Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

Votre avis avant l'achat de livres

3 participants

Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Votre avis avant l'achat de livres

Message  malinwa 17/9/2021, 11:30

Bonjour à tous
J'aimerai avoir votre avis sur différents livres que j'aimerais me procurer.
Est-ce pertinent ? Est-ce fiable historiquement ? Est-ce intéressant ?
Avant d'acheter une "poule" dans un sac, autant demandé l'avis à des passionnés.
je me lance.
+Baldur von Schirach - J'ai cru en Hitler
+Hans Frank - Face à la potence
+Hermann Rausching - Hitler m'a dit
+Ernst von Salomon - Les réprouvés
+Otto Strasser - Hitler et moi
+Phikkip Dick - Le maître du haut château
+? - Conversations secrètes, libres propos 
+David Cesarani - Adolf Eichman

Merci pour votre aide.
pouce

malinwa
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 176
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Votre avis avant l'achat de livres!

Message  MEIERS 20/9/2021, 19:20

En fait pour vous répondre je me réfère à un conseil lu dans une préparation à un concours administratif (Police) au chapitre de la culture générale "Il faut tout lire!", en mettant l'accent sur le fait que l' "honnête homme" dans la tradition du XVIIIème siècle et des Lumières devait être universellement informé des débats sur les questions historiques et contemporaines. De ce fait il est clair que j'achèterais ces livres, mais bien sûr avec un esprit critique. En lisant en effet votre liste je remarque que les auteurs sont soit des Nazis, soit des auteurs traitant de personnalités nazies. Celà ne veut pas dire que ces livres ne dussent pas être consultés, j'ai même dans ma bibliothèque personnelle, qui remonte à celle de mon grand-père, conseiller municipal socialiste en Sarre jusqu'en 1935, des ouvrages comparables, mais avec prudence et en ayant conscience de certains écueils.

Notamment les acteurs nazis survivants après 1945 ont, dans les grandes lignes, adoptés une ligne de défense autour de plusieurs grands axes:

En premier selon le principe "Ce n'était pas moi, c'était les autres". Les crimes nazis les plus incontestables revélés après-guerre (Camps de concentration, tortures, holocauste) etc. n'auraient pas été le fait de l'auteur, qui n'en savait rien et qui n'aurait été qu'un pur idéaliste politique, mais étaient la faute de la Gestapo, de la SS, de Himmler et de Hitler lui même, qui, décédés avaient l'avantage de ne plus pouvoir donner leur version des faits. De même les Généraux survivants de la Wehrmacht mettaient les atrocités sur le compte de la Waffen SS alors que la Wehrmacht n'aurait été qu'une troupe d'élite d'une valeur exemplaire par sa discipline, sa combativité, son endurance etc.

Un second axe consistant à mettre la Seconde Guerre mondiale sur le compte des Alliés et particulièrement des suites du Traité de Versailles en mettant à profit une confusion; il est en effet tout à fait exact que le Traité a plombé dès 1919 l'avenir de la république de Weimar, premièr état pleinement démocratique de l'histoire allemande, par les amputations territoriales, les conditions de réparation ayant conduites à l'effondement complet de l'économie allemande dans les années 30, mais, dès l'avènement d'Hitler en 1933 la politique des Alliés a radicalement changée. Alors que la République de Weimar, désarmée et faible sur le plan international avait été traitée sans concession, dès l'avènement d'Hitler les Alliès allaient de concessions en reculades: réarmement allemand, remilitarisation de la Rhénanie, restitution de la Sarre, Anschluss de l'Autriche en 1938, démembrement de la Tchécoslovaquie, nation alliée la liste des abandons ne s'arrêtant qu'à l'agression de la Pologne en septembre 1939, trop tard. La politique alliée de Versailles ne pouvait plus justifier la politique de guerre nazie!

Un troisième axe consistant à minimiser tous les crimes nazis, en leur opposants des crimes comparables côté allié, surtout soviétique, viols de femmes allemandes en Allemagne orientale, massacres de prisonniers etc.

Votre question est néanmoins révélatrice d'un malaise existant vis à vis de la littérature nazie. On considère presque que ces auteurs ou leurs ouvrages auraient une qualité maléfique, "envoûtant" en quelques sortes leur lecteurs pour en faire des Nazis. Cette attitude est pour moi une forme de dérive intellectuelle. Ces livres doivent être lus, comme d' ailleurs tout ouvrage, avec esprit critique, en s'interrogeant sur les motivations des auteurs, leur positionnement, le contexte politique etc. Curieusement un tel opprobe ne s'applique pas à la littérature communiste, les oeuvres, de Marx, Lénine, Trotsky, qui sont encore étudiées aujourd'hui alors que ces idées furent aussi au XXème siècle, à la base de crimes de masse!

MEIERS
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 165
Age : 60
Localisation : suisse
Date d'inscription : 10/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Re: Votre avis avant l'achat de livres

Message  malinwa 21/9/2021, 17:19

Merci beaucoup pour votre avis éclairé pouce

malinwa
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 176
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Re: Votre avis avant l'achat de livres

Message  Narduccio 21/9/2021, 17:49

J'ai souvent débattus sur divers forums au sujet de livres dits de témoignages. J'ai une vision très particulière, j'ai travaillé dans le nucléaire et j'ai participé à des groupes d'analyse d'accidents. Je sais donc qu'un témoignage, surtout tardif est forcément sujet à caution. Le témoin le plus sincère raconte les évènements tels qu'ils les a vécus. Dans le cas des témoins de la SGM, certains avaient beaucoup à se faire pardonner, ils ont donc eu quelques arrangements avec la réalité. Parfois, ce sont des simples omissions pudiques, des petits oublis. D'autres ont re-écrit l'histoire à leurs profits. Surtout quand ils rapportent des évènements avec d'autres personnes qui ont depuis disparues...

Il faut toujours avoir cela à l'esprit. Il faut les confronter aux faits. Et surtout ne pas partir du principe qu'ils disent toute la vérité. Car, aucun témoin n'est capable de tout percevoir, et notre cerveau ré-écrit en permanence nos souvenirs. En même temps, il ne faut pas partir du principe que tout est faux. Un témoin perçoit sa réalité, celle qui correspond aux informations que lui rapportent ses sens, en fonction de l'endroit où il se trouve. De nombreux sociologues et psychologues américains ont écrit sur le sujet, tous relativisent la réalité perçue par les témoins.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4841
Age : 62
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Re: Votre avis avant l'achat de livres

Message  malinwa 22/9/2021, 09:44

Merci pour votre avis.
En effet, j'imagine bien que les anciens nazis ne vont pas se tirer une balle dans le pieds et s'accuser de crimes, c'est malheureusement humain, le cas de Speer en est l'illustration.
Le problème est le même (je pense mais je peux évidement me tromper) avec les historiens.
j'ai acheté dans une brocante des livres de Irving ne sachant pas à l'époque qu'il y avait des soucis avec cette personne.
pouce

malinwa
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 176
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Re: Votre avis avant l'achat de livres

Message  Narduccio 22/9/2021, 10:23

Le cas de Irving est très particulier. Théoriquement, il y a 2 genres d'historiens. Le premier ce sont ceux qui publient dans leur domaine de compétence. S'ils respectent la méthode historique, ils sont reconnus et même si leurs récits peuvent faire l’objet de discussions sur des détails, l'essentiel de leurs travaux est reconnu. Parfois, certains de ceux-ci sortent de leur domaine de compétence, mais en gardant la méthode historique. Soit pour faire œuvre de vulgarisation, soit pour diverses raisons. Actuellement, un des historiens alsacien qui fait référence au sujet des Malgré-nous est un historien spécialiste des châteaux médiévaux alsaciens. Son histoire familiale, il a un oncle mort en Russie, fait qu'il s'est penché sur l'histoire des Malgré-nous, où il y avait surtout des livres de témoignages. Et comme il applique avec rigueur la méthode historique sont travail est reconnu aussi dans le cas des Malgré-nous.

Le second type "d'historiens" est le fait de tous ceux qui a des titres divers écrivent des livres historiques : journalistes, romanciers, hommes politiques, ... Pour certains le sérieux de leur travail a été reconnu. D'autres alimentent le roman national, ou régional ou celui de groupes d'intérêts particuliers.

Pour celui qui cherche à lire, il n'est pas facile de s'y retrouver et parfois les livres d'historiens universitaires sont assez arides à lire, pour dire les choses gentiment. Donc, il faut se baser soit sur les conseils de lecteurs. Avec tous les risques que cela suppose, soit sur les critiques émises. Dans les dernières pages de Guerre & Histoire, il y a des critiques de livres, et je trouve qu'elles sont bien faites. Elles m'inspirent confiance. Ils semblent avoir des conseils de lectures très pertinents. Même si j'ai peu acheté sur leurs conseils car la liste des livres que j'ai à lire déborde déjà.

Pour Irving, c'est un cas très atypique car ses premiers travaux semblaient très sérieux et avaient convaincus la communauté des historiens de sa période du sérieux de son travail. Ensuite, le doute s'est installé car ses chiffres paraissaient de plus en plus gros. Quand son travail a été mis en cause, il a fait une espèce de coming-out se plaçant clairement du coté des négationnistes. Depuis, tous ses travaux sont apparus comme bidonnés. On peu considérer qu'il était un escroc de génie qui a su tromper son monde.

Oui, on a toujours le risque de voir un auteur sérieux être dévoilé. La méthode historique, qui s'appuie sur la méthode scientifique, avec une analyse critique des sources permet de se prémunir des dérives trop apparentes. Mais, elle n'est pas parfaite. Toutefois, on a toujours réussi à démasquer à terme tous les imposteurs. Donc, il vaut mieux se baser sur les avis des historiens que sur ceux des littéraires qui jugent surtout sur la beauté de l’œuvre.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4841
Age : 62
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Re: Votre avis avant l'achat de livres

Message  malinwa 22/9/2021, 12:57

Merci beaucoup pour ces précisions bien intéressantes . pouce

malinwa
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant

Nombre de messages : 176
Age : 43
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis avant l'achat de livres Empty Re: Votre avis avant l'achat de livres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum