Le temps passe mais le souvenir reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Hellfire62 le Mer 11 Nov 2009, 2:16 pm

Un petit post tout simple, sans prétention...
Aujourd'hui c'est le 11 novembre, peu de monde aux monuments aux morts, une foule énorme dans les grandes surfaces surfant sur cette occasion de faire encore plus de bénéf... Malheureusement, il n'existe plus de vétérans chez nous, alors on sombre doucement vers l'oubli total. Je sais bien que c'est un peu HS sur un forum qui traite de la SGM mais il ne faut pas oublier que ce second conflit est l'enfant affamé engendré par la grande guerre. D'ici 15 à 20 ans, il n'y aura plus de survivants de la seconde guerre mondiale. Serons-nous encore assez nombreux , assez forts pour faire perdurer la flamme de la mémoire? yeu gri
avatar
Hellfire62
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 890
Age : 49
Localisation : à Arras, avec l'ami Bidasse
Date d'inscription : 18/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Powell le Mer 11 Nov 2009, 5:40 pm

c'est un peu HS sur un forum qui traite de la SGM

Pas tout a fait je pense. Une des motivations qui, je pense, nous réunit tous est le
devoir de mémoire envers ceux qui ont sacrifié leurs vie pour notre
liberté. Même si la SGM nous intéresse plus, nous passionne plus, un
petit moment de mémoire envers ces autres héros, ceux de 14-18, n'est
pas déplacé, en tout cas, c'est mon avis. Je ne sais pas ce que vous en
pensez?


We will always remember

En hommage à ces héros de la grande guerre

Amicalement,
Powell
avatar
Powell
Major
Major

Nombre de messages : 123
Age : 23
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 15/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  TomZanovich le Mer 11 Nov 2009, 6:30 pm

En Allemagne c'est pire !!
A cause de la seconde guerre mondiale, ce pays reste sensible et tabou sur tout les sujets militaires. Personne n'a parlé de la mort du dernier soldat allemand de la première guerre. C'est dommage, d'autan plus que les médias allemands sont aussi silencieux sur l'arrivée de Angela Merkel à Paris.

Et au fait : La SGM, c'est à cause de la PGM.

TomZanovich
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 174
Age : 49
Localisation : Avranches
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Phil642 le Mer 11 Nov 2009, 8:29 pm

Pour ma part, semaine chargée . . .

Ca a démarré en fanfare, en souvenir à l'opération Infatuate, en Zeelande le 1er/11 afin de se souvenir des combats qui eurent lieu là bas avec les forces Anglo-Canadiennes composées des unités Commandos Françaises, Belges, Norvégiennes et Britanniques qui débarquèrent sans plage devant eux, face à un mur (une digue) renforcée de pièges . . . une campagne dont l'issue devait être de libérer l'estuaire de l'Escaut, permettant ainsi aux navires Alliés d'enfin arriver au coeur du combat, à Anvers, car c'était bien là l'objectif principal, la ligne ravitaillement étant toujours le port artificiel d'Arromanche à cette époque.

Le sept avec le ravivage de la Flamme du Souvenir, organisé de façon de maître par la commune d'Ottignies-Louvain-la-Neuve (Piper en tête), tout était en place, impeccable. Ne pas oublier les Poilus de 14 et les autres d'après . . . Nous avons distribué le Flamme du Souvenir à plus de 30 délégations venues des environs et plus loin encore, qui chacune la rapportera dans sa commune pour la transmission du souvenir d'une page douloureuse de l'histoire.

Puis, le lendemain, route vers Knokke-le-Zoute, trois tours de la Place M'a-Tu-Vu (pour ceux qui connaissent; ) et enfin je trouve le camp de nos amis "Les Compagnos du Souvenir" membres de la Canadian Legion sur le parcours de la marche organisée lors du "Canadian Week-End" l'autre tenant de l'opération Infatuate, l'opération Switchback permettant ainsi de libérer la rive sud de l'Escaut. Cérémonie honnorée par la présence de nombreux marcheurs de toutes nations dont une solide délégation de l'Armée Canadienne.

Aujourd'hui, soleil gris, hop! Cérémonie dans une commune éloignée de ma province "Grez-Doiceau", une cérémonie organisée par l'Amicale des Anciens Para-Cdo dont l'allocution, très démocratique, du Préz nous toucha tous de par sa justesse en ces temps troublés. Nuos avions l'honneur d'avoir parmi les invités les Volontaires de 1830 qui nous ont donné un exemple de discipline à suivre . . .

Des scouts et de nombreux enfants ont pris part à l'évènement, ce qui est une très bonne chose.

Enfin, pour aujourd'hui, une cérémonie oeucuménique, ouverte à tous, organisée par le Br Patrick de Dorlodot, une tradition maintenant, la mise à l'honneur d'une personnalité locale. Il s'agissait de se recueillir sur le lieu de mémoire de Monsieur Lotin, assassiné le 27 septembre 1944 par les nazis, et dont la petite fille, Frédérique, déposa une gerbe de fleurs au monument. Ensuite, même protocole devant le monument des victimes des deux guerres.

Lors de la cérémonie oeucuménique, les noms figurants sur tous les monuments de la commune sont cités. Je peux vous dire que à chaque fois on a le même effet. Tous ces fils fusillés, torturés, morts aux combats et autres . . . étaient des plaies sanglantes dans chaque ville et village et tout le monde en a payé le prix.

Ce qui est intéressant dans ces réunions, maintenant que je les pratique depuis un petit temps, c'est le désintéressement des participants, il y vole dans l'athmosphère comme une sympathique réunion de village, avec rires et indisciplines librements consenties, par exemple j'ai vu un gag génial:

En train d'attendre avec mon drapeau, la fanfare se place devant moi et je vois un gars de celle-ci demander l'air Gaulois-fâché-mais-rigolard à un autre si il n'avait pas pris son tromblon à trois pistons contre le siens à 4 pistons, un tout autre instrument dont l'échange aurait surpris l'intéressé au moment de jouer . . . mort de rir gri

C'est en gros dans une ambiance bon enfant que tout se déroule et le principal est de participer.


Phil
avatar
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7674
Age : 51
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Ming le Ven 13 Nov 2009, 12:48 am

Le 11 novembre, journée plus spéciale que le 8 mai 1945, puisqu'il n'existe plus de vétérans de 14-18. Il y avait un documentaire intéressant sur Erich Maria Remarque (A l'ouest rien de nouveau) qui laisse un peu sur sa faim, suivi des commentaires idiots d'une présentatrice de JT sur "gouinemaire", le baron rouge et Goëring, complétés d'affabulations sur Fonck qui reste et restera le héros souillé de la 1GM pour quelques temps encore.

Il importe de se rappeler en fin de compte que cela n'a jamais été qu'une boucherie sans nom dans laquelle les nations qui s'opposèrent le firent avec encore moins de cas pour les vies humaines qu'au cours de la 2GM -sauf pour les camps de concentration-. En cela, l'obstination et l'acharnement avec lequel on a tenté par tous les moyens de tuer, des gaz en passant jusqu'aux casse-têtes, arbalètes et charges géantes d'explosifs pour ne citer que ces derniers laissent comprendre pourquoi y a t-il eu mutineries et révoltes sur le front ou à l'arrière.
Dans "Capitaine Conan" il y a une phrase qui résume bien tout cela, de mémoire elle dit "eux (les généraux) ils l'ont faite cette guerre, nous, nous l'avons gagnée". D'une certaine manière, le 11 novembre n'est pas un jour de victoire, mais de souvenir des fantassins trempés jusqu'aux os, grouillant de vermine et fiévreux, grelottant en attendant l'assaut avec la peur pour compagne dans une tranchée boueuse. Pour rien au monde je n'aurai voulu être à leur place, mais il y a une chose pour laquelle ils méritent que l'on se souvienne d'eux, c'est le courage dont ils ont fait preuve en montant au feu en de telles circonstances...

_________________


Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
avatar
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 45
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  le ronin le Ven 13 Nov 2009, 1:22 am

Bonsoir , bien résumé Ming. Une boucherie sans nom , le terme exact , mais ceux qui les ordonnaient dans des salons loin du "terrain"sont pour moi les véritables responsables , leur incurie et leur obstination à lancer des offensives mal préparées , sur des positions indemnes , des barbelés non détruits, les nids de mitrailleuses intacts , l'artillerie adverse en état de tirer , c'était de l'inconscience manifeste, et du peu de valeur accordé à la vie de ces jeunes qui avaient la vingtaine .Quand j'étais en primaire, notre instit nous apprenait qui étaient les grands héros de la guerre de 14/18 , les grands maréchaux etc, etc . Lorsque j'en parle aujourd'hui, je dis toujours que c'était des "bouchers" .Il est bon, ceci dit de respecter cette date, et ce qu'elle représente , le sacrifice de générations de jeunes (ouvriers, paysans, commerçants, facteurs, profs, écrivains, notables, princes ) dont la terre des champs de batailles (La Meuse, Le chemin des dames, la Somme, l'Artois, la Marne, Verdun, et j'en oublie) c'est nourrie.Il ne faut jamais oublier , respect.


Amicalement.


Le ronin.


....La véritable personnalité d'un homme ne se dévoile qu'au feu.Tout le reste n'est que littérature....



Semper fidelis.
avatar
le ronin
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 3425
Age : 65
Localisation : Dans l'Hérault, cong!
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Hellfire62 le Ven 13 Nov 2009, 9:36 am

Le 11 justement, sur France Trois était présenté "Blanche Maupas", combat d'une institutrice pour la réhabilitation, de la mémoire de son mari, caporal du 336° RI tiré au sort au sein de son unité, jugé et exécuté en quelques heures ... Fusillé pour l'exemple disait-on alors en Champagne... Le combat de cette femme a duré plus de 20 ans pour qu'elle obtienne gain de cause et qu'elle et ses enfants ne soient plus frappés "d'indignité nationale". Encore une facette abjecte de la grande guerre...

http://www.lechefresne.fr/
avatar
Hellfire62
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 890
Age : 49
Localisation : à Arras, avec l'ami Bidasse
Date d'inscription : 18/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Major cowburn le Ven 13 Nov 2009, 7:14 pm

Hélas cela n'a pas ressuscité son époux....Un de mes oncles,gueule cassée, ancien fusilier -marin m'a raconté ses patrouilles de nuit dans le noman's land sur le front de l'Yser ,dans la boue,parmi les rats et les cadavres.J'ai aussi compris le mépris,voire la détestation qu'il portait à Ronarc'h,et, cependant ,c'était un volontaire;issu de l'école des mécaniciens, âgé d'à peine 18 ans à l'époque. " quant aux gendarmes,quand nous les croisions en descendant du front,je peux te dire une chose :ils rasaient les murs" m'avait-il dit.........Dans un des tiroirs du secrétaire dans mon salon,j'ai les reliques retrouvées sur le corps de l'un de mes autres oncles:le frère ainé de mon père,porteur de messages,tué à la Main de Massiges en Mars 1915- Une montre de gousset encore maculée de boue,la moitié de sa plaque d'identité militaire,tordue,criblée d'éclats et la médaille militaire offerte par mes soins pour accompagner son acte de décès officiel,j'y ai joint sa médaille d'or de champion de natation.....Mes fils,après moi en auront la garde.....

Major cowburn
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1139
Date d'inscription : 17/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le temps passe mais le souvenir reste

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum