Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Invité le Ven 18 Aoû 2006, 9:29 am

Bonjour,

De tout temps, depuis l’Antiquité, la guerre a été accompagnée de viols et autres exactions sur les populations civiles vaincues. L’échelle de la 2eme guerre mondiale atteint à ce niveau cependant des sommets jamais observés ailleurs.

Quelques chiffres :

Peu précis, mais dans ce cas, les chiffres ne seront jamais précis :
• Américains en Allemagne :
17000 viols supposés. 11000 jugés. Sur les 11000 jugés, 84% commis par des noirs, donc soit plus de 9000, et 2000 par des blancs.

• Japonais un peu partout :
Après l'esclandre internationale provoquée par le massacre de Nankin et les dizaines de milliers de femmes violées et éventrées, Hiro Hito ordonna à son état-major de trouver une solution de remplacement au viol systématique des civiles des territoires conquis afin d'améliorer l'image de l'armée shôwa.

L'état-major présenta ainsi "l'ingénieuse" solution de la "femme de confort" (jugun ianfu). Ce procédé, déjà expérimenté en Mandchourie, fut systématiquement instauré en 1938 et le nombre de femmes enrôlées de force pour la durée de la guerre est estimé entre 100 000 et 250 000. 80% d'entre elles étaient d'origine coréenne. Au cours d'une journée-type, une femme de confort pouvait satisfaire environ 50 soldats.

En 2001, sans présenter d'excuses, le gouvernement japonais s'est engagé à verser une somme symbolique à un organisme de charité représentant ces femmes. La quasi-totalité des politiciens japonais nient toutefois l'existence d'un tel réseau de prostituées et se sujet est l'objet d'une négation véhémente des groupes d'extrême-droite.

• Soviétiques à Berlin :
Antony Beevor a pu déterminer qu'entre 95 000 et 130 000 femmes auront été sexuellement abusées. Et avec l'effondrement des institutions, et notamment de la police, les pillages se déchaînent, qu'ils émanent de l'Armée rouge, des militaires ou des civils allemands.

• Soviétiques en Silésie :
« Quand notre armée a envahi la Silésie, raconte Leonid Rabitchev, qui avait combattu en Prusse-Orientale, nos soldats, qui s'étaient habitués à l'impunité, ont voulu recommencer à violer et à piller. Mais quarante-huit heures après, un ordre du général Koniev est tombé comme un couperet: quarante officiers et soldats ont été fusillés devant le front des troupes. J'en ai été, comme d'autres, le témoin ébahi. J'avais un peu de compassion pour les soldats qui n'avaient pas vu une femme depuis deux ans, mais je comprenais qu'il fallait en finir avec ces exactions: sinon où allions-nous ? »
(Elena Joly, dans son livre Vaincre à tout prix)

• Soviétiques, en general:
2 millions pendant la guerre et durant leur occupation de l’Allemagne.
(Sander, Helke, and Johr, Barbara (Eds), Befreier and Befreite. Krieg, Vergewaltigungen, Kinder, Munich, 1992)

• Allemands, à l’Est :
10 millions, selon le même livre, juge sérieux par Antony Beevor.

• Français :
Il y a eu des cas, surtout en Italie et en Allemagne, mais je n’ai pas de chiffres. Même chose d’ailleurs pour les Britanniques.

De ses quelques chiffres, on voit que la majeure partie des viols, et de loin, ont eu lieu sur le front de l’est, ce qui a mon sens est logique.

Pourquoi et comment ?
Il est clair qu’aucune excuse ne peux être trouvée a ce genre d’exaction que d’ailleurs la Loi classifie maintenant de crime de guerre avec juste raison, le viol étant une blessure dont la victime peux tout a fait ne jamais guérir (Selon Beevor, environ 10 000 femmes violées se sont suicidées après la guerre dans la région de Berlin). Mais on peut quand même essayer de savoir comment de telles choses ont été possibles.
Quelques idées :

• La quasi totalité des viols commis pendant la guerre ont été le fait d’unités de l’arrière, pas des troupes du front. C’est sur le front que se concentre l’essentiel de la discipline dans une armée en campagne. A l’arrière, cela se relâche, les hommes boivent, sont moins encadres. A noter au passage que les Noirs de l’armée américaine étaient tous à l’arrière, les ségrégationnistes de l’époque n’ayant pas confiance en eux pour les mettre sur le front. Seul cas, a ma connaissance, de viols sur le front : Berlin. Mais c’était un front un peu a part.

• Le climat de la guerre : Le soldat n’a pas grand-chose à voir avec l’homme qu’il était avant l’engagement, surtout s’il est conscrit ayant reçu peu d’entrainement, ce qui est le cas de beaucoup de soldats dans toutes les armées. La violence, la présence constante de la mort et le stress que cela engendre, l’ambiance d’impunité, de toute puissance, il y a la de quoi chambouler les esprits les plus faibles et révéler des instincts criminels qui n’auraient pas vu le jour dans une société en paix.

• Les propagandes : Cette guerre fut une guerre a mort. Il ne s’agissait pas de simplement battre militairement l’ennemi mais de l’éliminer. Hitler, surtout a l’Est, voulait éliminer les Juifs, les cadres communistes et rendre esclaves tous les Slaves. Les Allies voulait éradiquer le Nazisme et les Nazis.

Dans les 2 camps, la propagande destinée à motiver les troupes a atteint des sommets, avec l’inévitable conséquence du développement de la haine des soldats contre l’ennemi, non pas seulement son armée, mais tout son peuple et la soif de vengeance qui va avec.

Je cite Ilya Ehrenbourg « Tue, tue les allemands jusque dans le ventre de leur mère, réduit la fierté de la femme allemande ».

Ces quelques commentaires expliquent pourquoi ce fut le front de l’est qui a été le théâtre de la plupart des viols. C’est en effet la que le développement de la haine du peuple ennemi a été la plus haute, et c’est la que la violence extrême du front a engendre le plus de laisser-aller sur les arrières et ce dans les 2 camps.

Notons cependant les 2 chiffres : 2 millions d’allemandes violées, 10 millions de femmes des pays de l’Est. Sachant que, dans l’idéologie Nazie, il était criminel qu’un Aryen fornique avec une femme de race inferieure, risquant de par ce faire de « souiller » le sang de la « race des seigneurs », ce qui a du retenir certains soldats allemands.

Notons également que l’aspect « soif de vengeance » ne concernait que l’Armée Rouge qui avait, en libérant les territoires jusque la occupes par les Allemands, fait de nombreuses sinistres découvertes.

De la, il n’est pas complique de conclure quant a quel camp fut plus criminel que l’autre.

Vous noterez au passage que, parmi les quelques explications données, la théorie de l’abstinence sexuelle imposée au soldat en campagne et qui est insupportable pour certains, n’est pas retenue. A mon sens, le viol est un acte de domination, d’humiliation, de défoulement psychologique à tendance sadique, pas un acte sexuel.

Le soldat de l’arrière qui a conserve sont équilibre et sa morale de base soit fait des conquêtes consentantes, soit a recours a des prostituées également consentantes, soit utilise la bonne vieille veuve poignet.

Pour terminer, un poème très poignant, écrit par un Canadien francophone qui est Modérateur sur le Forum « Le monde en guerre 39-45 » sous le pseudonyme de « Audie Murphy »

Ma chérie, d'où je suis j'ai su
Que jusqu'à toi ils étaient venus
T'arrachant tes vêtements
Malgré la présence des enfants

Toutes tes protestations
Enterrées par les grognements de ces cochons
N'ont pas réussi à te soustraire
À la violence de ces pervers

Entre tes jambes ils sont passés
Un après l'autre, une bonne vingtaine
Pendant que ton esprit tentait de quitter
Cette délicate chair qui était tienne

Je m'en veux d'avoir été si loin
Alors que de moi, tu avais tant besoin
Ces salauds m'auraient sûrement tué
Si je m'étais interposé

Saches que dans mon coeur tu demeureras pure
Quoique jamais je ne pourrai te faire oublier ces tortures
Et promets moi de ne pas attenter à ta vie
Même si la honte qui t'habite t'en donne envie

Je ne peux maintenant que crier vengeance
En souhaitant qu'un jour se présente la chance
De retrouver ceux qui t'ont tant blessée
Afin que de leur sang, je puisse les faire payer

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 7344
Date d'inscription: 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Panzer5 le Ven 18 Aoû 2006, 10:55 am

J'ajouterai une petite chose à ton excellent exposé Daniel.
J'ai pu lire dans de nombreux ouvrages, et notamment dans celui de Beevor consacrée à la bataille de Berlin, qu'il apparaissait généralement que les exactions à caractère sexuel étaient bien souvent le fait des troupes de seconde ligne. Les soldats au contact direct du front semblent s'être laissés beaucoup moins aller aux abus.
Les troupes de réserves ou liées à la logistique, donc en relation plus suivie avec la population civile, aurait eu tout loisir de se défouler comme elles l'entendaient.
J'en veux pour preuve, la forte proportion des viols commis par des soldats noirs du côté américain. En effet, ces soldats ne sont pas autorisés à intégrer des troupes combattantes mais occupent souvent des régiments de transport, des unités de ravitaillement ect...donc restent toujours en retrait du front.

Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1843
Age: 33
Localisation: Charente maritime
Date d'inscription: 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Invité le Ven 18 Aoû 2006, 11:19 am

Bonjour Panzer5,
Pour les Noirs Americains, tout a fait d'accord avec toi.

Pour la particularite de Berlin, je basais mon impression que certains soldats du front "etaient dans le coup" par les temoignages des survivants de la Charlemagne qui indiquent qu'ils entendaient, la nuit, les hurlements des femmes violees dans les batiments d'en face, donc sur le front.

Mais il est impossible de faire un pourcentage entre les viols sur le front et a l'arriere a Berlin... qui de toute facon n'est, eventuellement, qu'une exception qui confirme la regle : Cela se passait a l'arriere.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 7344
Date d'inscription: 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  red-blood le Ven 18 Aoû 2006, 11:40 am

raciste ou koi ?????????????????????

red-blood
Soldat 1ère classe
Soldat 1ère classe

Nombre de messages: 3
Date d'inscription: 18/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Panzer5 le Ven 18 Aoû 2006, 11:44 am

Avec les gens qui écrivent en SMS oui, sinon par rapport aux soldats noirs c'est malheureusement une réalité confirmée. Alors au lieu de débiter des c....ries plus grosses que toi, lis et renseigne toi!

Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1843
Age: 33
Localisation: Charente maritime
Date d'inscription: 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Invité le Ven 18 Aoû 2006, 12:20 pm

red-blood a écrit:raciste ou koi ?????????????????????
Tu precises ta pensee.
Tu cites les passages ou tu pense avoir decouvert du racisme.
Tu reponds en elaborant avec des arguments contradictoires.

D'ici la, tu nous epargnes tes SMS, nous sommes sur un forum historique, pas sur un tchat.

Avant de repondre, il serait utile que tu explore un peu ce forum, pour te permettre de decouvrir qui est Panzer5 et qui est Daniel Laurent, cela pourrait t'aider a eviter de nous insulter gratuitement en nous traitant de racistes sans aucune raisons.

Pour ce qui me concerne, tu comprendras, peut-etre, que me faire traiter de raciste alors que je vis a Bangkok avec une femme et une famille pleine de faces de citron, declenche une certaine hilarite a mon niveau.

Le patron ici, notre hote Ivy, a eu l'amabilite de me munir d'un petit bouton "Bannissement" qui me demange legerement mais dont j'eviterais de me servir, lui en laissant la primeur s'il le juge utile.

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 7344
Date d'inscription: 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Panzer5 le Ven 18 Aoû 2006, 12:31 pm

Laisse tomber! J'ai dégagé le personnage aprés une discussion trés claire sur MSN.

Panzer5
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 1843
Age: 33
Localisation: Charente maritime
Date d'inscription: 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Phil642 le Ven 18 Aoû 2006, 12:36 pm

Daniel Laurent a écrit:Bonjour,


Quelques chiffres :

Peu précis, mais dans ce cas, les chiffres ne seront jamais précis :
• Américains en Allemagne :
17000 viols supposés. 11000 jugés. Sur les 11000 jugés, 84% commis par des noirs, donc soit plus de 9000, et 2000 par des blancs.


• La quasi totalité des viols commis pendant la guerre ont été le fait d’unités de l’arrière, pas des troupes du front. C’est sur le front que se concentre l’essentiel de la discipline dans une armée en campagne. A l’arrière, cela se relâche, les hommes boivent, sont moins encadres. A noter au passage que les Noirs de l’armée américaine étaient tous à l’arrière, les ségrégationnistes de l’époque n’ayant pas confiance en eux pour les mettre sur le front. Seul cas, a ma connaissance, de viols sur le front : Berlin. Mais c’était un front un peu a part.

[/i]

Ces chiffres sont très biaisés, car si un soldat noir était puni, ce n'était pas toujours le cas pour un soldat blanc ségrégation oblige, qui dit punition dit enregistrement et statistique possible.

On peut supposer que les chiffres doivent en réalité être identiques pour les deux types de population.

J'ai suivi une émission à ce sujet il y a +/- deux mois et d'après les historiens les chiffres étaient à prendre avec beaucoup de prudence pour les raisons expliquées plus haut.

A propos de la libération de Berlin et des viols commis par l'Armée Rouge voici ce qu'on trouve:

SOVIET RAPES IN BERLIN: UNKNOWN TOTAL

The official figures for Berlin rapes by Soviet troops does exist but has never been published. However, Berlin’s former mayor, Ernst Reuter, said that the figure given him was 90,000. In 1945, Berlin had a population of some 2,700,000 of which about 2,000,000 were women. Many rapes of course were never reported and the figure of 90,000 includes only hospitalized cases and doctors reports. Some 10,000 women in Berlin died as a result of rape. The death rate was thought to have been much higher among the 1.4 million estimated victims in East Prussia, Silesia and Pomerania. Doctors were besieged by women seeking information on the best way to commit suicide. A charity institution, orphanage and maternity hospital, 'Haus Dehlem ' was forcibly entered by second line Russian troops and pregnant women and women who had just given birth were repeatedly raped. In the Soviet Zone of Germany nearly 90% of females ages between 10 and 80 were raped in what undoubtedly was the largest case of mass rape in history. This included women expelled from the eastern provinces.

Most German children born in Berlin in 1946 were the result of rape. Women and young girls were forcibly dragged from their homes and raped, the drunken Soviet Mongolian soldiers queuing up to await their turn. For two whole weeks these mass rapes of women continued. Some Jewish women, thinking that their nationality would save them, showed their identity cards to the rapists but none of them could even read. Marshal Zhukov issued orders that any soldier caught in the act of rape after the two week period was up, was to be shot on the spot. Many a Russian soldier met his end this way. Between 1942 and 1945, a total of 2,420 rapes were reported in England, 3,620 in France and more than 11,040 in Germany. No US soldier was ever executed for rape in Germany. As one GI wrote ' Many a sane American family would recoil in horror if they knew how 'our boys' over here conduct themselves'. The only way many German mothers could keep their children from starving was to become a mistress to one of the occupying troops. (It is estimated that around two million German women had undergone an illegal abortion in the three years after the war ended).

Source supplémentaire: http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml?xml=/news/2002/01/24/wbeev24.xml


Dernière édition par le Ven 18 Aoû 2006, 1:14 pm, édité 1 fois

_________________

Ligue Royale des Sous-Officiers de l'Armée Belge

Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages: 7283
Age: 48
Localisation: La vie est Belge
Date d'inscription: 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Invité le Ven 18 Aoû 2006, 1:08 pm

Bonjour Panzer5,
Je vois que nous nous sommes compris :
Daniel Laurent a écrit:
Le patron ici, notre hote Ivy, a eu l'amabilite de me munir d'un petit bouton "Bannissement" qui me demange legerement mais dont j'eviterais de me servir, lui en laissant la primeur s'il le juge utile.
beret

Bonjour Phil,
Merci du complement d'information, interessant.
Pour les Noirs Americains, bien d'accord, les chiffres existants doivent etre pris avec des pincettes. La situation des Noirs pendant la DGM etait tres particuliere. Engages avec les USA dans le combat contre le racisme Nazi, ils etaient eux-meme victimes du racisme americain...

Invité
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages: 7344
Date d'inscription: 16/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les viols pendant la seconde guerre mondiale

Message  Ivy mike le Jeu 31 Aoû 2006, 6:03 pm

Merci pour ce post très interessant

Par contre, j'avais lu quelque part, femme de reconfort et non pas de comfort... des precisions, sources ?

Pour ce qui est de l'armée americaine, tu oublie de parler des Anglaises puis des Française dont les nombres de violées est impressionnant et indigne de la part d'une armée qui se dit liberatrice

_________________

___________________________________________

TOGETHER WE CAN ACTUALLY MAKE A DIFFERENCE
www.ifaw.org
International Fund for Animal Welfare
Le monde animal a besoin de nous !

Ivy mike
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages: 9332
Localisation: Frejus - 83
Date d'inscription: 16/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 14 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum