Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal

Bataille de Guam

Aller en bas

Bataille de Guam Empty Bataille de Guam

Message  Yeoman 35 30/4/2009, 16:24

Guam

Longue de 34 miles et d'une largeur comprise entre 5 et 9 miles, Guam est l'île la plus large des Marianes. Elle possède une surface gondolée avec des falaises côtières, des grottes et des sommets abrupts. Contrairement au reste de l'archipel, Guam était placée sous contrôle américain depuis 1898 jusqu'à se capture par les Japonais le 10 décembre 1941.
L'invasion de Saipan très vite retardé l'aménagement des défenses de Guam. A la mi-juin 1944, la garnison japonaise faisait presque la moitié de celle de Saipan avec que quelques pièces d'artillerie et chars pour défendre une île qui faisait presque deux fois sa voisine en question. Néanmoins, les 18 500 hommes représentaient une force considérable. En outre, l'intérêt premier des Américains résidait dans la présence d'un aérodrome sur la péninsule d'Orote, une pointe rocheuse sur la côte ouest. Le Lt. Gen. Takeshi Takashima commandait la principale force de défense, la 29e DI, sous la direction du commandant du théâtre d'opération, le Lt. Gen. Hideyoshi Obata. L'invasion des Marianes par les forces américaines avait forcé Obata à se fixer sur Guam, il allait y demeurer tout le long de la camapagne.

L'amiral Spruance planifia l'opération d'invasion pour le 21 juillet 1944. Les troupes au sud et les forces de débarquement devaient prendre Guam avec une force comprenant plusieurs divisions. Après que la 3rd Marines Division et la 1st Marine Brigade eurent établi une tête de pont, la 77th Inf. Div. "Statue od Liberty" débarquerait et s'occuperait de son propre secteur. Une fois mises à terre, ces unités se retrouveraient placées sous les commandement du Lt. Gen. Roy S. Geiger (USMC). Leur premier objectif était la péninsule d'Orote; puis les unités de combat devaient pousser à travers l'île, nettoyer l'extrémité sud, et pivoter pour dégager le nord.

Pendant deux semaines avant l'attaque, la Navy déversait, de jour comme de nuit, un déluge de feu sur Guam grâce aux tirs de surface de six cuirassés, neuf croiseurs, une douzaine de destroyers et de navires équipés de lance-roquettes en plus des sorties opérées par les bombardiers B-24. Cette préparation d'artillerie détruisit toutes les pièces de marine visibles depuis le ciel et une moitié des pièces enterrées.
Le matin du 21 juillet, les Marines débarquèrent des deux côtés de la péninsule d'Orote. La 3rd Marine Div. débarqua sur la côte nord non loin du village d'Agana, tandis que la 1st Marine Brigade parti à l'assaut au sud non loin d'Agat. La résistance nippone fut stupéfiante après autant de jours de pillonage et 22 amtracs furent coulés. Mais les Marines tinrent bon et à la tombée de la nuit, un mile des deux côtés de la péninsule avaient été conquis.
La 77th Inf. Div. du Maj. Gen. Andrew D. Bruce commença à débarquer dans l'après-midi du Jour-J. Sauf que, la 77th étant une division de réserve, elle ne bénéficiait pas du monopole des véhicules amphibies. Par conséquent, les navires de transport durent s'approcher au mieux de la côte et les fantassins durent parcourir und distance plusieurs yards dans la mer. Les chars et les camions durent être remorqués par des bulldozers mais plusieurs furent perdus. Presque la totalité du 305th Regt. accosta à 21 h 30, juste le temps qu'il fallait pour repousser une contre-attaque attendue. Le 305th dénombra seulement 7 tués et 10 blessés alors, qu'avec les Marines, il avait tué 268 ennemis. Le lendemain matin, le régiment prit le secteur de la 1st Marine Brigade pour sa première mission : nettoyer la route près d'Agat.
Dans l'après-midi du 22 juillet, disposait de toute son artillerie de campagne - 304th, 305th et 902nd FAB. Deux jours après, les 306th et 307th Inf. Regt firent route pour la ligne de front alors que les troupes débarquées exploitaient la tête de pont. Le 24 juillet, la 77th Div. s'empara de tout le périmètre sud; deux jours plus tard, la 1st Marine Brigade s'employa à nettoyer la péninsule d'Orote, une opération qui requéra cinq jours.
Mais, pedant la nuit du 25-26 juillet, le Gén. Takashima lança une ample contre-attaque contre les lignes des Marines. Ses troupes attaquèrent sept fois un point de la ligne mais furent sans cesse repoussées. Chaque fois que les Japonais pénétrèrent aussi profondément que possible dans le périmètre américain, les blessés et les personnels d'hôpitaux devaient jouer du fusil et de la baïonnette.
Quand les américains rétablirent leur dispositif, 3 500 japonais gîsaient sur le sol. La situation nippone était désormais sans espoir.
Avec l'aérodrome d'Orote sous contrôle, Geiger tourna son attention vers l'intérieur de l'île. Mais savant désormais que l'ennemi opérerait une dernière défense, Geiger accepta la proposition de Bruce d'envoyer des effectifs limités dans les collines du sud. Pendant 6 jours, le 77th Reconnaissance Troop effectua des patrouilles dans le sud avec des guides Chamorro mais ne trouva aucun Japonais. Son flanc droit sécurisé, Geiger pivota vers le nord.
Pendant ce temps, les Japonais avaient encore essayé de mordre dans le périmètre américain, une tentative sans le moindre succès au cours de laquelle ils perdirent le Gén. Takashima tué par une rafale de mitrailleuse. Le Gén. Obata le remplaça et déplaça ses forces vers le nord sur une seconde ligne de défense. Il restait des pièces d'artillerie mais les soldats étaient physiquement à bout. Obata essaya d'ancrer sa défense sur les pentes du Mont Barrigada, à cing miles à l'est d'Agana, mais les chars américains défelèrent avant que ses troupes ne se soient enterrées. Toutefois, en se déplaçant vers le nord les Américains se retrouvèrent confrontés par une jungle épaisse qui clairsemait les rangs et de fortes pluies se mirent à tomber, créant des bourbiers qui ajoutèrent à la confusion logisitique. Ces conditions ne furent pas en faveur de la 77th Div. pour attaquer la moitié est du Mont Barrigada pour la nuit du 3 août.
L'infanterie de Bruce attaqua le reste du mont le jour suivant, mais un disfonctionnement d'importance dans la liaison Marine - Armée mis à mal l'opération.
Duran les trois jours suivant, le pouvoir de nuisance de la résistance japonaise déclina fortement et, seule la végétation dense empêchait toute approche rapide des plages du nord. A la tombée de la nuit du 6 août, les défenses d'Obata s'effondrèrent. Le lendemain, les Japonais firent la démonstration de leur dernier exemple de résistance organisée, un barrage routier, avec deux tanks, qui bloquèrent la progression du 307th pendant plusieurs heures à l'extérieur du village de Yigo. Et le 8, le même régiment suivit un bombardement naval pour prendre l'éminence la plus au nord, le Mont Santa Rosa.
Les jours suivants se caractérisèrent davantage par des accidents, des Américains tirant sur d'autres américains provoquant ainsi quelques morts inutiles.
Toutefois, le 10 août à 10 h 00, Geiger put annoncer à Spruance et Nimitz la libération totale de Guam.

Source : http://www.history.army.mil
Yeoman 35
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 36
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum