La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  Apprenti le Mer 21 Mar 2007, 8:19 am

En Juin 1943 , la division italienne Acqui, forte de 11 500 hommes et 525 officiers occuppe la totalité de l'île de Céphalonie .

Cette unité de l'armée italienne , placée sous le commandement du Général Antonio Gandin , aligne trois régiments d'infanterie

( 17ème,18ème ,et 317ème RI) ainsi que le 33ème régiment d'artillerie .


Le 25 Juillet 1943 , Mussolini est arrêté , le 8 septembre le maréchal Badoglio signe avec les Alliés un armistice qui sort théoriquement l'Italie du conflit .

Hitler ne veut pas reconnaître que l'Italie est desormais un pays neutre, craignant que l'Italie se range aux côté des alliés envisage de désarmer les forces militaires italiennes au plus vite , en occuppant la péninsule menacée par un débarquement allié .

Avant l'armisitce du 8 septembre Hitler a déja fait rentrer en Italie 17 divisions allemandes dont 3 panzerdivisions .

Les troupes italiennes sont placées dans une situation tragique ; se faire désarmer par les anciens alliés allemands ou résister avec le risque de représailles massives .

Le commandement allemand annonce que les unités Italiennes désarmées seront démobilisées et les hommes pourrons retourner à la vie civile .

C'est un piège pour éviter une résistance générale de l'armée italienne .

Les premiers soldats desarmés sont faits prisonniers de guerre .

Début septembre le général Antonio Gandin et ses 13 000 soldats sont opposés à 2 000 soldats allemands issus de 3 bataillons de montage . Même si Gandin dispose pour le moment d'une supériorité numérique les Allemands sont mieux équipés et peuvent compter sur leurs troupes en Grèce continentale plus de 300 000 hommes avec un appui aérien de près de 400 avions .

La division Acqui se voit dans l'optique de se faire desarmer .Mais dès le 10 septembre des officiers italiens craignant le pire et refusant de se rendre prennent contact avec la resistance grecque locale .

Le 11 septembre la résistance répand de nombreux tracts annonçant l'internement de la garnison italienne de l'île de Leucade malgrès la remise des armes aux Allemands .

De nombreux soldats et officiers italiens commençent à fraterniser avec les partisants grecs de Céphalonie . Le 12, les Allemands désarment des Italiens à Luxuri , à l'ouest de l'île, et se saisissent des canons de deux batteries du 33ème régiment d'artillerie sur la presqu'île de Paliki .

Des soldats Italiens refusant de se faire désarmern sont abbatus par les Allemands . Gandin , furieux exige que le commandement Allemand face arrêter l'envoi des renforts allemands sur l'île . Divers officiers et soldats italiens choqués par l'attitude Allemande menaçent Gandin de mort s'il accepte les exigences Allemandes .

Le 13 septembre au matin, sur l'ordre du capitaine Appollionio , trois batteries du 33ème régiment d'artillerie suivies de deux batteries de la marine ouvrent le feu sur des navires allemands de transport de troupe se dirigeant vers le port d'Argostoli .

Un Navire Allemand est coulé, l'autre , fortement endommagé, on brandit un drapeau blanc . Une quinzaine de soldats allemands ont été tués ou blessés .

Des partisants grecs, guidés par le capitaine Apollonio , s'emparent du PC du génie Allemand de l'île et tuent un officier .

Malgrès ces incidents le commandement allemand entreprend encore de négocier . IL cherche en vérité à gagner du temps, afin de faire débarquer dans l'île un maximum de troupes .

Le colonel Bush de la Luftwalfe propose au général Gandin que la division Acqui se retire au plus vitedans la partie sud-est de l'île, avec toutes ses armes .

Or entre temps , le général Lanz, commandant le 22ème corps allemands de montagne , rejoint la Céphalonie pour exiger le désarmement immédiat des troupes italiennes . N'ayant pas d'autre solution Gandin accepte les propositions allemandes .

La remise des armes se fera le 14 septembre à midi . Alors qu'une issue semble aboutir , le commandement italien de l'Italie du Sud , placé sous les ordres du maréchal Badoglio , donne l'ordre aux garnisons italiennes de Céphalonie , Corfou et autres îles de s'opposer à la remise des armes .


Le 14 septembre Gandin annonce au commandement allemand que la division Acqui ne remettra pas les armes . La réponse allemande ne se fait pas attendre .

Dès le 15 des bombardiers Stukas bombardent les positions italiennes . La bataille de Céphalonie commence . Les Allemands disposent désormais dans l'île d'une dizaine de bataillons de montagne .

En fin de journée , deux bataillons italiens repoussent les Allemands sur Kardakata . La première phase de la bataille de Céphalonie se termine victorieusement pour les Italiens : deux bataillons allemands de montagne on été défaits , plusieurs débarquement de la Whermacht on été repoussés .

Les Allemands se réorganisent en faisant débarquer de nouvelles troupes à Mitika et Akrotiri .

Les Italiens perdent 2 Jours à regrouper leurs forces . ILs ne se remettent en mouvement que le 17 .

Le 18 après une résistance héroique le premier bataillion du 317 RI est anéanti près du pont Mimoniko par les attaques aériennes allemandes . Le bataillon italien fort de 600 hommes compte 400 tués ! Hitler a donné l'odre de ne faire aucun prisonniers.


Le 21 Septembre 3 bataillons italiens sont anéantis . Deux bataillons italiens rescapés doivent s'opposer à une dizaine de bataillons ennemis appuyés par les blindés et l'aviation .


Le 22 devant Argostoli le 3ème bataillon du 17 RI livre à deux bataillons allemands un ultime combat qui se termine par la mort de 200 de ses soldats .

Le dernier bataillon lutte jusqu'à l'épuisement total des munition dans Argostoli même .

La bataille de Céphalonie ne peut que prendre fin .

En une semaine de comabt l'héroique division Acqui compte 1646 soldats tués . Les Allemands déplorent 1 500 soldats tués, 19 avions abbatus et 17 navires coulés . La résistance italienne a été acharnée .

La capitulation des Italiens a pour épilogue un bain de sang qui se solde par le massacre
des prisonniers. A Saint-Théodore, tous les officiers y compris Gandon sont massacrés.

Se présentant face au peloton d'execution Gandin jette à ses pieds ses 2 décorations allemandes en lançant

:" Lâches, tirez et visez juste vive l'italie !"

Près de 30 000 prisonniers italiens de l'Acqui sont entassés sur des pontons dans une zone minée et périssent victimes des explosions .

Les Allemands massacrent encore à la mitrailleuse 5000 prisonniers.

En ajoutant les 1646 soldats et officiers morts au combat et les prisonniers massacrés il a eu 9646 victimes dans la division Acqui .


Cette division a été quasiment anéantie . Les rescapés de cet enfer se sont réfugiés dans les montagnes et grossissent les rangs des partisants grecs . ILS participerons activement à la libération de l'île en septembre 1944 puis seront rapatriés en Italie en novembre de la même année .

La bataille de Céphalonie représente un des évènements militaire les plus tragiques de la Seconde Guerre mondiale .


PS : Desolé je n'ai pas pu trouver de photo sur ce tragique evenements je continue mes recherche je mettrais a jour mon article dès que j'en aurai trouvé !
avatar
Apprenti
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 636
Age : 27
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 17/03/2007

http://histoireconstitution44.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  Invité le Mer 21 Mar 2007, 12:05 pm

Bonjour,
Tu as le chic, Apprenti, bravo.
Trop souvent, bien trop souvent, les soldats italiens sont victimes de sarcasmes debiles a coup de " ils jouaient de la mandoline".

Ils se sont battus, du mieux que leur mediocre material l'a permis, au sein de l'Afrika Korps, et ailleurs.

Je connais un peu l'histoire de ces soldats italiens qui ont aide a la Liberation de la Corse.

Mais la Cephalonie, j'en ignorais tout, merci.
Essaye de nous citer quelques sources, question de renforcer ce tres interessant fil.

clin doeil gri

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 7344
Date d'inscription : 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  Keffer le Mer 21 Mar 2007, 12:24 pm

Merci beaucoup Apprenti, c'est très intéressant. Je ne connaissais absolument pas cette histoire qui va, comme le dit Daniel, à l'encontre des idées préconçues qu'on a sur l'armée italienne.
avatar
Keffer
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1089
Age : 37
Localisation : Oslo (Norvège)
Date d'inscription : 23/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  mcouioui le Mer 21 Mar 2007, 12:48 pm

Oui, superbe article, je connaissais un peu cet épisode, mais là je suis comblé, merci à toi...
avatar
mcouioui
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1381
Age : 49
Localisation : Nanterre
Date d'inscription : 08/01/2007

http://www.louisianarebels.com

Revenir en haut Aller en bas

nhgf

Message  bigbasketeur le Mer 21 Mar 2007, 1:11 pm

- Comme mes prédécésseur : bravo pour cet article plus qu'intérréssent sur le sujet de l'armée Italienne trops souvent peu cité . Je te remercie car j'ai beaucoup appris grace a ton fil d'explication , merci beaucoup . A+ .
avatar
bigbasketeur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 4579
Age : 36
Localisation : Toulouse .
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.histoquiz-contemporain.com/forum/index.php?sid=39a430

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  Baugnez44 le Mer 21 Mar 2007, 4:21 pm

J'avais entendu parler du massacre de Céphalonie, mais j'ignorais tout de ses circonstances exactes et de la valeureuse résitance opposée par l'armée grecque aux Allemands.

Merci pour cette information.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
avatar
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  Charlemagne le Lun 02 Avr 2007, 7:33 pm

QUelques précisions sur cet evenement tragique:

Le générale Apollonio (capitaine a l'époque) fut mis en examen après la guerre par la justice italienne. En effet, si pendant longtemps on a décrit cette tragédie comme une résistance héroïque contre les allemands. Au milieu des années 50 les familles des victimes commencèrent a s'interroger sur l'affaire. Ainsi, on en conclu trés vite que si la culpabilité des allemands n'étaient pas a remettre en cause, on peut néanmoins leur accorder le fait qu'ils aient fait preuve d'une grande patience et ont d'abord préférer la diplomatie tout comme l'état major italien. On peut donc envisager que cet affrontement aurait put être évité si Apollonio et ses camarades n'avaient pas" poussés le bouchon trop loin" le 13 Septembre. Et la encore, le pire aurait put être évité si les autorités italiennes compétentes avaient mis fin a l'insubordination d'Apollonio...

Source:Histoire de Guerre n° 60
avatar
Charlemagne
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4794
Age : 29
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

photos de la division acqui

Message  laurentnice06300 le Dim 02 Jan 2011, 9:43 pm

voici quelques photos de cetee division dû à l'association des familles des victimes de cette division

voici quelques photos de cette division

a caduditi della divisione Acqui

«fedele al suo retaggio di gloria e di onore si é silenziosarmente immolata a Cefalonia ed é Corfù»

voici quelques liens

http://historizo.cafeduweb.com/lire/11548-massacre-division-acqui-deux-ex-nazis-banc-accuses.html
http://www.nove.firenze.it/vediarticolo.asp?id=a1.11.04.10.34
http://www.associazioneacqui.it/
http://digilander.libero.it/historiabis/cefalonia.htm
http://mediterraneoass.blogspot.com/2010/05/mostra-fotografica-documentaria-europa_11.html
http://www.mediterraneoass.com/
http://www.cefalonia.it/
http://www.lancora.com/monografie/cefalonia/cefalonia_soldati.html
http://it.wikipedia.org/wiki/Eccidio_di_Cefalonia
http://www.ibs.it/dvd/8033309014449/riccardo-milani/cefalonia.html
http://anpi-lissone.over-blog.com/article-settembre-1943-i-militari-italiani-a-cefalonia-49891064.html
http://www.itisberenini.it/CEFALONIA/index.htm
http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/04/05/lettre-de-cephalonie_1328835_3232.html
http://www.divisioneacqui.com/

Elenco Caduti Divisione Acqui della Toscana 1^ Parte

QUARTIER GENERALE

Ten.Col. Battista FIORETTI n. 04/10/1905 Montepulciano m il 24/09/43 Cefalonia



17° Reggimento di Fanteria “ACQUI</span>

Sold. Cesare ANICHINI n. 30/12/13 Siena m. 02/09/43

S.Ten. Danilo BIENTINESI n. 16/09/20 Rosignano m. 11/03/45

Sold. Menando BERTELLI n. 19/02/24 Scandicci m. 26/03/44

Sold. Gualtiero BALESTRI n. 25/11/23 Laiatico m. 08/09/43

Cap. Giovanni Petronio BRANCOLI n. 18/11/14 Lucca m. 22/09/43

Cap. Giovanni CAROCCI n. 26/07/1909 Firenze m. 24/09/43

S.Ten. Antonio CEI n. 04/08/15 Viareggio m. 22/09/43

Sold. Valentino GUERRINI n. 17/10/23 Volterra m. 08/09/43

Sold. Corrado GONNELLI n. 23/09/23 Reggello m. 31/05/44

Sold. Fernando MAZZEI n. 08/04/24 Montecatini m. 20/05/44

Sold. Alberto ROSSI n. 01/02/16 Lucca m. 11/09/43

Sold. Mario SORANZO n. 27/08/23 Livorno m. 02/11/43

Cap. Alberto VENEZIANI n. 11/11/1903 Firenze m. 14/09/43

<span>18° Reggimento di Fanteria “ACQUI</span>

Sold. Mauro BARATTINE n. 18/10/23 Carrara m. 05/09/43

Sold. Ugo BERTI n. 16/10/23 Firenze m. 26/06/45

Sold. Pietro BRANDINI n. 01/06/20 Livorno m. 16/08/44

Sold. Walter BRUNACCI n. 31/12/24 Arezzo m. 18/01/45

Sold. Sante BRUNI n. 26.12.24 Bibbiena m. 18.10.43

Sold. Virgilio CORAZZINI n. 11/01/1908 P.S.Stefano m. 06/11/44

Sold. Pietro ERCOLINI n. 02/06/18 Pescia m. 12/03/44

Sold. Angiolo FRASCHETTI n. 14/09/18 Vicchio m. 29/01/45

Sold. Filiberto GUADAGNI n. 20/11/16 Carrara m. 05/09/43

Sold. Attilio MERLINI n. 07/12/16 Carrara m. 08/09/43

C.le Giuseppe MURATORI n. 25/04/18 Porretta T. m. 05/1944

Sold. Santi NOCENTINI n. 03.11.24 Arezzo m. 14.10.44

<span>317° Reggimento di Fanteria “ACQUI</span>

S.Ten. Coraggio BERNARDINI n. 15/11/21 Calci m. 24/03/43

Sold. Silvano CACCIALUPI n. 18.12.23 Arezzo m. 2.9.43

Sold. Amleto CAFISSI n. 15/06/22 Prato m. 30/08/43

Serg. Atos DANZINI n. 08/01/21 Pomarance m. 22/09/43

Mag. Nello FANUCCHI n. 21/06/96 Pisa m. 22/09/43

S.ten. Gaetano GORI n. 20/10/14 Vicchio m. 22/09/43

Serg.Magg. Bruno MASSAGLI n. 10.10.17 Lucca m. 08.09.43

Sold. Vasco MAZZUOLI n. 20.02.23 Montespertoli m. 21.09.43

Sold. Sante PICCHI n. 01.02.22 Asciano m. 08.09.43

Sold. Gino PIERINI n. 02/07/23 Vicchio

Sold. Domenico RAPINI n. 03.06.21 Arezzo m. 14/09/43

S.Ten. Libero SALVESTRINI n. 12./01/14 Firenze m. 20/09/43

Serg. Umberto SMERILLI n. 29/12/10 Lucca m. 26/09/43Ellenco Caduti Divisione Acqui della Toscana 2^ Parte

33° Reggimento di Artiglieria “ACQUI"

Serg. Ermanno BRUNI n. 09/07/19 Portoferraio m. 22/09/43

Art. Zelindo CANTINI n. 30/07/20 Volterra m. 19/11/44

Art. Esmeraldo CAPITANI n. 01/09/20 Portoferraio m. 14/02/44

Art. Florio CELLESI n. 23/06/19 Grosseto m. 31/08/44

Art. Bruno CHIARUGI n. 30/05/20 Crespina m. 22/09/43

Art. Pietro CIONI n. 02/07/13 Montaione m. 21/01/44

C.le Vero FAZZINI n. 01/01/19 Bibbona m. 22/08/44

Art. Italo FOSCHETTI n. 15/04/20 Pitigliano m. 25/05/44

C.le Magg. Leonello GABRIELLI n. 30/07/20 Massarosa m. 08/09/43

Art. Gino GIUSTI n. 04/09/19 Montaione m. 27/05/44

Art. Leontino LAZZERI n. 11/03/16 Piombino m. 08/09/43

Art. Giuseppe LELLI n. 31/03/19 San Miniato m. 08/05/44

Art. Oliviero LEOPARATTI n. 08/03/21 Lamporecchio m. 05/09/43

Art. Angelo MARTORELLA n. 13/01/20 Portoferraio m. 18/09/43

Art. Corrado MASONI n. 12/11/18 Pisa m. 22/09/43

Art. Ferdinando NESTI n. 20/02/13 Piteglio m. 21/08/44

Art. Cesare PAGLIAI n. 11/01/21 Pistoia m. 08/10/44

Art. Secondo PAPINI n. 11/03/13 Lamporecchio m. 05/09/43

C.le Magg. Angiolo PAPINI n. 16/12/18 Scandicci m. 21/09/43

C.le Magg. Pietro PASQUALETTI n. 26/02/08 Castelfiorentino m. 01/11/44

C.le Giulio PETRUCCI n. 18/03/20 Serravalle P. m. 00/09/43

Art. Aldino PINOTTI n. 27/08/16 Pontremoli m. 13/10/45

Art. Riccardo PIZZA n. 02/06/15 Pescia m. 05/09/43

C.le Antonio ROSATI n. 11/12/20 Scansano m. 08/09/43

Art. Fernando TOMMASI n. 07/11/19 Camaiore m. 00/05/44

Art. Leonello TONARELLI n. 18/09/21 San Marcello P.se m. 12/10/45

Art. Agostino VETTORI n. 23/10/23 Vicchio m. 08/09/43



VII° Gruppo Artiglieria di Corpo D’Armata

S.Ten. Giuseppe BECATTINI n. 18/02/19 Figline V.A. m. 22/09/43

Sold. Giovanni GAMBOGI n. 18/09/19 Pescaglia m. 08/09/43
Battaglione Mitraglieri Corpo D’Armata

Sold. Arturo BALDUCCI n. 28/06/23 Montespertoli m. 03/03/44

Sold. Ciro CROCIANI n. 19/10/23 Chianciano m. 08/09/43

S.Ten. Massimiliano SPALLAZZI n. 10/10/21 Firenze m. 08/09/43



Marina Militare

Serg. Alfredo BERTOZZI n. 05/08/15 Lucca m. 12/05/43



31^ Compagnia Genio Artieri

Sold. Angelo LORENZONI n. 28/04/21 Stazzema m. 08/09/43



33^ Compagnia Genio T.R.T

Sold. Giulio BRUNELLI n. il 01/10/1919 a Bagnone m. 22/09/1943

Sold. Giuseppe GIANNINI n. 07/11/14 Pistoia m. 21/09/43

Sold. Mario LEONCINI n. 26/12/16 Montaione m. 08/09/43

Sold. Giuseppe MARINI n. il 14/01/1920 Fivizzano m. 22/09/1943

C.le Adino MARIOTTI n. il 12/10/1915 a San Giuliano Terme m. 22/09/1943

Capotano Astor NATALI n. 30/01/12 Pistoia m. 22/09/43

C.le Magg. Oscar POLLASTRI n. 23/02/14 San Casciano m. 08/09/43





333^ Batteria Contraerea da 20 mm

Sold. Settimio BETTI n. 26/10/14 Bibbiena m. 01/12/45

CADUTI E DISPERSI APPARTENENTI A REPARTI VARI DISLOCATI A CEFALONIA

Sold. Roberto ALTIERO n. 18/04/23 Livorno m. 22/09/43

Ten. Giuseppe DE GIUDICI n. 26/12/19 Arezzo m. 24/09/43

Sold. Giulio GIUSTI n. 06/02/20 Capannori m. 08/09/43

Sold. Angiolino LALANDINI n. 30/07/17 Orbetello m. 23/09/43

Sold. Federico NOLI n. 10/09/15 Sinalunga m. 08/09/43

Sold. Sauro SORRESINA n. 01/09/18 Massa Marittima m. 23/09/43

Elenco Caduti Divisione Acqui della Toscana 3^ Parte



Battaglione Mitraglieri Corpo D’Armata

Sold. Arturo BALDUCCI n. 28/06/23 Montespertoli m. 03/03/44

Sold. Ciro CROCIANI n. 19/10/23 Chianciano m. 08/09/43

S.Ten. Massimiliano SPALLAZZI n. 10/10/21 Firenze m. 08/09/43



Marina Militare

Serg. Alfredo BERTOZZI n. 05/08/15 Lucca m. 12/05/43



31^ Compagnia Genio Artieri

Sold. Angelo LORENZONI n. 28/04/21 Stazzema m. 08/09/43



33^ Compagnia Genio T.R.T

Sold. Giulio BRUNELLI n. il 01/10/1919 a Bagnone m. 22/09/1943

Sold. Giuseppe GIANNINI n. 07/11/14 Pistoia m. 21/09/43

Sold. Mario LEONCINI n. 26/12/16 Montaione m. 08/09/43

Sold. Giuseppe MARINI n. il 14/01/1920 Fivizzano m. 22/09/1943

C.le Adino MARIOTTI n. il 12/10/1915 a San Giuliano Terme m. 22/09/1943

Capotano Astor NATALI n. 30/01/12 Pistoia m. 22/09/43

C.le Magg. Oscar POLLASTRI n. 23/02/14 San Casciano m. 08/09/43





333^ Batteria Contraerea da 20 mm

Sold. Settimio BETTI n. 26/10/14 Bibbiena m. 01/12/45



CADUTI E DISPERSI APPARTENENTI A REPARTI VARI DISLOCATI A CEFALONIA



Sold. Roberto ALTIERO n. 18/04/23 Livorno m. 22/09/43

Ten. Giuseppe DE GIUDICI n. 26/12/19 Arezzo m. 24/09/43

Sold. Giulio GIUSTI n. 06/02/20 Capannori m. 08/09/43

Sold. Angiolino LALANDINI n. 30/07/17 Orbetello m. 23/09/43

Sold. Federico NOLI n. 10/09/15 Sinalunga m. 08/09/43

Sold. Sauro SORRESINA n. 01/09/18 Massa Marittima m. 23/09/43
source association Divisione Acqui Firenze
avatar
laurentnice06300
Caporal-chef
Caporal-chef

Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : nice rimplas annecy
Date d'inscription : 02/01/2011

http://www.sfam-tour.com/

Revenir en haut Aller en bas

MERCI

Message  BRUNONOTAIRE le Jeu 28 Fév 2013, 1:36 pm

Merci pour cet article, très fourni et clair

Je connaissais déjà un peu l'histoire, ma Grand Mère m'avait raconté, son frère qui était lieutenant de la Division Acqui et faisait parti des derniers deux mille soldats fusillés par les SS.

Une lettre a été envoyée par un rescapé devenu résistant dans le maquis de Cefalunia à mon arrière grand mère à la fin de la guerre en 1945.

Dans cette lettre, ce rescapé disait que les SS avaient fait une "montagne" avec tous les corps des soldats et officiers, et avaient mis de l'essence pour tous les brûler. (2 000 corps....)

Les témoins ont dit que pendant 15 jours les corps ont brulé, car cela brûle très mal, en plus avec le nombre de corps....

Je vous remercie d'avoir fait cet article, car malgré ce qu'ont dit les Allemands, les Italiens ont été courageux, que ce soit dans le désert contre la VIII armée de Montgomery, qu'après l'armistice en 1943.

BRUNONOTAIRE
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 1
Age : 41
Localisation : ROYE
Date d'inscription : 28/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  raphatama le Mer 13 Mar 2013, 4:25 pm

merci j aitres bienaime tres construit

raphatama
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 16
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  alderome le Jeu 14 Mar 2013, 12:10 am

Hitler ne veut pas reconnaître que l'Italie est désormais un pays neutre, craignant que l'Italie se range aux côté des alliés envisage de désarmer les forces militaires italiennes au plus vite , en occupant la péninsule menacée par un débarquement allié .
Hitler se doutait de la duplicité de Badoglio, l'Italie n'est pas un pays neutre mais occupé.


Les premiers soldats désarmés sont faits prisonniers de guerre .
Ils ne sont pas considérés prisonniers de guerre, le 9 septembre 1943, l'Italie n'est pas en guerre contre l'Allemagne mais ont un statut d'interné (IMI) en Allemagne et ainsi ne bénéficient pas des mêmes statuts. Ils seront obligés de travailler pour le Reich.




Près de 30 000 prisonniers italiens de l'Acqui sont entassés sur des pontons dans une zone minée et périssent victimes des explosions .
Le total des victime de la division Acqui s"élève à 9000 entre les combats, les exécutions et les torpillages de navires transportant les survivants en captivité.

Laurent confirmera sans doute.

ALEX
avatar
alderome
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 646
Age : 52
Localisation : PONTAULT COMBAULT 77
Date d'inscription : 01/07/2008

http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Le Front de l'Ouest

Message  breiz izel le Ven 15 Mar 2013, 6:09 pm

Lors du second conflit mondial, les Allemands n' ont jamais étés loyaux avec les Italiens

breiz izel
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 534
Age : 70
Localisation : France
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Tragédie de la division Italienne ACQUI

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum