Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Phil642 le Ven 13 Mai 2011, 4:20 pm

Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie des collaborateurs

Une majorité de sénateurs, flamands, a approuvé l'idée d'entamer une discussion sur une proposition de loi du Vlaams Belang défendant une nouvelle fois l'amnistie des collaborateurs de la Deuxième Guerre mondiale, un vote pour un futur débat donc, 30 sénateurs "pour" - tous les partis flamands sauf Groen! -, 26 sénateurs "contre", les francophones pour l'essentiel.

On n'en est pas encore à parler d'une nouvelle gifle des Flamands contre les partis francophones mais tout de même : jeudi, au Sénat, dans les votes de fin de séance, tous les partis flamands sauf Groen!, ont approuvé la prise en considération, autrement dit, ont accepté d'entamer une discussion et un début de processus législatif sur une proposition de loi de l'Extrême-Droite du Vlaams Belang sur l'amnistie des collaborateurs visant à effacer, pour l'avenir, tous les effets de condamnations et sanctions infligés pour des actes d'incivisme, prétendument, ce qui hérisse côté francophone, pour des faits prétendument commis en matière d'incivisme entre le 10 mai 1940 et le 8 mai 1945, proposition qui viserait aussi à instituer une Commission chargée d'indemniser les victimes de la répression d'après-guerre ou leurs descendants pour le préjudice financier subi à la suite desdites condamnations.


Chaque parti s'est exprimé dans la discussion, les francophones pour parler d'affront, de provocation, de non respect de la chose jugée, les partis flamands pour défendre l'idée qu'un débat était possible, CD&V, VLD, SP.a, visant évidemment que cela ne préjugeait pas de leur vote final. Le débat était déjà venu sur la table le 25 janvier mais avait été contré.


Et côté francophone justement, cette réaction de la sénatrice MR Christine Defraigne qui estime que le vote de prise en considération de cette proposition de loi du Vlaams Belang est un signal déplorable, voire désastreux, qui représente une véritable insulte à ceux qui sont morts pour défendre les valeurs démocratiques et universelles.


Fabien Van Eeckhaut


http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_les-senateurs-neerlandophones-ouvrent-la-voie-a-l-amnistie-des-collaborateurs?id=6094923
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  pierro59 le Ven 13 Mai 2011, 5:32 pm

y a pas de prise de position commune ou de "boycott" de l'extrème droite en Belgique ? (je galère pour suivre la sitaution en belgique, c'est un vrai sac de nœuds et on en parle peu en France)
En France même si elle progresse les partis classiques s'opposent traditionnellement au FN comme en 2002.
avatar
pierro59
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 365
Age : 30
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  sukhoi le Ven 13 Mai 2011, 5:45 pm

Je plains les belges du forum pour l'image déplorable que vous devrez subir du fait de vos élus. Vous êtes sur de ne pas vouloir demander l'asile politique en France?

Et dire qu'en France on s'inquiète de la montée en puissance d'un parti "relativisant" les crimes nazis alors qu'à coté de chez nous prés de la moitié des sénateurs en sont carrément as accordés le pardon a ces mêmes criminels!

Non ce qui m'inquiète c'est que j'ai l'impression de revoir une méthode que nous avons déjà vu quelquefois sur ce fofo: des types à l'esprit nauséabond arrivent et proposent de "lancer un débat sur des injustices" de la 2eGM et de dénoncer les différences de traitements entre les acteurs de ce conflits et surtout "l'acharnement moral que les nazis & collabos eurent a subir après la guerre". Ceux qui fréquentent ce fofo depuis un bout de temps comprendront a quoi est ce que je fais référence et s'inquiéteront a juste titre de voir ce genre de méthode débarquer dans les hémicycles.

Bon allez c'est pas tout ça mais il faut que je révise mon partiel de géo européenne de la semaine prochaine. Et comme je suis sympa je vous fais partager l'intro du cours :"L'Europe est issu d'une volonté de l'après-deuxième guerre mondiale d'éviter le retour des nationalismes..."


sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Phil642 le Ven 13 Mai 2011, 6:53 pm

Amnistie des collaborateurs: les francophones réagissent vivement

Comme on pouvait s’y attendre, les réactions des francophones sont très hostiles à la prise en compte par le Sénat de la proposition de loi du Vlaams Belang visant à amnistier (voire indemniser) les collaborateurs de la Seconde Guerre mondiale.

Le Sénat a approuvé hier la prise en considération d'une proposition de loi du Vlaams Belang demandant d'effacer les effets des condamnations et les sanctions infligées aux collaborateurs de la seconde guerre. Autrement dit, un débat sur l'amnistie des collaborateurs est désormais possible au Sénat, au grand dam des francophones.

Le vote a récolté 30 voix pour, 26 contre. Une réelle victoire pour l'extrême-droite flamande puisque ce jeudi, tous les partis du nord, à l'exception de Groen !, ont approuvé la prise en considération du texte de loi. Un texte qui va même plus loin que la simple amnistie. En effet, cette proposition vise aussi à instituer une Commission chargée d'indemniser les collaborateurs victimes de la répression d'après-guerre, ou leurs descendants, pour le préjudice financier subi à la suite desdites condamnations. Autrement dit, les collaborateurs, condamnés en tant que tels, seraient non seulement blanchis mais éventuellement indemnisés.

Certes, le texte n'en est encore qu'au début d'un long processus de débats parlementaires. Cela dit, pour les francophones, le franchissement de ce premier cap n'a, outre son important poids symbolique, rien d'une simple formalité procédurière.

Manifestement inconstitutionnel"

"Il y a eu un discours très lénifiant d’un certain nombre de partis politiques flamands qui ont dit 'c’est discussion technique', mais ce n’est pas ça du tout", expliquait ainsi Francis Delperée (cdH) dans notre journal de 13h. "Un texte doit toujours faire l’objet d’un passage par la prise en considération, c’est un filtre et le Sénat est en droit de refuser des textes manifestement inconstitutionnels", rappelait également le constitutionnaliste.

Pour Laurette Onkelinx (PS) "C’est vraiment rouvrir des blessures. C’est, en plus, montrer qu’il y a un problème communautaire sur notre passé commun". "Je le regrette vraiment", conclut la vice-Première du gouvernement en affaires courantes, toujours dans notre journal télévisé de la mi-journée.

Des regrets partagés par Didier Reynders. "Je regrette que ce soit une proposition d’extrême droite qui soit appuyée", s’est confié le ministre démissionnaire du Budget. "Alors j’espère simplement que dans les semaines dans les mois qui viennent le débat ne va pas s’ouvrir en plus en commission et qu’on aura la présence d’esprit d’en rester là", lance-t-il à l’adresse des partis ayant voté pour la prise en compte de ce texte de loi.

Du côté des libéraux francophones, la sénatrice MR Christine Defraigne s’était déjà exprimé sur la question ce matin. Elle estime que le vote de prise en considération de cette proposition de loi du Vlaams Belang est un signal déplorable, voire désastreux, qui représente une véritable insulte à ceux qui sont morts pour défendre les valeurs démocratiques et universelles.

Pieter De Crem (CD&V) s'est, lui, retranché derrière le fait que "dans une démocratie, toute proposition a le droit d'être discutée". Le point de vue du ministre démissionnaire de la Défense est partagé par les autres partis démocratiques flamands, à l'exception des écologistes.

http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_amnistie-des-collaborateurs-les-francophones-reagissent-vivement?id=6100163
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Sam le Sam 14 Mai 2011, 10:28 am

Pourquoi enfoncer le cluo encore un peu plus ?

Etant belge, je me demande ce que va nous arriver...

C'est vraiment honteux !
avatar
Sam
Commandant
Commandant

Nombre de messages : 291
Age : 26
Localisation : Nadrin (Houffalize)
Date d'inscription : 08/12/2010

http://www.batarden.be  http:/www.bastogneardennes44.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Phil642 le Sam 14 Mai 2011, 11:15 am

Les enfants et petits enfants des collaborateurs flamands veulent dédouaner les actes de leurs ancêtres.

En tout cas, en Wallonie et à Bruxelles ce sujet ne serait même pas imaginé et pourtant il y eu aussi des collabos.
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Phil642 le Dim 15 Mai 2011, 11:47 am

vendredi, 13 mai 2011

L'antiliste Schindler.

(Le texte suivant a été traduit de l'allemand avec accent autrichien, hurlé sous une moustache avec une grande mèche, du haut d'une tribune posthume, à Thulé, version Walhalla.)

Chers Kameraden,
amis SS,
chère famille Gœbbels,
chers descendants,

Aujourd'hui est un grand jour. Nous allons peut-être enfin voir notre honneur rétabli. Non, pas dans cette Allemagne nauséabonde qui nous rejette comme si nous étions des assassins (nous n'avons finalement tué que quelques cloportes qui ne méritaient de toute façon pas de vivre), mais bien chez notre voisin belge, qui a si bien collaboré avec nous pendant la guerre sublime qui n'était qu'un premier pas vers la déification de la race aryenne et l'élimination physique de toutes les autres. Car aujourd'hui, pour la première fois dans ce pays, le Sénat a voté l'examen d'une Loi qui nous rétablit en fait dans notre honneur. Imaginez : nos amis Waffen-SS flamands et wallons, nos grands camarades August Borms et Léon Degrelle, les héros du Front de l'Est comme ce sympathique Raymond Tollenaere (qui a écrit « les Juifs doivent être exclus, c'est une question de santé publique » — un héros !), les chasseurs de Juifs anversois, et ceux de la Légion Wallonie et de De Vlag qui ont si bien surveillé les convois de déportés dans lesquels nous affamions le bétail juif, tzigane, communiste, socialiste, libéral, ainsi que les ordures de terroristen qui vomissaient leur humanisme et leur démocratie en assassinant lâchement nos amis SS ; eh bien figurez-vous que tous ces gens formidables vont peut-être pouvoir être réhabilités intégralement ! Heil moi-même !

La suite ici: http://blog.marcelsel.com/archive/2011/05/12/la-belgique-bientot-negationniste.html

avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  riderdigeste le Dim 15 Mai 2011, 6:58 pm

ah tu connais MarSel mort de rir gri
un bon endroit pour connaître le fond des choses (belges)
ceci dit pour nos amis français clin doeil gri
avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 618
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  pierro59 le Dim 15 Mai 2011, 8:19 pm

merci pour ce lien, je suis en train de lire les articles, mais pour ce qui est du premier une impression de nausée m'envahis. Ils meritent d'être chassés du Parlement à coup de pieds au cul ! enérvé
avatar
pierro59
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 365
Age : 30
Localisation : Roubaix
Date d'inscription : 04/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Phil642 le Dim 15 Mai 2011, 10:43 pm

riderdigeste a écrit:ah tu connais MarSel mort de rir gri
un bon endroit pour connaître le fond des choses (belges)
comandan

Of course dear Reader pouce
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  sukhoi le Lun 16 Mai 2011, 7:08 pm

Et voila, juste 4 jours de retard mais l'info vient enfin de paraitre en France:
http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/05/16/deuxieme-guerre-mondiale-un-projet-d-amnistie-fait-polemique-en-belgique_1522932_3214.html#xtor=RSS-3208

En tout cas j'aime bien la "antiliste Schindler".

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  riderdigeste le Mar 17 Mai 2011, 11:47 am

ce problème n'est évidemment pas nouveau, chez nous du moins...
L'amnistie est une revendication récurrente chez les partis extrémistes flamands depuis l'après guerre mais depuis quelques années, l'ensemble de ces partis -donc plus seulement les nationalistes- s'en font les complices.
Ce qui choque en particulier est cette phrase:

"prétendument commis" durant l'occupation et parle, plutôt que des victimes du conflit, de celles de "la répression d'après guerre"

pourquoi ? ben c'est clairement formulé dans un sens disons, révisionniste !
d'une part parce que l'incivisme et la collaboration ont été sanctionnés à l'époque par des tribunaux, donc par l'Etat Belge, ensuite parler de répression envers les adeptes du nazisme n'a pas de sens, ils inversent la culpabilité.
certes il y eut des exagérations, ici ou la une chasse aux sorcières et des ratés (qui furent d'ailleurs blanchis ensuite ce que les flamingants ne disent pas) et enfin, réclamer des indemnités pour les descendants des collabos sous prétexte que leurs parents -grands parents- furent injustement châtiés est de l'indécence surtout que le pays a bien d'autres choses a régler actuellement...
Demander des indemnités (morales ou financières) pour des coupables ou leurs enfants est un peu comme si un criminel avait systématiquement droit au pardon rien que parce que le temps a passé.

(EDITE-COLLE DEPUIS MON AUTRE POST):
En fait, il s'agit tout simplement de ce texte, qui a paru dans la plupart des journaux
la semaine passée et qui, pour nous belges, rappelle l'épuration qui suivit la
fin de la guerre 40. Voir ci-dessous en italique.

Il faut savoir que, je le répète, la sensibilité n'est pas la même
au Nord qu'au Sud du pays (c'est un euphémisme). La question n'est pas de savoir
s'il y eut plus ou moins de collabos au nord qu'au sud, ni s'ils furent plus ou moins
virulents, non. Le fait est que depuis cette époque, le débat sur l'amnistie n'a cessé
d'être provoqué uniquement par le Nord (lit la Flandre), et présenté de manière
récurrente devant la chambre aux fins d'être prise en compte par la loi.
On peut parfaitement comprendre (je n'ai pas dit admettre) qu'un jour, il faille
penser à autre chose que fustiger la collaboration et se fouetter en permanence.
Mais de là à réclamer des indemnités accolées au pardon, sans parler de "l'oubli"
non, je ne crois pas que ce soit possible, rien que pour les victimes et leurs descendants
qui, eux, n'ont pas droit à la parole dans ce débat! Je précise n'être ni sémite, ni
fils de persécuté pendant la guerre, au demeurant je suis né en 41, donc trop jeune
pour en avoir souffert dans ma chair (en tout cas comme les adultes).
S'il est vrai que la demande est présentée au parlement par 1 seul parti (le Vlaams Belang, notoirement extrémiste) ce qui se remarque au cours des ans est le ralliement des
autres partis flamands à cette problématique, et ça, c'est très inquiétant. D'ailleurs,
la plupart déclarent ne pas y voir de scandale, sauf pour accuser les francophones
de toujours mettre des bâtons dans les roues dès lors que la proposition émane de
la Flandre, ajoutant illico qu'il y eut autant de collabos en Wallonie.
Certes, il y en eut, mais ici on en réclame rien pour eux ni moins encore pour leurs
enfants; n'oublions pas que ces indemnités sortiraient de la poche de TOUS les belges
Le texte n'a l'air de rien comme ça, mais
EFFACER, PRETENDUMENT, REPRESSION D'APRES GUERRE, INDEMNISER
ça ne passe pas dans le gosier de ceux qui ont souffert des dénonciations des
inciviques.
Enfin, et heureusement, "la prise en considération" par le Sénat, ne signifie pas
que la demande sera acceptée, mais pensons bien que introduite telle quelle
dans les années 50/60, c'eut été la révolution !

NDLR: la CD&V, la NVA et SP.a ne sont pas des partis racistes ,ni xénophobes,
du moins la majorité de leurs membres, mais dès lors qu'il s'agit de
solidarité flamande, tous se lèvent comme un seul homme !



Le Sénat a approuvé la prise en considération d’une proposition de loi du Vlaams Belang « effaçant, pour l’avenir, tous les effets des condamnations et sanctions infligées du chef d’actes d’incivisme “prétendument“ commis entre le 10 mai 1940 et le 8 mai 1945 et instituant une commission chargée d’indemniser les victimes de la répression d’après-guerre ou leurs descendants (…) »
À l’exception de Groen, qui s’y est opposé avec les francophones, tous les partis flamands ont voté pour. Y compris le SP.A. La prise en compte du texte a été décidée par 30 voix contre 26. Un débat entre sénateurs sur une amnistie des collaborateurs est désormais possible.

Avant une éventuelle adoption en séance plénière du Sénat, le texte du VB subira encore un parcours du combattant. Mais l’instant est historique : c’est la première fois que l’amnistie franchit une marche au parlement. Un doigt est dans l’engrenage.

Les chefs de groupes flamands (CD&V, N-VA, VLD et SP.A) ont justifié leur attitude : ce vote se limite à accepter la recevabilité technique du texte. Les francophones sont doublement sous le choc. Les partis flamands, (sauf Groen ) ont voté contre les francophones et comme le souligne Francis Delpérée (CDH) : «C’est un coup de canif dans l’histoire et la mémoire des Belges. »

Cette provocation flamande pèsera-t-elle sur les négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement ?




avatar
riderdigeste
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 618
Localisation : Le Plat pays (BW)
Date d'inscription : 31/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  supertomate le Lun 23 Mai 2011, 7:00 pm

réaiguillage à partir d'ici: http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t11796p10-les-senateurs-flamands-ouvrent-la-voie-a-l-amnistie#176602

En fait riderdigeste, quelque soit la gravité du texte présenté, cela ne modifie rien a mon propos. Il pourrait y'avoir 99% de flamands collabos et 99% de wallons résistants que je penserai la même chose: ce n'est pas tout les flamands ni tout les wallons qui sont l'un où l'autre. Et moi je suis moi et non pas un quantième de "les français", "les nabots", "les sympas", "les gentils", "les super top cools", "les gens trop trop bien", "les balèzes", "les rigolos", ...

Quand je vois toutes ces questions de racisme, je ne peux m'empêcher de penser que le vocabulaire contribue, à sa modeste échelle, à un état de fait regrettable. Si un homme politique ou un journaliste "expert en expertise" disait à la TV "des français pensent que..." au lieu de "les fraçais" (ils les a tous interrrogés?), je crois que l'on diminurait (un peu) les amalgames. Imagine que partout où tu entends les Bidules, on le remplace par des Bidules; cela changerait un peu notre appréhension des autres en les regardant tels qu'ils sont et non en les rangeant dans des tiroirs simplificateurs, uniformisateurs et donc trompeurs.

Et y'a même des français qui font de la bonne bière et des belges qui font de la pisse; et des anglais qui font de la bonne bouffe.
avatar
supertomate
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 264
Age : 47
Localisation : sous les oliviers
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Phil642 le Lun 23 Mai 2011, 8:13 pm

Je pense qu'il faut, en l'occurence, analyser le terme "notion de principe".
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les sénateurs flamands ouvrent la voie à l'amnistie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum