threads où vous 'joutez', et parfois le ton monte d'une façon désagréable. Merci d'avance

Eddy
avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  Joseph_Porta le Sam 07 Mai 2011, 9:17 pm

Moi je m'excuse par avance pour ce que je vais dire...
Mais...

Monsieur Delpla Francois je me vois obligé de dire qu'a chacune de vos interventions vous me laissez une nette impression désagréable... la dernière fois que je l'ai ressenti c’était de la part d'une personne ayant écrit "sel de vie", livre illustre et méga connu qui expose que nous allons tous mourir a cause de notre alimentation en vous proposant d'acheter cher mais de qualité... en clair le lecteur est légèrement pris pour un idiot.

Je vous voir partir de temps en temps dans des théories certes argumentée mais qui ne supportent guère une contre argumentation sans que vous ne vous lanciez dans une sorte de moquerie déplacée... Prendriez vous vos lecteurs ou critiques pour des c... ? Moi c'est l'impression que ca me laisse en tout cas.

C'est pourquoi je vous invite aimablement a changer un peu de ton, la plupart des gens ici ont de la culture mais ne l'étalent que quand il faut, a petite dose pour une argumentation et non avec une volontée de "cassage" systématique.

Comme dirai l'autre: Mieux.

Merci a vous si vous avez pu comprendre ce que j'essaye de vous dire a mon humble niveau.
avatar
Joseph_Porta
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 152
Age : 39
Localisation : Dans Ta Chambre
Date d'inscription : 14/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  Invité le Sam 07 Mai 2011, 9:45 pm

A ce que je vois, les gens sont en sucre, il ne faut pas leur faire de remarques sur des impropriétés de vocabulaire, bref je me rallie, la tête couverte de cendres : Blum avait une majorité courte d'une centaine de députés et n'en parlons plus !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pouquoi si peu de réactions au nazisme dans les années 30 ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum