La division Charlemagne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La division Charlemagne.

Message  ubik83 le Ven 19 Aoû 2016, 1:26 am

Hello everybody,

Comme vous le savez, je me bats au corps à corps contre le dernier, l'ultime chapitre de mon énorme roman.

J'en suis à la Bataille de Berlin. Je me renseigne, je cherche à reconstituer l'enchaînement chronologique / topologique des faits...

D'après ce qu'on me dit à droite à gauche, ce que je lis, etc... J'en viens à la conclusion que la division Charlemagne a joué un rôle assez important dans la défense de Berlin et notamment du Führerbunker. Evidemment, c'est assez fascinant et tant qu'à placer mes personnages là-bas, je me dis que j'aimerais bien qu'ils se trouvent dans les parages. Avec un peu de chance, peut-être réussirai-je, par exemple, à faire en sorte que mon narrateur croise Bormann en train de fuir, qui sait ?

En tous cas, de longue date on me dit que ces Français ayant succombé au chant des sirènes nazies ont joué un rôle de premier plan dans cette sale histoire et qu'il faut que je les mette en scène. Banco, j'ai décidé d'agir en ce sens. Donc, je me documente aussi sur eux. Et à ce titre, j'ai eu la chance de trouver en occasion le fameux "Mourir à Berlin", dont je ne doute pas un instant qu'il soit orienté, qu'il nous présente ces zigotos comme des héros, etc. Bon, j'en prends, j'en laisse, la seule chose qui m'intéresse, ce sont les FAITS : qui était où à quel moment, qui a fait quoi. Le reste, j'en fais mon affaire.

Quelle affaire ? Eh bien au début de mon roman, mon narrateur s'enflamme peu à peu pour la cause nazie, se laisse embobiner par Baldur von Schirach, et tout le baratin nazi. Arrivé en Pologne, il déchante : naïf, pas vraiment capable de mettre les choses les unes en face des autres, il se retrouve tout étonné de devoir exécuter des gens. Il ne le fait que motivé par une seule raison : la peur d'être séparé de son ami Franz - qui est, lui nazi jusqu'au bout des ongles -, parce qu'il s'imagine incapable de survivre sans lui. Ce roman, c'est l'histoire d'une sujétion, d'une dépendance, d'un oubli de soi. Wolfgang va s'enfoncer peu à peu, comme il le dit, "dans la merde et dans le sang", mais il reprendra ses billes à la faveur de divers chocs psychologiques (je ne veux pas vendre la mèche outre mesure), et finalement, quand il se retrouvera dans Berlin assiégée, il ne suivra son ami que pour le suivre, pas plus. Désabusé, largement entamé, avec par moments l'envie d'en fini, tellement sa vie a perdu de son sens. En plus, largement intoxiqué à l'alcool et la Pervitine.
Et dans les dernières pages du roman - qui se situent plusieurs années après les faits -, il dira bien clairement qu'il a été abusé par Hitler et ses sbires, qu'il y a cru mais qu'on l'a pris pour un imbécile. Sa position sera exempte de toute ambiguïté. Il portera le poids de sa culpabilité, ayant prêté la main - jusqu'au coude - aux horreurs, en tant qu'ex membre d'un Einsatzkommando.

Donc, c'est un roman qui montre l'engagement, sous l'angle d'une relative naïveté idéaliste, et une lente prise de conscience, jusqu'au point où le narrateur sera écrasé sous le poids de l'horreur qu'il s'inspire lui-même. Aucunement une apologie du nazisme, donc.

Sur Charlemagne, tous renseignements sont les bienvenus. Enfin, je restreins le champ : Charlemagne à Berlin, uniquement. Où ils étaient basés, ce qu'ils ont fait précisément, etc. Je suppose qu'avec le bouquin de Mabire, j'aurai pas mal d'infos, même si tout ça sera très probablement présenté de façon partisane et imbibé de propagande.

Souhaitez-moi courage et persévérance. Je n'ose même pas penser au moment où ce roman sera fini. Je lui aurai consacré huit ans de ma vie. Oufffff....





Enregistrer
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  Narduccio le Ven 19 Aoû 2016, 8:35 am

Si vous prenez Jean Mabire pour un historien ... vous allez au devant de très grosses déconvenues. Sauf erreur de ma part, il y a un fil à son sujet sur le forum.

Second point, il semble que quelques restes de la division Charlemagne se sont bien trouvés à Berlin, mais sauf erreur de ma part, on parle de quelques dizaines d'hommes qui n'ont jamais fait partie d'une unité d'élite de l'armée allemande impliqués dans une bataille où se battent 766 000 hommes coté allemand et 2,5 millions coté soviétique. Je pense que les quelques français impliqués ont fait comme la majorité des allemands : résister au pilonnage et essayer de se sortir de ce guêpier de la meilleure manière possible ... en vie.

Narduccio
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 4636
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 05/10/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  elgor le Ven 19 Aoû 2016, 9:37 am

Ces quelques hommes s'élevaient au plus à 300 (oui comme les spartiates de Léonidas, mais ils n'ont pas laissé le même souvenir mort de rir gri ) Il s'agissait des restes des membres de la Charlemagne qui acceptaient encore de se battre

Quand à Mabire c'est peut-être un excellent conteur, mais un piètre historien qui s'est apparemment doté de la mission de glorifier la Waffen SS au delà de toute raison
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1103
Age : 68
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  Sergent Wilhelm le Ven 19 Aoû 2016, 12:23 pm

hello, 

Oui, Mabire est plus que controversé comme "historien"...
Quant à la Division Charlemagne, voici une page qui semble intéressante : http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance19391945/lvf/charlemagne.htm

Guillaume
avatar
Sergent Wilhelm
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 56
Age : 21
Localisation : Landes (40)
Date d'inscription : 19/05/2016

https://www.facebook.com/histoiredanslHistoire/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  Prosper Vandenbroucke le Ven 19 Aoû 2016, 7:47 pm

Bonsoir Guillaume,
Je pense que le lien est mieux ainsi:
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance19391945/lvf/charlemagne.htm
et je suis à 100% d'accord en ce qui concerne Jean Mabire, c'était un écrivain et romancier très controversé
Prosper clin doeil gri
avatar
Prosper Vandenbroucke
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 741
Age : 66
Localisation : Braine le Comte (Belgique)
Date d'inscription : 24/09/2008

http://www.freebelgians.be/news/news.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  Sergent Wilhelm le Ven 19 Aoû 2016, 9:51 pm

Hello, 
En effet Prosper, j'ai pas encore l'habitude d'utiliser les fonctions pour les liens  clin doeil gri

Guillaume
avatar
Sergent Wilhelm
Sergent-chef
Sergent-chef

Nombre de messages : 56
Age : 21
Localisation : Landes (40)
Date d'inscription : 19/05/2016

https://www.facebook.com/histoiredanslHistoire/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  ubik83 le Mar 23 Aoû 2016, 6:46 pm

Hello,

J'avais donc raison de mettre moult bémols à la clé concernant Mabire !

Je ne me "base" pas sur lui pour écrire mon histoire. Comme je l'ai déjà dit, ma référence exacte est Anthony Beevor. Simplement, comme je veux parler de Charlemagne, je me dis que je trouverai là, de manière ponctuelle, un ou deux détails : emplacements, événements précis, pas plus.

Comme je le disais, j'en prends, j'en laisse. En fait, la seule chose qui m'intéresse, c'est de voir concrètement ce qui a pu se passer pour les bonshommes, qu'ils fussent 300 ou plus, peu importe - car je suppose que je créerai 2 ou 3 personnages et laisserai les autres à l'état de "figurants"...

Ce qui m'importe, c'est de savoir quels ont été les actes, car j'ai pour l'instant du mal à me représenter qui faisait quoi, qui était où. Disons qu'en lisant, je vais apprendre qu'ils ont défendu telle rue, fait cramer un char à tel endroit, je glanerai bien une anecdote ou deux en passant, quitte, là aussi, à y mettre encore des bémols. Voilà, pas plus. Et plutôt que de dire n'importe quoi, eh bien je me baserai sur ces détails. Et s'il n'y en a que très peu, eh bien ce sera mieux que rien.

Mabire ou pas, j'écrirai ce dernier chapitre. S'il ne m'apprend rien, j'en serai quitte pour le revendre chez un bouquiniste et basta.

Au plaisir de vous lire, et merci pour les liens, je vais aller voir ça tout de suite.

La fin approche... il était temps !
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 57
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Division Charlemagne

Message  Hans Schulmaster le Dim 25 Déc 2016, 11:55 pm

Les rescapés de la LVF furent versés à leur corps défendant dans la division Charlemagne

Hans Schulmaster
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 64
Localisation : Vimeu
Date d'inscription : 14/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  elgor le Lun 26 Déc 2016, 9:19 am

Hans Schulmaster a écrit:Les rescapés de la LVF furent versés à leur corps défendant dans la division Charlemagne
Il n'y avait pas que la LVF. La charlemagne était une unité de bric et de Broc. En plus des SS de la  Waffen grenadier brigade (französische Nr. 1 ) appelée "Brigade Frankreich" par Mabire et qui était composée de volontaires pour la SS, on y a incorporé la LVF, volontaires certes, pour servir sous uniforme allemenand mais pas pour la SS, puis les Francs Gardes de la milice qui avaient réussi à fuir la France pour suivre Pétain à Sigmaringen et qui n'étaient volontaires pour rien du tout, mais qui n'avaient pas le choix. Pour finir, vous saupoudrez ça avec des auxiliaires français de la Luftwaffe ou de la NSKK et qui n'auraient jamais pensé qu'ils devraient un jour se battre, et vous obtenez un magma assez informe, sans moral, sans motivation, sans cohésion que l'on a appelé la 33. Waffen-Grenadier-division der SS Charlemagne. Cette division, sans aucune arme lourde, a été envoyée se frotter aux russes. Elle a été pulvérisée au cours de 2 batailles Körlin et Belgard. Seul un petit bataillon (300 hommes sur environ 12 000 !) s'est battu à Berlin
avatar
elgor
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1103
Age : 68
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Date d'inscription : 10/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La division Charlemagne.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum