Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  Winston le Dim 18 Avr 2010, 1:56 am

crocodile a écrit:Churchill et sa Reine, n'a envisagé sérieusement une paix quelconque avec l'Allemagne d'Adolf Hitler.
Le Roi peut-être? Parce qu'il ne me semble pas que George VI peut être classé dans les reines.

Winston
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 91
Age : 23
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Dim 18 Avr 2010, 2:02 am

Bien vu . Je corrige!

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  naze le Dim 18 Avr 2010, 3:15 am

crocodile a écrit:Difficile de savoir ce qui s'est réellement passé...

Ce qui est certain, c'est que ce sont les Anglais eux-mêmes qui ont distillé dans l'esprit de certains dignitaires nazis l'idée, en réalité trompeuse, que des accords de paix pouvaient être envisagés entre les deux ennemis. Autrement dit que l'irréductible et incorruptible Churchill avait un adversaire de taille au sein de la Chambre des Lords et surtout favorable à la paix et que celui-ci allait succéder au 'Bouledogue'...

Il s'agissait là en réalité d'une stratégie davantage militaire que politique, visant à donner un peu de répit aux forces armées britanniques qui défendaient alors entièrement seules le monde libre.

En face, l'intérêt stratégique selon la vision allemande et son front de l'Est apparait évidente.

Mais jamais, j'en suis convaincu, l'Angleterre, et particulièrement Churchill et son Roi, n'a envisagé sérieusement une paix quelconque avec l'Allemagne d'Adolf Hitler.

Rudolf Hess fonça tête baissée dans le panneau, probablement poussé par d'Hitler, qui s'est aussitôt distancé de cet échec, lequel avait bien évidemment un goût fort humiliant pour lui.

Et Churchill est resté en poste... pour le bien de l'humanité...

Il y a une contradiction donc si Hitler a poussé Hess a faire cet acte et qu'ensuite il est devenu furieux dans le Berghof en parlant de lui comme un être fou...

naze
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Dim 18 Avr 2010, 8:03 am

Le témoignage de Rochus Misch, un garde du corps d'Hitler,
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rochus_Misch
est pourtant assez clair sur l'affaire Hess. Misch connaissait très bien le valet de Hess, qui lui a précisé que celui-ci préparait, en secret, un voyage en Angleterre dans l'espoir fou de faire la paix avec les anglais ... A cette époque, Hess se sentait écarté du premier cercle d'Hitler, et il pensait qu'avec ce coup d'éclat, il reviendrait dans les petits papiers du Führer !
Donc Hitler n'était pas dans le secret de Rudolf, dans cette opération qui relève plus de la pantalonnade piednickelesque que d'une action bien organisé ! Hess fait parti de cette aéropage parfois un peu curieux qui peuple la cour de Hitler, où se cotoie des illuminés comme Rosenberg, des charlatans comme le Dr Morell ou psychopates comme Himmler !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Dim 18 Avr 2010, 9:39 am

Comme cette mission était secrète, d'où qu'elle vînt, il est difficile de démêler le vrai du faux.

Tietie007: j'ai écrit 'probablement poussé par Hitler', parce que la version de Misch est contredite par Otto Skorzeny, lui-même fidèle d'Hitler et également engagé dans des missions très audacieuses pour le compte de son seigneur et maître. Misch-Skorzeny: un seul a fatalement raison... mais lequel? Il ne reste que des hypothèses personnelles comme les nôtres.

Islaaam: Hitler a très bien pu engager Hess pour cette mission, puis, voyant le désastre résultant qui l'humiliait aux yeux de son pire ennemi, Churchill, affirmer qu'il n'était pas l'organisateur d'une telle mission: question de fierté personnelle! Une telle attitude parait tout-à-fait plausible au demeurant, si l'on considère le caractère trouble de Adolf Hitler. Il était du reste prompt à faire porter le chapeau de ses échecs à ses subordonnés. Donc non, il n'y a pas forcément de contradiction.

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  Vassili le Dim 18 Avr 2010, 12:03 pm

Et l'avion de Hess ne s'est pas écrasé n'importe où en Grande-Bretagne....
Vassili

Vassili
Caporal
Caporal

Nombre de messages : 15
Age : 66
Localisation : Cambrai
Date d'inscription : 15/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Dim 18 Avr 2010, 1:37 pm

crocodile a écrit:Comme cette mission était secrète, d'où qu'elle vînt, il est difficile de démêler le vrai du faux.

Tietie007: j'ai écrit 'probablement poussé par Hitler', parce que la version de Misch est contredite par Otto Skorzeny, lui-même fidèle d'Hitler et également engagé dans des missions très audacieuses pour le compte de son seigneur et maître. Misch-Skorzeny: un seul a fatalement raison... mais lequel? Il ne reste que des hypothèses personnelles comme les nôtres.

Islaaam: Hitler a très bien pu engager Hess pour cette mission, puis, voyant le désastre résultant qui l'humiliait aux yeux de son pire ennemi, Churchill, affirmer qu'il n'était pas l'organisateur d'une telle mission: question de fierté personnelle! Une telle attitude parait tout-à-fait plausible au demeurant, si l'on considère le caractère trouble de Adolf Hitler. Il était du reste prompt à faire porter le chapeau de ses échecs à ses subordonnés. Donc non, il n'y a pas forcément de contradiction.

Quelle était la version de Skorzeny ? Je ne vois pas pourquoi Misch aurait menti, puisqu'il a écrit ce livre-témoignage à la fin de sa vie, et qu'il n'a pas cherché à faire du sensationnalisme, donc à essayer de faire de l'argent du fait de sa promiscuité avec Hitler. Misch était un sans-grade, pas Skorzeny, qui a peut-être quelque chose à se faire pardonner ...
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  naze le Dim 18 Avr 2010, 4:58 pm

tietie007 a écrit:
crocodile a écrit:Comme cette mission était secrète, d'où qu'elle vînt, il est difficile de démêler le vrai du faux.

Tietie007: j'ai écrit 'probablement poussé par Hitler', parce que la version de Misch est contredite par Otto Skorzeny, lui-même fidèle d'Hitler et également engagé dans des missions très audacieuses pour le compte de son seigneur et maître. Misch-Skorzeny: un seul a fatalement raison... mais lequel? Il ne reste que des hypothèses personnelles comme les nôtres.

Islaaam: Hitler a très bien pu engager Hess pour cette mission, puis, voyant le désastre résultant qui l'humiliait aux yeux de son pire ennemi, Churchill, affirmer qu'il n'était pas l'organisateur d'une telle mission: question de fierté personnelle! Une telle attitude parait tout-à-fait plausible au demeurant, si l'on considère le caractère trouble de Adolf Hitler. Il était du reste prompt à faire porter le chapeau de ses échecs à ses subordonnés. Donc non, il n'y a pas forcément de contradiction.

Quelle était la version de Skorzeny ? Je ne vois pas pourquoi Misch aurait menti, puisqu'il a écrit ce livre-témoignage à la fin de sa vie, et qu'il n'a pas cherché à faire du sensationnalisme, donc à essayer de faire de l'argent du fait de sa promiscuité avec Hitler. Misch était un sans-grade, pas Skorzeny, qui a peut-être quelque chose à se faire pardonner ...

Je ne sais pas en tout cas c'est louche vu la réaction d'Hitler personnellement je suis plus d'accord avec Tietie, je sens plus probable que Hess veuille faire un retour flamboyant dans l'organisation nazie en effectuant une opération secrète.

naze
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Dim 18 Avr 2010, 6:59 pm

tietie007 a écrit:Je ne vois pas pourquoi Misch aurait menti...

Je me suis mal fait comprendre, mea culpa: Misch n'a probablement pas menti sur ce qu'il sait des motivations du voyage de Hess.
Le valet de Hess lui a très certainement expliqué ce que tu relates.

Je demeure en revanche moins persuadé que Hess ait multiplié les confidences sur cette tentative à son propre valet, se contentant sans doute de parler d'une mission secrète, 'sous-entendu mandatée par le chef suprême', mais surtout à sa propre gloire!

Le 'téléphone arabe' a peut-être joué son rôle également dans cette transmission d'informations.

Là aussi, cela reste une hypothèse et les deux tiennent finalement la route.

En ce qui me concerne, c'est l'attitude de Londres dans cette affaire qui me fait pencher pour cette hypothèse.

Skorzeny, passé maître des missions à haut risque et connaissant donc bien le fonctionnement de Hitler dans ce domaine, affirma (cf son autobiographie - La Guerre Inconnue - en français) que ce dernier était parfaitement au courant de cette mission à Londres. On peut imaginer sans peine que s'il n'a pas exhorté lui-même Hess à approcher Churchill (avec qui Hitler n'avait aucune chance de négocier et le savait! Il faut bien considérer ce fait qui est capital sur le plan de la politique de cette époque), il a très bien pu insinuer volontairement cette idée dans le cerveau 'chevaleresque' de Hess. Donc implicitement ou explicitement, l'ordre venait selon moi de son Führer.

Hess, fidèle lieutenant de la première heure mais pas pris souvent au sérieux par son maitre comme le montre son parcours politique, représentait, en cas d'échec, un moindre dommage pour Hitler que s'il avait envoyé un Himmler ou encore le Göring de 1941...

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Dim 18 Avr 2010, 9:29 pm

crocodile a écrit:
tietie007 a écrit:Je ne vois pas pourquoi Misch aurait menti...

Je me suis mal fait comprendre, mea culpa: Misch n'a probablement pas menti sur ce qu'il sait des motivations du voyage de Hess.
Le valet de Hess lui a très certainement expliqué ce que tu relates.

Je demeure en revanche moins persuadé que Hess ait multiplié les confidences sur cette tentative à son propre valet, se contentant sans doute de parler d'une mission secrète, 'sous-entendu mandatée par le chef suprême', mais surtout à sa propre gloire!

Le 'téléphone arabe' a peut-être joué son rôle également dans cette transmission d'informations.

Là aussi, cela reste une hypothèse et les deux tiennent finalement la route.

En ce qui me concerne, c'est l'attitude de Londres dans cette affaire qui me fait pencher pour cette hypothèse.

Skorzeny, passé maître des missions à haut risque et connaissant donc bien le fonctionnement de Hitler dans ce domaine, affirma (cf son autobiographie - La Guerre Inconnue - en français) que ce dernier était parfaitement au courant de cette mission à Londres. On peut imaginer sans peine que s'il n'a pas exhorté lui-même Hess à approcher Churchill (avec qui Hitler n'avait aucune chance de négocier et le savait! Il faut bien considérer ce fait qui est capital sur le plan de la politique de cette époque), il a très bien pu insinuer volontairement cette idée dans le cerveau 'chevaleresque' de Hess. Donc implicitement ou explicitement, l'ordre venait selon moi de son Führer.

Hess, fidèle lieutenant de la première heure mais pas pris souvent au sérieux par son maitre comme le montre son parcours politique, représentait, en cas d'échec, un moindre dommage pour Hitler que s'il avait envoyé un Himmler ou encore le Göring de 1941...
Hess n'a rien relaté à son valet, mais il n'était pas trop difficile à celui-ci de deviner le manège de son maïtre et d'interpréter ce qu'il entendait ... Misch qui était membre de la garde rapprochée du Fürher, ne pense pas que Hitler ait ourdi ce voyage, la réaction abasourdie de celui-ci face à l'annonce du vol de Hess et de son objectif, le lendemain, par l'aide de camp de Hess, Karl-Heinz Printsch, dénote d'ailleurs une totale surprise (et je ne vois pas pourquoi Hitler aurait joué la comédie en présence de sans-grade) ! D'ailleurs, tout l'entourage de Hess, de son aide de camp à son valet ont été internés à Saschenhausen, par la suite.
Quant à penser que Hess allait pouvoir persuader Churchill de négocier, il m'étonnerait qu'Hitler ait pensé à choisir son "second" pour ce type de négociation ... Dans la dynamique de victoire dans laquelle se trouvait le Reich, après la chute de la France, et en pleine préparation contre l'URSS, je ne pense pas qu'Hitler espérait, après le refus des anglais de négocier, en juillet 40, qu'une nouvelle négociation serait possible ...tout son esprit était dirigé vers l'Est.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Dim 18 Avr 2010, 9:37 pm

Peu de chance que l'on sache le fin fond de cette histoire un jour, malheureusement, à moins de rencontrer
Hess en enfer...

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Dim 18 Avr 2010, 9:43 pm

crocodile a écrit:Peu de chance que l'on sache le fin fond de cette histoire un jour, malheureusement, à moins de rencontrer
Hess en enfer...
Je suis plutôt enclin à croire la version de Misch, allemand moyen, qui n'était paradoxalement pas du tout fanatisé, et qui ne s'intéressait pas à la politique. De plus, il faisait parti du premier cercle, il cotoyait le Führer tous les jours. Je ne crois pas un seul moment au fait qu'Hitler aurait envoyé Hess en Angleterre pour rencontrer Churchill ...c'était pas trop le genre d'Hitler d'être en position de demandeur, surtout lorsqu'il était au sommet de sa puissance !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  naze le Dim 18 Avr 2010, 9:44 pm

Je pense que Hess a agit tout seul, Hitler n'était pas au courant.

naze
Capitaine
Capitaine

Nombre de messages : 269
Age : 24
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Dim 18 Avr 2010, 9:55 pm

Bon, cela fait 2 votes à 1 pour vous... on fait un sondage ou quoi?

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Dim 18 Avr 2010, 10:27 pm

tietie007 a écrit:
il m'étonnerait qu'Hitler ait pensé à choisir son "second" pour ce type de négociation ...
Tu penses que fin 40 - début 41, Hess 'l'ésotérique' était réellement encore considéré par Hitler comme son second?
Martin Borman l'avait déjà officieusement supplanté et il n'y avait plus que Hess pour croire que Hess succéderait un jour à Hitler...
En outre, la réaction relativement censée d'Hitler à la 'trahison' de Hess détonne avec ses crises d'hystéries paranoïaques (une des deux principales marques de fabrique cité dans le manuel du parfait petit dictateur) au moindre faux pas ou écart de ses subordonnés.

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Lun 19 Avr 2010, 5:35 pm

crocodile a écrit:
tietie007 a écrit:
il m'étonnerait qu'Hitler ait pensé à choisir son "second" pour ce type de négociation ...
Tu penses que fin 40 - début 41, Hess 'l'ésotérique' était réellement encore considéré par Hitler comme son second?
Martin Borman l'avait déjà officieusement supplanté et il n'y avait plus que Hess pour croire que Hess succéderait un jour à Hitler...
En outre, la réaction relativement censée d'Hitler à la 'trahison' de Hess détonne avec ses crises d'hystéries paranoïaques (une des deux principales marques de fabrique cité dans le manuel du parfait petit dictateur) au moindre faux pas ou écart de ses subordonnés.

Son second au sein d'un Parti qui n'a presqu'aucun pouvoir ... Hess avait été écarté du premier cercle et n'était plus qu'un second couteau un peu illuminé ...Pour ça qu'il m'étonnerait qu'Hitler ait voulu que Hess aille négocier avec Churchill ...si il y a bien quelqu'un qui aurait été le moins apte à cette mission, c'est bien Hess !
Hitler hystérique ? Pas vraiment, d'ailleurs beaucoup de ses compagnons de route faisaient des écarts qu'il n'a jamais sanctionné, je pense à l'attitude grotesque et dépravée d'un Goering, par exemple, qui était connu de tous !
Non, Hitler comme l'a précisé Misch fut abasourdi par la mission de Hess, comme sonné ...et, surtout, il avait d'autres chats à fouetter, notamment l'imminence de Barbarossa ! Je pense que cette mission un peu loufoco-grotesque de la part de Hess fut vite évacuée de son esprit ...son esprit regardait déjà à l'Est !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  crocodile le Lun 19 Avr 2010, 6:48 pm

Je doute fortement que cela ce soit réellement passé de la sorte et que Hess ait fait quoi que ce soit sans l'autorisation de son seigneur et maître,

mais j'arrête les frais car, de toute évidence,

et quoi de plus normal puisque tout est imaginable dans cette histoire,

on campe chacun sur sa position, à l'image de Churchill !

crocodile
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 80
Age : 49
Localisation : Genève
Date d'inscription : 14/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Lun 19 Avr 2010, 7:22 pm

crocodile a écrit:Je doute fortement que cela ce soit réellement passé de la sorte et que Hess ait fait quoi que ce soit sans l'autorisation de son seigneur et maître,

mais j'arrête les frais car, de toute évidence,

et quoi de plus normal puisque tout est imaginable dans cette histoire,

on campe chacun sur sa position, à l'image de Churchill !

Je me base tout simplement sur le témoignage de Misch, un des gardes du corps d'Hitler et sur le fait qu'il serait fort improbable que Hitler donne une mission aussi importante à ce loufoque de Hess !
Avez-vous le passage (la page) où Skorzeny dit que Hitler savait que Hess allait entreprendre une mission à Londres pour négocier une paix séparée ?
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  Luhkah le Dim 06 Juin 2010, 6:33 pm

J'ai lu dans un ouvrage sur le procès de Nuremberg un récit de la préparation de Hess : il se serait pointé dans un champ d'essais de la Luftwaffe, et aurait fait modifier un avion, petit-à-petit, prétextant vouloir augmenter l'autonomie, la vitesse, modififer ceci où cela, jusqu'a ce qu'il soit satisfait.

Ensuite, il aurait prit l'avion et se serait envoler tranquillement, sans jamais avoir éveillé les soupçons de l'équipe technique ni de personne dans la sécurité...

Quelqu'un pourrait-t-il infirmer ou confirmer cette version de l'histoire ?
avatar
Luhkah
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 439
Age : 38
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Dim 06 Juin 2010, 7:27 pm

Luhkah a écrit:J'ai lu dans un ouvrage sur le procès de Nuremberg un récit de la préparation de Hess : il se serait pointé dans un champ d'essais de la Luftwaffe, et aurait fait modifier un avion, petit-à-petit, prétextant vouloir augmenter l'autonomie, la vitesse, modififer ceci où cela, jusqu'a ce qu'il soit satisfait.

Ensuite, il aurait prit l'avion et se serait envoler tranquillement, sans jamais avoir éveillé les soupçons de l'équipe technique ni de personne dans la sécurité...

Quelqu'un pourrait-t-il infirmer ou confirmer cette version de l'histoire ?

C'est un peu ça ...il s'est entraîné, en effet, sur un champ d'essai de la Luftwaffe, avant de partir vers la Britannie.
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Mer 09 Mar 2011, 2:10 pm

Michael Bloch dans son Ribbentrop (Perrin 2011) revient brièvement sur l'affaire Hess (page 548). Il faut savoir que Hess fut un des premiers mentors de Ribbentrop, et qu'il permit au futur Ministre des Affaires Etrangères, simple membre du Parti, en 1933, qui avait certes, une relation privilégié avec Hitler, d'ouvrir un Bureau s'occupant des relations étrangères, en 1934, en concurrence avec l'Auswärtiges Amt de Neutrath et de l'Aussenpolitiches Amt de Rosenberg. Il est évident que les trois hommes se détestaient cordialement et c'est Hess qui soutint le nouveau venu, qui connut son jour de gloire avec le traité naval anglo-allemand de juin 1935. C'est d'ailleurs après ce Traité, que Ribbentrop prit une autre dimension dans le Parti, et que son Bureau se transforma en Dienststelle Ribbentrop, nouvelle administration partisane chargée officieusement des relations étrangères.
Mais dans le marigot qu'était le Parti Nazi, les amitiés d'un jour pouvaient se transformer en haines, le lendemain. Or, le 7 décembre 1940, une féroce dispute opposa Ribbentrop à Ernst Bohle pour que ce dernier céda l'Auslandsorganisation au ministère des Affaires Etrangères, tentative qui échoua à cause du soutien de Hess à ce dernier.
Pendant les 5 mois qui suivirent, Hess et Ribbentrop s'agonirent d'injures. Lorsque Hess s'envola pour l'Angleterre, le 11 mai, Ribbentrop crut tenir sa revanche sur Bohle, mais peine perdue, puisque ce dernier fut soutenu par le redoutable Martin Bormann !
Mais la principale conséquence de l'affaire Hess fut, pour Ribbentrop, d'avoir la tâche humiliante de l'expliquer aux italiens, dans une visite à Rome le 13 mai.
Mussolini et Ciano, devant la déconfiture de l'allemand, ne purent cacher leur joie et Otto von Bismarck, évincé par le ministre de Londres, en 1936, et désormais conseiller à l'ambassade d'Allemagne à Rome, ne put s'empêcher de comparer Ribbentrop à un "imbécile qui était un accident de la nature" !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  KLOSTER0 le Ven 18 Mar 2011, 2:32 pm

En fait Hess pour pouvoir se rendre en Angleterre a d'abord du faire modifier un Messerschmit 110 car l'avion même si il disposait
d'une bonne autonomie était incapable de faire le vol compliqué qu'Hess entendait effectuer sans un allègement considérable de son poids
afin de diminuer sa consommation d'essence.
C'est du reste la complexité de ce vol, qui devait éviter à tout prix les radars et la proximité des bases de la RAF qui contredit formellement l'image d'un Rudolf Hess un peu cinglé que les photos de Nuremberg ont laissé...
Si l'homme est effectivement atteint en 1945 , il n'en est rien en 1941, c'est un pilote chevronné et un excellent navigateur.

Divers équipements furent enlevés dont la radio , et le tout s'effectua d'abord sur le terrain de l'usine Messerschmit , avec l'autorisation
de Willy Messerschmit lui même , qui ne sachant rien du projet de Hess , devra affronter la colère de Goering une fois l'oiseau
envolé...

Ce qui rend crédible à mes yeux le vol de Hess en tant qu'initiative diplomatique cautionnée par Hitler , c'est non seulement
la nature des liens qu'Hitler et Hess entretenaient (ils furent incarcérés ensemble) , le fait qu'au cours des JO de Berlin
Hess rencontra effectivement certains hommes d'état anglais de très haut niveau , et enfin sa mise au cachot avec interdiction de l'interviewer pour qui que ce soit durant tant d'années (même Speer est sorti de Spandau avant lui , alors que Hess n'a vécu que les 2 premières années de la DGM).
Enfin il y a la disparition des scellés contenant les documents qu'il emportait avec lui et avec lesquels il a été arrêté , très compromettants
pour la monarchie britannique elle même !

A coup sûr il y a la dessous un mystère qui n'est pas près d'être élucidé , à moins que l'on ne se contente naivement de considérer
qu'il a voulu envahir l'Angleterre à lui tout seul !!
!
avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Ven 18 Mar 2011, 3:33 pm

KLOSTER0 a écrit:En fait Hess pour pouvoir se rendre en Angleterre a d'abord du faire modifier un Messerschmit 110 car l'avion même si il disposait
d'une bonne autonomie était incapable de faire le vol compliqué qu'Hess entendait effectuer sans un allègement considérable de son poids
afin de diminuer sa consommation d'essence.
C'est du reste la complexité de ce vol, qui devait éviter à tout prix les radars et la proximité des bases de la RAF qui contredit formellement l'image d'un Rudolf Hess un peu cinglé que les photos de Nuremberg ont laissé...
Si l'homme est effectivement atteint en 1945 , il n'en est rien en 1941, c'est un pilote chevronné et un excellent navigateur.

Divers équipements furent enlevés dont la radio , et le tout s'effectua d'abord sur le terrain de l'usine Messerschmit , avec l'autorisation
de Willy Messerschmit lui même , qui ne sachant rien du projet de Hess , devra affronter la colère de Goering une fois l'oiseau
envolé...

Ce qui rend crédible à mes yeux le vol de Hess en tant qu'initiative diplomatique cautionnée par Hitler , c'est non seulement
la nature des liens qu'Hitler et Hess entretenaient (ils furent incarcérés ensemble) , le fait qu'au cours des JO de Berlin
Hess rencontra effectivement certains hommes d'état anglais de très haut niveau , et enfin sa mise au cachot avec interdiction de l'interviewer pour qui que ce soit durant tant d'années (même Speer est sorti de Spandau avant lui , alors que Hess n'a vécu que les 2 premières années de la DGM).
Enfin il y a la disparition des scellés contenant les documents qu'il emportait avec lui et avec lesquels il a été arrêté , très compromettants
pour la monarchie britannique elle même !

A coup sûr il y a la dessous un mystère qui n'est pas près d'être élucidé , à moins que l'on ne se contente naivement de considérer
qu'il a voulu envahir l'Angleterre à lui tout seul !!
!

Je ne crois pas un instant à une intiative du Führer, concernant le vol de Hess, car ça relève de l'abracadabrantesque ! D'ailleurs, personne en Angleterre ne prit au sérieux cette pantalonnade ...Mais bon, on peut aussi penser qu'Hitler était totalement à la masse pour penser qu'une telle expédition aurait pu réussir ! En tout cas, les souvenirs de Misch, qui a connu le valet de Hess, sont assez clairs sur l'initiative personnelle de Hess , dans ce voyage assez loufoque !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  KLOSTER0 le Sam 19 Mar 2011, 6:13 pm


Je ne crois pas un instant à une intiative du Führer, concernant le vol de Hess, car ça relève de l'abracadabrantesque ! D'ailleurs, personne en Angleterre ne prit au sérieux cette pantalonnade ...Mais bon, on peut aussi penser qu'Hitler était totalement à la masse pour penser qu'une telle expédition aurait pu réussir ! En tout cas, les souvenirs de Misch, qui a connu le valet de Hess, sont assez clairs sur l'initiative personnelle de Hess , dans ce voyage assez loufoque !
[/quote]

Attention à ne pas être trop expéditif tout de même ! Cela me rappelle un certain débat sur Dunkerque (lol) , car ici aussi
on est en présence d'une diplomatie souterraine type "mission impossible" ou la bande s'autodétruit dans les 2 minutes
et ou les agents ne seront pas reconnus en cas d'échec par leur gouvernement...
N'oublions pas qu'un armistice anglo-allemand au printemps 41 aurait été une affaire juteuse pour le reich à la veille
de Barbarossa (une sorte de version occidentale du pacte germano - soviétique) et qu'en cas d'échec il suffisait à Hitler
de renier Hess qui du reste ne jouait aucun rôle d'état major auprès de son maître.



Du côté anglais c'est pareil , une forte désinformation a eu lieu , tout d'abord car Hess connaissait bel et bien certaines personnalités haut placées de l'establishment anglais , et pas seulement le duc de Hamilton , le duc de Kent encore plus important
dans la hiérarchie nobiliaire britannique faisait partie du comité de réception de Hess à Dungavel House (Rudolf s'est plus ou moins "crashé" à Eaglesham ou il a sauté en parachute , ratant ainsi son comité d'accueil ).
Bref , le nombre et l'importance des personnes concernées par sa venue était tel qu'il valait mieux pour Churchill et son cabinet
dénigrer toute l'affaire et présenter Hess comme un illuminé sous peine de voir des fissures importantes faire jour dans
l'unanimité gouvernementale britannique...
C'est du reste précisément cet argument que les médias anglais ont retourné contre les allemands en parlant d'une "fuite" de Hess
cherchant à s'éloigner de son fuhrer.
Il y aurait encore bien des choses à dire et à écrire , qui plaident en faveur d'un parrainage hitlérien dans cette initiative très sérieuse qui n'a rien d'une pantalonnade , mais il y a de quoi écrire un livre , alors si un peu de lecture en anglais ne vous fait pas peur , je vous recommande l'excellent cite ci dessous consacré à cette affaire :http://www.leninimports.com/rudolf_hess_and_the_royals.html

avatar
KLOSTER0
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 350
Age : 53
Localisation : cannes
Date d'inscription : 30/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  tietie007 le Sam 19 Mar 2011, 7:17 pm

KLOSTER0 a écrit:
Je ne crois pas un instant à une intiative du Führer, concernant le vol de Hess, car ça relève de l'abracadabrantesque ! D'ailleurs, personne en Angleterre ne prit au sérieux cette pantalonnade ...Mais bon, on peut aussi penser qu'Hitler était totalement à la masse pour penser qu'une telle expédition aurait pu réussir ! En tout cas, les souvenirs de Misch, qui a connu le valet de Hess, sont assez clairs sur l'initiative personnelle de Hess , dans ce voyage assez loufoque !

Attention à ne pas être trop expéditif tout de même ! Cela me rappelle un certain débat sur Dunkerque (lol) , car ici aussi
on est en présence d'une diplomatie souterraine type "mission impossible" ou la bande s'autodétruit dans les 2 minutes
et ou les agents ne seront pas reconnus en cas d'échec par leur gouvernement...
N'oublions pas qu'un armistice anglo-allemand au printemps 41 aurait été une affaire juteuse pour le reich à la veille
de Barbarossa (une sorte de version occidentale du pacte germano - soviétique) et qu'en cas d'échec il suffisait à Hitler
de renier Hess qui du reste ne jouait aucun rôle d'état major auprès de son maître.



Du côté anglais c'est pareil , une forte désinformation a eu lieu , tout d'abord car Hess connaissait bel et bien certaines personnalités haut placées de l'establishment anglais , et pas seulement le duc de Hamilton , le duc de Kent encore plus important
dans la hiérarchie nobiliaire britannique faisait partie du comité de réception de Hess à Dungavel House (Rudolf s'est plus ou moins "crashé" à Eaglesham ou il a sauté en parachute , ratant ainsi son comité d'accueil ).
Bref , le nombre et l'importance des personnes concernées par sa venue était tel qu'il valait mieux pour Churchill et son cabinet
dénigrer toute l'affaire et présenter Hess comme un illuminé sous peine de voir des fissures importantes faire jour dans
l'unanimité gouvernementale britannique...
C'est du reste précisément cet argument que les médias anglais ont retourné contre les allemands en parlant d'une "fuite" de Hess
cherchant à s'éloigner de son fuhrer.
Il y aurait encore bien des choses à dire et à écrire , qui plaident en faveur d'un parrainage hitlérien dans cette initiative très sérieuse qui n'a rien d'une pantalonnade , mais il y a de quoi écrire un livre , alors si un peu de lecture en anglais ne vous fait pas peur , je vous recommande l'excellent cite ci dessous consacré à cette affaire :http://www.leninimports.com/rudolf_hess_and_the_royals.html

[/quote]

1°) Le débat sur Dunkerque relevait d'une interprétation sémantique de la part d'un intervenant...alors que les faits sont assez clairs et n'indiquent en rien une volonté du Führer de vouloir préserver l'armée britannique.

2°) Un armistice entre anglais et allemand, au printemps 41, ne repose sur aucun fait annonciateur, les anglais ayant contré les pro-allemands en Irak et frappé les forces vichystes en Syrie, rien qui n'indiquasse une quelconque volonté de traiter avec Adolf !

3°) Le fait que Hess connut des anglais bien placés, ne signifie en rien qu'il y avait une volonté des anglais de négocier ...aucune indication dans ce sens. Ribbentrop connaissait aussi beaucoup d'anglais bien placé ...Goering aussi !

4°) Si Hitler croyait que la mission avait une chance de réussir, ça prouverait surtout l'amateurisme du Führer et sa méconnaissance de l'esprit britannique ...il s'est d'ailleurs fait avoir en septembre 39 ...

5°) Par contre, le témoignage de Rochus Misch reste assez clair et indique que l'aventure de Hess fut uniquement personnelle !
avatar
tietie007
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 1883
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 26/02/2007

http://bachistoiregeo.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hess en Angleterre, acte isolé ou plan hitlérien ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 19 Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum