Les armes télécommandées de la DGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les armes télécommandées de la DGM

Message  tecumseh le Ven 23 Jan 2009, 12:14 pm

[img][/img]Il existe différents types d'angins télécommandés qui ont été développées et utilisées par les différentes forces en présece pendant la Deuxième Guerre Mondiale.
Par exemple,les bombes planantes et volantes télécommandées allemandes:
les bombes planantes:la Blohm et Voss BV 226
les premières bombes télécommandées utilisées en 1943 contre les navires alliés en méditerranée,les 1400 FX et Henschel Hs 293,malgré quelques succès remportés au début,avaient vite été contrées:l'avion tireur devait être assez proche de sa cible,et il a suffi aux alliers d'étendre leur couverture aérienne pour interdire toute approche.
La 1400 FX était une très grosse bombe de 1400 Kg,lancée à grande vitesse et à haute altitude. Elle ne planait ni ne volait, mais possédait 4 ailettes très courtes destinées à faciliter son orientation,au cours de sa chute libre,par de petits gouvernails en direction et portée,actionnés par radio.
La Hs 293 quant à elle était munie d'une voilure et d'une propulsion par fusée, peu puissante mais suffisante pour augmenter sa portée.Lâchée à 10 KM,elle était orientée vers sa cible par radio depuis l'avion porteur ou un autre plus éloigné.
la Blohm et Voss BV 226, également destinée à l'attaque des navires,était une "bombe planante",c'est à dire sans aucun dispositif de propulsion,et non une "bombe volante" comme la Hs 293.Son profil était optimisé pour atteindre la grande finesse nécessaire au lancement à grande distance d'un engin si lourd et la grande vitesse nécessaire pour la préserver de la chasse et de l'artillerie;le fuselage était en 4 tronçons réunis par soudure dans un plan transversal sur le bord de fuite de l'aile.Cette dernière était d'une construction originale,en béton armé, et comportait d'amples raccordements au fuselage.Il n'y avait pas d'ailerons;l'empennage était à double dérive, avec un gouvernail de profondeur et un gouvernail de direction sur une seule des dérives.
La bombe était télécommandée par radio,sa position étant repérée par deux lampes montées sur les dérives.Elle était montée sous les voilures des Bombardiers,à raison de 2 sous les Junkers Ju 88, Ju 388 et Dornier Do 217,et de 3 sous le Heinkel He 177.
source: Science et vie n°341,Février1946
avatar
tecumseh
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 866
Age : 50
Localisation : Douala, Cameroun
Date d'inscription : 21/01/2009

http://www.cafradcam.org (en cours d'actualisation)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les armes télécommandées de la DGM

Message  Zorgal le Mar 19 Fév 2013, 9:50 pm

Hum... et le goliath dans tout cela.
Oui ce genre de char d'environ 1 mètre de large et 1.40 de long bourré d'explosif
Que les allemands on tenté de faire pété sur les plage du débarquement en 44
Ils on d'abord affolé les anglais qui les ont vue foncé sur eux, mais qui on fini par éclaté de rire car les goliath avaient un problème de detonateur.

Sinon j'adore ton post pouce
avatar
Zorgal
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages : 9
Age : 22
Localisation : Essonnes
Date d'inscription : 08/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les armes télécommandées de la DGM

Message  Eustachie le Mer 20 Fév 2013, 4:15 am

Il me semble que le V2 avait aussi un controle de radio guidage durant sa phase de decollage.
Concernant la 1400 FX, il me semble aussi avoir lu qu'apres la phase de surprise, les britaniques mirent en place un brouillage radio efficace en utilisant leurs radars de bord (navires) comme emetteurs saturant les plages des longueurs d'onde des systemes de guidages allemands?
Les allies utiliserent (mirent au point, en pratique je ne connais pas le retour operationnel) aussi des "bombes volantes radio commandees" a partir de B17 modifies (peut etre autres quadrimoteurs a long rayon d'action?) satures en charge expolsive. Un equipage faisait decoller l'appareil, puis s'ejectait et un avion guideur prenait le relais.
Sinon des missiles SAM radio guides, allemands ou allies, comme le Henschel Hs 117 Schmetterling (experimentes aussi a partir d'avions porteurs et guideurs), mais ces projets n'aboutirent pas a des productions de masse.


Dernière édition par Eustachie le Ven 01 Mar 2013, 4:51 am, édité 2 fois

Eustachie
Major
Major

Nombre de messages : 129
Age : 50
Localisation : ASE
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

B17 teleguide

Message  hermine le Mer 20 Fév 2013, 5:56 pm

c'est en pilotant un B17 téléguidé que le grand frère de john f KENNEDY trouva la mort;l'appareil explosant avant que les pilotes puissent sauter en parachute.L idée de base était de rentabiliser au maximun l'investissement mis dans la production des avions en les transformant en bombe volante on pensait alors que la précision serait bien meilleur que les attaques classiques.Le probéme fut que téléguider un avion a l'arrière et en zone de guerre sont deux choses bien diférentes ,au front pour un emploi correct peux ou pas d'opposition ,le systéme téléguidé était sensible et peux redondant,enfin l'explosif utilise instable.L'ARMY AIR FORCE mit en place une expérimentation mais semble t il n'envisagea jamais d'en faire une arme'réguliere'.
Apres guerre le systéme fut repris au profit de recherche sur les engins antichar et les avions cibles.
[img][/img]
avatar
hermine
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 62
Age : 62
Localisation : france
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les armes télécommandées de la DGM

Message  Prosper Vandenbroucke le Mer 20 Fév 2013, 11:38 pm

hermine a écrit:c'est en pilotant un B17 téléguidé que le grand frère de john f KENNEDY trouva la mort;l'appareil explosant avant que les pilotes puissent sauter en parachute.L idée de base était de rentabiliser au maximun l'investissement mis dans la production des avions en les transformant en bombe volante on pensait alors que la précision serait bien meilleur que les attaques classiques.Le probéme fut que téléguider un avion a l'arrière et en zone de guerre sont deux choses bien diférentes ,au front pour un emploi correct peux ou pas d'opposition ,le systéme téléguidé était sensible et peux redondant,enfin l'explosif utilise instable.L'ARMY AIR FORCE mit en place une expérimentation mais semble t il n'envisagea jamais d'en faire une arme'réguliere'.
Apres guerre le systéme fut repris au profit de recherche sur les engins antichar et les avions cibles.
[img][/img]

Désolé de vous contredire, mais Joseph "Joe"Kennedy Jr. ne pilotait pas un B-17 mais la version radio-contrôlé d'un PB4Y, version du B-24 dans l'U.S. Navy.
La version radio-contrôlé du B-24 de l'U.S.A.A.F était dénommée BQ-8
La version radio-contrôlé du B-17 était dénommée BQ-7.
Voici une image d'un PB4Y avant sa conversion.


ICI
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 774
Age : 67
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les armes télécommandées de la DGM

Message  hermine le Jeu 21 Fév 2013, 12:48 pm

Merci pour l'information,
avatar
hermine
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 62
Age : 62
Localisation : france
Date d'inscription : 23/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les armes télécommandées de la DGM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum