La Force "Z": une tragédie

Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Jeu 14 Aoû 2008, 13:07

En cette fin d'année 1941, l'exacerbation des tensions en Asie du Sud-Est conduit à l'envoi d'une escadre britannique, la force "Z", qui arrive en rade de Singapour le 2 décembre 1941. Cette escadre est composée du croiseur de bataille HMS Repulse, datant de la première guerre mondiale, d'un nouveau cuirassé, le HMS Prince of Wales et de 4 destroyers, le HMS Electra, le HMS Express, le HMS Encounter et le HMS Jupiter.

La Force "Z": une tragédie Pow_si10
Le HMS Prince of Wales en rade de Singapour.

La Force "Z": une tragédie Repuls10
Le HMS Repulse à Singapour.

La Force "Z": une tragédie Hms_pr10
Toujours le PoW à Singapour.

La Force "Z": une tragédie Hms_re10
Le Repulse à Singapour le 8 décembre.


L'amirauté britannique préconisait Ceylan, Churchill décida Singapour. De plus, l'escadre ne dispose d'aucune protection aérienne, le porte-avions Indomitable, immobilisé par des avaries, n'avaient pu faire le voyage. De ce fait l'amiral Philipps, commandant de la flotte d'extrême-orient, nourrit les plus grandes craintes en cas d'affrontements contre les Japonais. De son côté, le capitaine de vaisseau William Tennant, qui commande le Repulse déclare que " Nous allons chercher des ennuis. Je pense que nous en trouverons".

La Force "Z": une tragédie 180px-10

La Force "Z": une tragédie Tom-ph10
Tom Philipps, surnommé "Tom pouce en raison de sa taille".

Le 8 décembre, à 17h35, l'escadre quittent le port de Singapour à la vitesse de 17,5 noeuds, passent les îles Anamba et file vers le nord. Leur objectif avoué: intercepter les convois japonais partis d'Indochine pour envahir la Malaisie et la Thaïlande, avec d'après les sources de Tom Philipps, escortés par les cuirassés Kongo et Aruna ainsi que leur escorte de croiseurs et destroyers. Ayant estimé que les bases japonaises était trop éloigné, il a alors jugé qu'il pouvait continuer en se passant d'une couverture aérienne, tout ceci après la réception d'un télégramme indiquant que l'assistance de l'aviation britannique n'étant pas disponible.

La Force "Z": une tragédie Ww2mr110

Le 9 décembre à 13h45, un sous-marin japonais, le I-65 repère la force "Z" et envoie un télégramme à son QG, puis transmit au QG de la 22e flotte aérienne deux heures après : " 2 cuirassés et 4 destroyers route au nord. Vitesse 14 noeuds (7°N - 105°E)". A ce moment là, le vice-amiral Jisaburo Ozawa, commandant la flotte d'invasion a ordonné à la plus grande partie de ses navires de guerre d'escorter les navires de transport dans le port de Cam Ranh Bay, en Indochine (Aujourd'hui Vietnam). A la réception du message, les avions de la 22e flotte aérienne sont en train d'être équipé avec des bombes pour une attaque sur Singapour. En vitesse, on les remplace par des torpilles. A 18h, ils sont près. Une demi-heure avant, trois hydravions Aichi E13A "Jake", qui avaient décollé de croiseurs Yura, Kinu et Kumano repère la force "Z" et la suivent jusqu'à la tombée de la nuit, à 18h09. Les japonais tentent alors une attaque de nuit, mais elle échoue en raison du mauvais temps, les avions japonais reviennent vers leurs bases de Thu Dau Mot et Saigon vers minuit.

En pleine nuit, les deux forces sont distantes de 5 miles, mais l'amiral Philipps annule l'opération, jugeant avoir perdu l'effet de surprise. La flotte britannique fait demi-tour vers 21h45 et rentre vers Singapour. L'escadre est alors repéré par un autre sous-marin japonais, le I-58, qui selon le rapport, tire 5 torpilles qui ne toucheront rien et ne seront même pas repérer par les Britanniques. Le sous-marin prévient alors la 22e flotte aérienne, qui reçoit le message à 03h15. 10 bombardiers décollent à 06h00 afin de débusquer les anglais.

Vers 00h52 le 10 décembre, la force "Z" avait détourné sa route vers Kuantan, où les japonais débarquent apparement. Au petit matin, à 07H18, le Prince of Wales catapulte un Supermarine Walrus mais l'hydravion de reconnaissance ne trouve rien et rentre à Singapour. L'Express patrouille alors la région mais ne trouve rien non plus. A 10h15, les navires britanniques sont repérés, et moins de 15min plus tard, 27 bombardiers Torpilleurs sous les ordes du lieutenant Iki receptionne les coordonnées de la force "Z". A 11h07, les avions japonais sont repérés et la flotte se met en ordre de combat. 5min plus tard, des bombardiers "Nell" attaquent, au nombre de 25 et équipés de bombes de 500kg et de 250kg attaque le Repulse, qui n'est que faiblement touché. A 11h30, les Bombardiers torpilleurs passent à l'attaque. Au nombre de 16, ils attaquent à part égale le Prince of Wales et le Repulse. Malgré l'intervention de la DCA, Le Prince of Wales est touché par deux torpilles: hélices babord et gouvernail touché, hors d'usage, le batiment est ingouvernable... Il prend l'eau et gît déjà de 13°. Le Repulse se rapproche alors et est touché par plusieurs torpilles alors qu'il en avait déjà esquivé 19 depuis le début du combat et prend alors 30° de gîte en quelques minutes. L'Express se rapproche alors du Prince of Wales pour secourir les hommes d'équipage. La gîte du cuirassé augmente brusquement et l'Express doit alors se retirer.

La Force "Z": une tragédie Attack10
Le Repulse après la première attaque.

La Force "Z": une tragédie Attack11
Le Repulse à gauche, le Prince of Wales à droite.

Voici le témoignage de Cecil Brown, embarqué à bord du Repulse: " A une hauteur d'environ 500m, un avion est en train de piquer droit sur le milieu du navira, côté bâbord. Les balles tracantes se précipitent à sa rencontre, mais il approche toujours. Le voilà maintenant qui a l'air de rester suspendu à cent mètres au dessus de l'eau. Il lâche sa torpille. Elle file vers nous. Si, fasciné, on reste à attendre, c'est la mort. La vigie hurle: "Attention à la torpille". Au même moment, celle-ci touche le navire à une vingtaine de mètres de l'endroit où je suis. On a la même sensation que si le navire avait embouti un quai. Je suis projeté deux mètres en avant. Presque aussitôt, semble t-il le navire prend de la gîte. Les haut-parleurs lancent l'ordre: "Gonflez vos gilet de sauvetages!" A un kilomètres de là, le Prince of Wales, torpillé s'abîme dans l'eau et disparaît à moitié derrière un écran de fumée. Les bombardiers japonais tournent toujours comme des vautours au-dessus de leur proie et continuent à attaquer le Wales...
Des hommes jettent par dessus bord des radeaux, des bouées, des bancs, des morceaux de bois, n'importe quoi pourvu que cela flotte. Certains sautent de la mer du haut des quatre ou cinq hunes blindées qui découpent le grand mât en une série d'encorbellements. L'un d'eux rate son saut, touche le bord du navire, se brise tous les os et tombe à la mer comme un sac de ciment mouillé.
Nageant vigoureusement à 50m du navire, je vois tout à coup l'avant du Repulse se dresser tout droit comme un clocher d'Eglise. Les tôles rouges de sa quile s'élèvent , aussi pitoyables, aussi macabres que le sang sur le visage des hommes qui m'entourent. Puis, je me sens happé, aspiré, sucé par ces 32 000 tonnes d'acier qui glissent vers le fond. C'est comme si une force presque irrésistible me tirait par les pieds. Comme si quelqu'un essayait de m'arracher les jambes. Mais j'ai plus de chances que d'autres qui se trouvent plus près du navire et qui sont entraînés avec lui."

La Force "Z": une tragédie Sinkin10
Durant l'attaque, le Repulse en bas, le Prince of Wales en haut.

La Force "Z": une tragédie Sinkin11
Le Prince of Wales, le Repulse et le l'express ou l'electra...


A ce moment là, 6 buffalos avaient décolé de Singapour pour venri au secours de la Royal Navy en perdition. Le Repulse a coulé à 12h30, en moins de 6min, entrainant avec lui 513 hommes. Il repose toujours aujourd'ui par 57m de fond. Il est suivi une heure après par le Prince of Wales, qui coule avec 327 hommes, dont l'amiral Philipps et son capitaine, John Leach.Avant de sombrer avec son navire, Tom Philipps a déclaré à ses hommes " Adieu, Merci. Bonne chance, que Dieu vous protègent".

Les Destroyers recceuilliront 2081 rescapés. La Royal Navy disparaît du Pacifique... Winston Churchill déclara alors: " De toute la guerre, je n'ai jamais reçu choc plus brutal. Toute l'horreur de la nouvelle m'apparut en pleine clarté. Il n'existait plus de navires de lignes britanniques ou américains dans l'océan Indien et le Pacifique, sauf les survivants de Pearl Harbor qui se hâtaient de rentrer en Californie. Le Japon régnait en maître absolu sur cette immense étendue marine et nous, nous étions faibles ou nus de partout."


Source: "La seconde guerre mondiale", de Jean Quellien, "La seconde guerre mondiale, l'histoire en images" de David Boyle, Wikipédia et http://pagesperso-orange.fr/ww2/repulse.htm .
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Phil642 le Jeu 14 Aoû 2008, 13:32

Très bel article, merci pour tous ces détails. pouce
Phil642
Phil642
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 7764
Age : 53
Localisation : La vie est Belge
Date d'inscription : 09/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Ming le Jeu 14 Aoû 2008, 14:58

Ce que l'on sait moins, de mémoire et si je ne me trompe pas, c'est que juste avant d'être envoyés à Singapour le Prince of Wales et le Repulse ont participé à la curée contre le Bismarck, après que ce dernier eut envoyé par le fond le Hood. La destruction du Hood fut en fait le premier coup direct porté à Churchill aussi bien qu'à la RN, le Hood étant la fierté incarnée même de la RN. Le vieux lion avait alors piqué un coup de sang et exigé par tous les moyens possibles la mise à mort du cuirassé allemand, n'hésitant pas à rameuter quantité de navires -cuirassés, croiseurs de bataille, croiseurs légers, etc.- de théâtres d'opérations ou leur présence était hautement nécessaire -la méditérannée pour ne citer qu'elle entre autres-. Le Bismarck envoyé par le fond, tous les bâtiments de la RN se sont hatés de rejoindre leur position d'origine à toute vapeur.
Le Prince of Wales avait d'ailleurs assisté de très près à la mise à mort du Hood et fut endommagé au cours de la bataille, quant au vénérable Repulse, ses marins se sont battus du mieux qu'ils l'ont pu.

_________________
La Force "Z": une tragédie Crestnew

Patrie, Courage, Foi. Regarde Saint Michel et saute rassuré.

Wenn de net wellcht metkommen, los es stehn !

Membre du club des survivants du péril thaïlandais, du canon de 88 sulfateur de l'infâme colonel Olrik (rebus: oui russe, non russe, liquide, vomi)

Clairement, je suis ami avec les touffes

http://pbycatalina.wordpress.com

http://thehighflight.wordpress.com/
Ming
Ming
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 5777
Age : 47
Localisation : MingLouffie occidentale
Date d'inscription : 04/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  LeSieur le Jeu 14 Aoû 2008, 20:29

super ... t-a des photo du repulse?
LeSieur
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 25
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Jeu 14 Aoû 2008, 21:51

Je confirme tes dires Ming, Le Prince of Wales et le Repulse ont participé à la chasse au Bismarck... Le HMS Repulse, a déjà participé à la bataille d'Heligoland le 17 novembre 1917. Pendant la seconde guerre mondiale, il escorta d'abord les convois en Atlantique puis en raison d'une vitesse de 32 noeuds, participa à la chasse au Scharnhost et Gneisenau début 1941. Il participa alors sans succès à la chasse au Bismarck. Le HMS Prince of Wales a quand lui des états de service tout aussi impressionant. Accompagnant le HMS Hood au départ de la base navale de Scapa Flow, il rejoint ensuite les croiseurs Norfolk et Suffolk dans le détroit du Danemark. Il était au côté du HMS Hood quand celui coula, tuant ainsi 1416 hommes. Début août 1941, il arrive au large de Terre-Neuve, transportant Winston Churchill en route pour la conférence de l'Atlantique. Franklin Roosevelt le rejoint avec le croiseur USS Augusta, puis monte à bord du Prince of Wales pour assister à un office religieux et signer ce qu'on connaîtra par la suite sous le nom de Charte de l'Atlantique le 14 août 1941. Avant de partir pour le sud-est asiatique, il est affecté en Méditerranée, où il abat plusieurs avions, avant de partir vers son funeste destin en Mer de Chine.

Voilà quelques photos encore en plus (Quelques unes pour Americana clin doeil gri )!

La Force "Z": une tragédie 02_hms10
Le HMS Repulse.

La Force "Z": une tragédie Hms_re11
Le HMS Repulse au premier plan, en manoeuvre en 1920.

La Force "Z": une tragédie Prince10
Le Prince of Wales à Terre-Neuve.

La Force "Z": une tragédie Prince11
Le destroyer USS McDougal côte à côte avec le HMS Prince of Wales, afin de transférer le Président Franklin D. Roosevelt sur le cuirassé.

La Force "Z": une tragédie Prince12
F.D Roosevelt et W. Churchill sur le pont du Prince of Wales, durant l'office religieux. Si je me trompe pas on reconnaît au deuxième rang le Commandant en chef de l'armée américaine, le général Marshall.

La Force "Z": une tragédie Repuls10
Le Repulse.
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  LeSieur le Jeu 14 Aoû 2008, 22:01

belle photo avec une tres belle qualité d'image j'aime bien les deux premiere...
LeSieur
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 25
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  panzerblitz le Jeu 14 Aoû 2008, 22:12

Trés bon article Thunderbolt ,comme d'habitude en somme ...
Jolies photos aussi !
panzerblitz
panzerblitz
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 4073
Age : 30
Localisation : Russie - Alsace - Ile de France - Oise
Date d'inscription : 05/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Jeu 14 Aoû 2008, 22:47

La Force "Z": une tragédie Pow10

Le HMS Prince of Wales, source "La seconde guerre mondiale: l'histoire en images" de David Boyle.
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  LeSieur le Jeu 14 Aoû 2008, 22:51

belle photo
LeSieur
LeSieur
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2598
Age : 25
Localisation : Trois-Rivieres, Canada
Date d'inscription : 13/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Invité le Ven 15 Aoû 2008, 03:05

Bravo tunderbolt ton article est très bien rédiger belle photo pouce pouce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  ghjattuvolpa* le Ven 15 Aoû 2008, 12:16

L'oeuvre 11 décembre 1941 : Le repulse
La Force "Z": une tragédie Repuls10
ghjattuvolpa*
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Jeu 18 Sep 2008, 21:49

D'autres photos.

Office religieux à Terre-Neuve, pont du Prince of Wales.

La Force "Z": une tragédie Prince11


Le HMS Electra.
La Force "Z": une tragédie Hms_el10
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Carrière du Repulse contre le Bismarck

Message  ChS le Sam 24 Jan 2009, 21:14

Ming a écrit:
Le combat du 27 contre le cuirassé allemand eut donc lieu avec le King Georges V et le Rodney qui l'avait rejoint. D'autres navires dont les cuirassés Nelson (Frère du Rodney) Revenge et Ramilies (des "antiquités") le croiseur lourd Dorsetshire et la flottille de destroyers du commodore Vian avait reçu l'ordre de se rassembler avec le KG V, seuls le croiseur et les destroyers rallièrent à temps.
Je ne mentionne pas les 4 croiseurs légers dont l'Arethusa, affectés à la Home Fleet et qui patrouillaient en quasi permanence entre Scapa Flow et l'Islande pour surveiller les sorties possibles des allemands vers l'Atlantique ; il ne jouérent qu'un rôle minime, Lütjens ayant chosi de passer par le Détroit du Danemark.


Dernière édition par ChS le Jeu 19 Mar 2009, 10:38, édité 2 fois

ChS
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 16
Age : 67
Localisation : Normandie - Sword Beach
Date d'inscription : 20/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Dim 25 Jan 2009, 11:54

Pour la fin du Dorsetshire et du Cornwall, je crois que j'en fais mention dans cet article clin doeil gri !

http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/le-front-du-pacifique-f13/attaque-sur-l-ocean-indien-t6794.htm
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Dorsetshire & Cornwall

Message  ChS le Dim 25 Jan 2009, 12:18

Thunderbolt a écrit:Pour la fin du Dorsetshire et du Cornwall, je crois que j'en fais mention dans cet article clin doeil gri !
http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/le-front-du-pacifique-f13/attaque-sur-l-ocean-indien-t6794.htm
EXACT ; j'ai lu ton post par la suite ; il confirme totalement mes infos ; MERCI !
Question : Le Cornwall était de quel type ? Caractéristiques ? Excepté son naufrage, il est rarement mentionné ????

ChS
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 16
Age : 67
Localisation : Normandie - Sword Beach
Date d'inscription : 20/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Invité le Dim 25 Jan 2009, 16:21

Les flancs du Bismarks étaient conçus pour résister aux torpilles, grâce a une ceinture blindé d'une part, et d'autre part les réservoirs de carburant et d'eau qui faisait tampon la ou la ceinture blindé n'était pas présente.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Lun 26 Jan 2009, 17:10

Le HMS Cornwall appartenait à la County-Class, une classe de croiseur léger je crois. Il appartenait à la sous-classe Kent, dont faisait aussi partie les HMS Berwick, Cumberland, Kent et Suffolk, ainsi que les HMAS Australia et Camberra de la marine australienne. Sa construction a débuté le 9 octobre 1924 et il a été mis à l'eau le 11 mars 1926, puis enregistré le 8 mai 1928.

Les sources sont les deux liens suivants, http://en.wikipedia.org/wiki/HMS_Cornwall_(56) et http://en.wikipedia.org/wiki/County_class_cruiser#Kent_class
La suite est tiré du premier lien, mais je n'ai pas eu le temps de convertir toutes les mesures en inch en mm pour l'armement.

Déplacement:9,010 tonnes en temps normal.
13,670 tonnes à pleine charge.
Longueur:190m
Largeur:20.8 m
Tirant d'eau:5.0 m
Vitesse:31.5 noeuds (58.3 km/h)
Autonomie:3,100 miles nautiques à 31.5 noeuds (5,740 km)
13,300 miles nautiques à 12 noeuds
Equipage:700 hommes
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty CORNWALL

Message  ChS le Mar 27 Jan 2009, 11:18

Dans ce cas, c'est un croiseur "lourd" dans la première génération des croiseurs anglais après le Traité de Washington : 10 000 tonnes, canons de 203.

ChS
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 16
Age : 67
Localisation : Normandie - Sword Beach
Date d'inscription : 20/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Thunderbolt le Mar 27 Jan 2009, 14:10

Confused oups, désolé, je n'avais même pas tilté que j'avais écris ça... Oui oui c'est un heavy cruiser, c'est même marqué noir sur blanc sur le lien....
Thunderbolt
Thunderbolt
Colonel
Colonel

Nombre de messages : 648
Age : 30
Localisation : Kilstett (Alsace)
Date d'inscription : 12/05/2008

http://xav-photos.over-blog.net/

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  ghjattuvolpa* le Mar 27 Jan 2009, 19:32

Il est effectivement classé en Heavy Cruiser de classe County (Barwick, Cumberland, Suffolk et Kent) comme le dit Thunderbolt.
Je rajouterai quelques précisions :
Moteur : 80 000 CV. Turbines à engrenage Parsons, 4 hélices, 8 chaudières Yarrows à 18 kg. Réservoir : 3760 tonnes de mazout.
effectif : 679 hommes; comme bâtiment amiral : 710.
Armement : 8 canons 203/50, 8 canons AA 102/45, 16 canons 40 AA, 1 catapulte, 4 avions Suffolk 6 102 AA.
ghjattuvolpa*
ghjattuvolpa*
Police militaire (Modérateur)
Police militaire (Modérateur)

Nombre de messages : 1283
Date d'inscription : 18/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

La Force "Z": une tragédie Empty Re: La Force "Z": une tragédie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum