Le Deal du moment :
Nike : jusqu’à 50% de remise sur le ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation ...
Voir le deal

Hitler et le pouvoir

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Hitler et le pouvoir

Message  thex le Mer 15 Juil 2009, 15:33

Bonjour, après 3 semaines de vacances et une presque réussite scolaire, me revoilà de nouveau sur le forum ( mais je ne suis pas rester inactif pour autant en la matiere, j'ai lu " A Berlin sous les nazis " ) beret

Mes promesses de lire une biographie de Churchill devront etre remise a plus tard malheureusement. En effet, je dois repasser un travail d'un séminaire politique afin d'achever ma 3eme année universitaire. Mais là j'ai un nouveau sujet ( qui cette fois me passionne) dans le quel votre expérience me sera surement bien précieuse. Pour mettre les choses au point, je ne demande absolument pas que le forum fasse mon travail, ce n'est absolument pas ce que je veux. Je demande juste des indications, conseils pour m'aiguiller.

Ma question de départ est : Comment Hitler a t-il pu se maintenir ( et non acceder) au pouvoir en 1933 ?

Je dois élaborer ce travail à partir d'une ou plusieurs causes (idéalement une). Plusieurs possibilités me sont venu a l'esprit, genre : par la peur entrenu par la massive SA ( et SS dans une moindre mesure) , par la presse qui a été fermé si elle n'était pas nazi ou encore par l'élimination des opposants politiques. Mais aussi peut etre par le faite qu'une grande partie de la population allemande était encore sous le " charme " nazi ( soit parce que Hitler apportait un réel plus d'un point de vue économique par exemple et que donc les gens étaient content, soit parce que les gens ne se sentaient pas concernés par les bavures nazis,pensant p-e que c'était passager).

Premiere question : voyez vous d'autres raisons qui ont permis a Hitler de se maintenir au pouvoir ?

Deuxieme question : quelle est la cause principale qui a permis a Hitler de se maintenir ?

Troisieme question : Connaissez vous des livres, documents, revus... scientifiques sur le sujet( c'est un travail universitaire, donc une source wikipedia ça ne m'interesse pas comme réference. Et attention à la literature grise Wink ).

Nb : quand je dis se maintenir au pouvoir en 1933, c'est 1933 et les années qui suivent, je peux expliquer toute une cause sur plusieurs années mais la limite étant quand même 1939 ( enfin, je crois que le dernier pilier qui aurait pu etre un probleme pour Hitler étant l'affaire von Blomberg et von Fritsh mais cela s'est achevé en 38 ).

Merci d' avance pour vos conseils et coups de pouce. En attendant je file dans la bibliotheque Wink
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Invité le Mer 15 Juil 2009, 19:02

Je te conseille deux biographies de Hitler, celle de Kershaw et celle de Delpla.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  thex le Jeu 16 Juil 2009, 15:54

Parfait, je vais essayer de trouver ça pouce Votre expérience me sera surement que bénéfique. N' hésitez pas a m'envoyer des liens ou références.
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  thex le Jeu 16 Juil 2009, 17:35

Voilà, mes idées commencent à s'éclaircir. Je vais analyser la question soit via des organisations telles que la SA et la SS, soit via des organisations telles que la Gestapo et la SD.

La quelle de ces deux visions est la plus pertinente, selon vous, pour expliquer comment Hitler a pu se maintenir au pouvoir ?
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Baugnez44 le Jeu 16 Juil 2009, 18:37

J'avoue ne pas connaître le livre de Delpla. Mais pour l'avoir lu je peux dire que Kershaw est in-con-tour-na-ble. Un must dans el cadre de ton travail parce que cet ouvrage répond exactement aux questions que tu poses.

Cela étant, il ne faut pas se limiter à Kershaw. Il faut en lire d'autre pour fairele tour de la question et confronter les idées.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Yeoman 35 le Jeu 16 Juil 2009, 19:06

Pour une bonne biographie de Hitler je conseille celle de Marlis Steinert publiée en 1995 chez Fayard.

Cordialement beret
Yeoman 35
Yeoman 35
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1222
Age : 33
Localisation : Haute-Minglouffie
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  thex le Ven 17 Juil 2009, 00:26

Parfait parfait, j'en prends bonne note pouce Mais il ne s'agit pas à proprement de parler d'Hitler, mais plutôt sa manière pour s'imposer pour rester au pouvoir. ( mais c'est sur que une biographie doit en parler). Ceci dit j' hésite toujours entre les 2 points de vus ( SA/SS ou Gestapo/SD) mais j'espère trancher pour vendredi soir.

@ Baugnez44 : Pas de souci, je dois avoir +- 20 sources scientifiques, donc impossible que je me réfère à un seul livre.
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Invité le Ven 17 Juil 2009, 17:30

Je suis loin d'être un spécialiste, mais je pense que les raisons de son accession et de son maintient au pouvoir n'ont que peu à voir avec la SS/SA ou encore la Gestapo, etc. ce qui impliquerait qu'il s'y est maintenu par la terreur, ce qui ne fut pas le cas. La réponse est plutôt à chercher dans son intelligence et son habileté politique.
La lecture de la bio de Kershaw me paraît indispensable pour ton travail. Celle de Delpla apporte un éclairage un peu différent, mais c'est moi qui ai acheté la dernière encore disponible en Belgique (véridique). Elle doit cependant être encore trouvable à l'heure d'internet. Si tu aimes les auteurs polémiques clin doeil gri
Bon travail.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  thex le Sam 18 Juil 2009, 00:12

Malheureusement je dois me contenter que de max 5 livres à la biblio mais j'ai le 1er volume de Kershaw ( qui va jusque 1936 je crois) pouce Et j'ai trouvé celle de Steinart aussi ( mais biographie de 1991 il me semble). En revanche il n'y avait pas la biographie de Delpla maleureu gri
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Jules le Sam 18 Juil 2009, 16:32

Malgré le fait que je sois "bourré" lorsque j'écris ce post - il faut dire qu'Hitler était un homme exceptionnel. Que ce soit dans la "comm'" ou dans ses intentions, cet homme a toujour sû comment s'entourer de gens qui pensaient comme lui : d' "arrivistes talentueux" aux stratèges hors-normes, la palette est ample. Le fait qu'il soit resté au pouvoir est le résultat d'un concours de circonstances mais aussi (et surtout) d'un "don" : il a attisé les foules, dressé des discours que tout le peuple voulait entendre. Il a "surfé sur la vague" en quelque sorte et profité de l'occasion qui lui était donnée.
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2064
Age : 40
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Invité le Sam 18 Juil 2009, 16:40

Jules a écrit:Malgré le fait que je sois "bourré" lorsque j'écris ce post - il faut dire qu'Hitler était un homme exceptionnel. Que ce soit dans la "comm'" ou dans ses intentions, cet homme a toujour sû comment s'entourer de gens qui pensaient comme lui : d' "arrivistes talentueux" aux stratèges hors-normes, la palette est ample. Le fait qu'il soit resté au pouvoir est le résultat d'un concours de circonstances mais aussi (et surtout) d'un "don" : il a attisé les foules, dressé des discours que tout le peuple voulait entendre. Il a "surfé sur la vague" en quelque sorte et profité de l'occasion qui lui était donnée.

Continue à être bourré ("avec modération", si tu veux) quand tu écris tes commentaires, Jules. Je suis d'accord avec toi, bien que pas encore pas tout à fait bourré moi-même Hitler et le pouvoir 248453

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Jules le Sam 18 Juil 2009, 17:28

LSR a écrit:
Jules a écrit:Malgré le fait que je sois "bourré" lorsque j'écris ce post - il faut dire qu'Hitler était un homme exceptionnel. Que ce soit dans la "comm'" ou dans ses intentions, cet homme a toujour sû comment s'entourer de gens qui pensaient comme lui : d' "arrivistes talentueux" aux stratèges hors-normes, la palette est ample. Le fait qu'il soit resté au pouvoir est le résultat d'un concours de circonstances mais aussi (et surtout) d'un "don" : il a attisé les foules, dressé des discours que tout le peuple voulait entendre. Il a "surfé sur la vague" en quelque sorte et profité de l'occasion qui lui était donnée.

Continue à être bourré ("avec modération", si tu veux) quand tu écris tes commentaires, Jules. Je suis d'accord avec toi, bien que pas encore pas tout à fait bourré moi-même Hitler et le pouvoir 248453

Merci, Monsieur "LSR". mort de rir gri
J'attends qques commentaires d'Eddy Marz, qui ne s'exprime pas assez (à mon goût) sur le dictateur le plus opportuniste que la planète ait connu.


Dernière édition par Jules le Lun 20 Juil 2009, 13:51, édité 1 fois
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2064
Age : 40
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  eddy marz le Dim 19 Juil 2009, 18:49

Bonsoir à tous;

C’est une vaste question, sans réponse simple. La preuve en est, non seulement, le nombre de biographies ou d’essais traitant de la personnalité d’Adolf Hitler, mais également leurs volumes et leurs densités, et leurs différences de points de vue…

L’ascension du « pauvre diable », locataire d’une pension pour hommes à Vienne, à la position de Führer incontesté de l’Allemagne, et conquérant d’une partie non négligeable du globe, représente une des plus étonnantes et inquiétantes carrières de l’Histoire moderne, sinon de l’Histoire tout court. Mais les logiques qui permirent à Hitler de rester au pouvoir, et de bénéficier d’une aura d’infaillibilité pendant la quasi-totalité de son exercice du pouvoir, ne peuvent se résumer à quelques lignes. C’est un ensemble de choses qui, de surcroît, ne peuvent êtres bien comprises qu’à travers une conscience de la conjoncture de l’époque… L’ambiance extrêmement fragmentée et volatile de l’après 1918 avait entraîné l’effondrement de l’ordre traditionnel. Il y eut ensuite les difficultés d’adaptation à de nouvelles formes d’État, la perte de statut économique et social subi par de larges tranches de la population et, pour coiffer le tout, une panique concernant la vie en général. Cette panique se traduisit par une fuite dans l’irréalité, l’irruption d’un nationalisme exacerbé et, surtout, une hypersensibilité aux mythes rédempteurs (voir : https://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/l-axe-f3/occultisme-nazi-racisme-lgendes-moderneso-1-t5790.htm?highlight=occultisme ). Tous ces éléments auraient pu, à eux seuls, créer et développer une sérieuse situation de crise, mais ils n’auraient sans doute jamais atteint la frénésie et le paroxysme que nous connaissons sans la personne d’Adolf Hitler. Ce renversement total de l’ordre établi, l’hystérie des masses, et le bain de sang n’auraient jamais eu lieu sans lui.

Une majorité d’Allemands voyaient en Hitler un « Sauveur » ; celui qui promettait un renouveau inégalé dans l’Histoire de l’Allemagne. Pendant longtemps, Hitler a semblé porter en lui toute la tension psychologique et sociale des Allemands. Créateur de l’idéologie, tacticien politique, tribun d’exception, doué d’un charisme irrésistible, il incarnait l’ultime autorité, le leader, le rédempteur… Il était donc tout à fait naturel que les masses se tournent vers lui pour assouvir leur soif de Foi, leur besoin d’asservissement volontaire et, par-dessus tout, sans inhibition aucune, d’abandonner tout sens de responsabilité. Mais Hitler était aussi l’incarnation de l’Allemand moyen : « L’homme qui prêtait sa voix aux masses, et au travers de laquelle les masses parlaient » (Grigoire Gafencu The last Days of Europe. A diplomatic journey in 1939 – London ;1947) ; les masses se retrouvaient en lui. Il était en avance sur la nation dans la mesure où il avait, depuis longtemps, trouvé la méthode pour surmonter ses détresses, humiliations, et échecs personnels. Tout ce qui est associé à sa carrière – ses excès, son utilisation du pouvoir, ses tentatives de génocide – ne fait que refléter cette même opiniâtreté intérieure. Hermann Göring, le « 2e homme », n’idolâtre pas Hitler, il balance entre crainte infantile et admiration sans bornes, et se pliera à n’importe quelle bassesse pour obtenir les seules choses qui l’intéressent : la richesse, les signes extérieurs de pouvoir, et une vie de plaisir. Une fois ces objectifs rapidement atteints, plus rien ne l’arrête : « Je n’ai pas de conscience ! Adolf Hitler est ma conscience ! ». Joseph Göbbels, génial manipulateur de la propagande nazie, est « amoureux » d’Hitler. C’est lui qui saura créer l’aura de Messianisme autour du « Führer » si terriblement efficace sur le terrain émotionnel d’une nation éprouvée et fragile. Pour Himmler, petit-bourgeois et architecte de la Solution Finale, Hitler est aussi une idole infaillible. Pour le Führer, par « amour pour notre peuple », le Reichsführer-SS et des milliers de ses hommes se compromettront irrémédiablement dans un crime aux dimensions presque inimaginables… Tant d’autres tombent dans les mêmes cas de figure. Parmi les plus éminents hiérarques du nazisme, seuls deux se dégagent du lot, affichant rarement, mais entretenant, un recul ou une distance intellectuelle vis-à-vis du Führer : Reinhard Heydrich, qui voit dans le nazisme le véhicule idéal à son ambition personnelle, et Martin Bormann qui sait faire la différence entre « Der Führer », le symbole, le mage des foules, le seigneur de la guerre, et le Chancelier. La Chancellerie est le domaine privé de Bormann ; il y règne en maître dans l’anonymat qu’il chérit tant, mais ne peut conserver ce privilège que tant qu’Hitler tient son rôle… Il lui est donc indispensable.

Enfin, pour faire court, je pense que les raisons qui permirent à Adolf Hitler de rester en place – au delà de sa volonté farouche, de son charisme, de ses intrigues, et de ses succès – furent une réelle capacité à proposer une image mythique de grandeur retrouvée à laquelle tous pouvaient (voulaient) s'identifier et, surtout, de créer un système de dépendance psychologique et sociale.

Eddy


Dernière édition par eddy marz le Mer 21 Aoû 2013, 10:07, édité 3 fois
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  gloryorfree le Lun 20 Juil 2009, 00:11

tjrs des post aussi intéressant de l'ami eddy clin doeil gri

je pense pareil ils on voulu y croire au delà de l'horreur parce que ils en avaient envie , plus de territoire , une étendu mondiale , un empire de 1000 ans ect , sortant d'un tel cadre comme il en existait a l'époque avec autant de rancoeur et d'amertume du traité de versaille et un homme qui se sentais guidé par une force supérieur au charisme rarement si ce n'est jamais atteint.La propagande nazi et la plus grosse et important qui fut , même actuellement je fut surpris de me tromper a propros de mythe de l'époque qui s'avérais faux et qui était de la propagande nazi et pourtant je pensais que c'était vrai comme bcp ! preuve que çà fonctionne encore actuellement c'est incroyable !! comme disait goebbels "plus c'est gros plus sa passe" et chaque jour on peux le vérifier par des magouilles des scandales ect les gens ragotte en parle tout le temps mais en attendants les auteurs s'en contrefoutent tellement c'est gros que sa passe ! je ne cite pas d'exemple exprès en réfléchissant vous me comprendrez !! Bref c'est un faite unique de l'histoire , mais pas tant que çà l'être humain peut a tout moment recommencer par pouvoir et envi de dominer les autres sa ne changera pour moi jamais ..
gloryorfree
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  thex le Lun 20 Juil 2009, 02:51

Parfait, parfait pouce Je vais suivre vos conseils et je pense que je vais prendre comme hypothèse, non pas le role de la SA/SS ou gestapo/SD (mais ça n'empeche pas de les évoquer), mais plutôt du faite qu'Hitler a su agir habillement pour éliminer l'opposition et "endormir" le peuple. D'ailleurs ma 1ere lecture ( "Hitler prend le pouvoir" de Gorges Goriley ) va dans ce sens également.
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  gloryorfree le Lun 20 Juil 2009, 04:34

Oui je pense que tu peux faire un parallèle mais la gestapo exercer une tel terreur , tout était fait pour qu'ils soivent dans un cercle dont le peuple allemand ne pouvaient pas sortir , et cas unique a ma connaissance encore une fois , les enfant dénoncés parfois leur parent anti-nazi preuve a quel point la maitrise des masses étaient incroyable c'est un sujet difficile que tu as tellement il est riche et complexe mais n'hésite pas a faire un amalgames entre les différentes organisations de l'époque qui on plus qu'aider a assuré son autorité et son rang de furher sa prouvera que tu a bien compris leur fonctionnement et a quel point tout était calculé

bonne chance pouce
gloryorfree
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Baugnez44 le Lun 20 Juil 2009, 09:29

Pas tout à fait d'accord avec ce post. A mon humble avis, il exagère grandement la terreur qui existe en Allemagne à l'époque nazie. Certes, le régime est craint, mais il rencontre également énormément d'adhésions, au moins jusqu'à la guerre. Ce qu'il ne fait pas perdre de vue c'est que toute opposition structurée - en dehors peut-être (et encore!) des églises - a été réduite à néant dès la prise du pouvoir. Et les autres forces qui auraient pu se manifester, comme les syndicats par exemples, sont très vites contrôlées par l'appareil nazi.

Quant aux enfants dénonçant leurs parents, il ne s'agit pas d'un cas unique, loin de là. Plus d'un Russe s'est retrouvé au goulag sur dénonciation (volontaire ou involontaire) de ses enfants.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  gloryorfree le Lun 20 Juil 2009, 15:01

Oui je suis d'accord avec toi. Sauf que ceux dénoncé en allemagne avait bcp de chance d'être tuer selon leur degrés d'investissement , en russie certes le goulag était terrible mais ils pouvaient espéraient s'en sortir hors dans les camps il y avait peu de chance , il faut noter le fait que hitler a était admirer jusqu'à sa mort et la fin du régime de jeune soldat combattez dans Berlin même alors qu'il n'y avait quasiment aucune chance preuve du fanatisme absolue par une grand majorité , sans parler des populations civils appellés a se suicider et ils furent nombreux (le riviéres furent retrouvés de noyés soudainement) je sais que staline controlé tout mais je ne pense pas qu'il était aussi aimés et même rapidement fut détestés par une grand partie qui se retrouverent éliminés bien sure .. son controle des pensées fut terrible aussi la preuve la longuévité de son reigne alors qu'il détruisait son pays

Amicalement
gloryorfree
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  thex le Lun 20 Juil 2009, 16:39

Je pense qu'il y a erreur, Hilter n'était pas adoré jusqu'au bout. Lors que le Reich a commencé a s'ébranler, la ferveur également. A partir de l'attentat manqué ( il y a tout juste 65 ans d'ailleurs ), la répression au sein de la population civile est devenu bien pire. Douté un instant de la victoire ou des capacités des nazis étaient synonymes de mort. Les derniers jours c'étaient même absurde, des vieillards par exemple étaient pendu pour "trahison" , à savoir refuser de combattre dans les ruines.
thex
thex
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 150
Age : 34
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  gloryorfree le Lun 20 Juil 2009, 17:25

oui c'est pour çà que je parlais d'une partie seulement elle fut assez nombreuse pour ne pas l'oublier je pense
gloryorfree
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Baugnez44 le Lun 20 Juil 2009, 18:23

thex a écrit:Je pense qu'il y a erreur, Hilter n'était pas adoré jusqu'au bout. Lors que le Reich a commencé a s'ébranler, la ferveur également. A partir de l'attentat manqué ( il y a tout juste 65 ans d'ailleurs ), la répression au sein de la population civile est devenu bien pire. Douté un instant de la victoire ou des capacités des nazis étaient synonymes de mort. Les derniers jours c'étaient même absurde, des vieillards par exemple étaient pendu pour "trahison" , à savoir refuser de combattre dans les ruines.

On est bien d'accord sur le fait que l'adoration pour Hitler n'a pas duré jusqu'au bout. Elle a commencé à faiblir lorsque les pertes sur le front, particulièrement en Russie ont commencé à devenir excessive et que les villes allemandes ont commencé à subir les bombardements.

Par ailleurs, il me semble que bon nombre d'Allemands qui furent pendus pour trahison à la fin du conflit le furent par des nazis fanatiques dans des conditions qui ressemblent plus à un lynchage qu'à une terreur organisée par l'appareil policier de l'état. Il est bien entendu que ceci n'excuse en rien ces faits, bien au contraire. On ne peut que s'indigner devant un régime qui chez certains de ses partisans créa un fanatisme tel que ces derniers jugeaient encore utile de tuer leurs semblables alors même que le régime qu'il soutenaient sombrait dans l'abîme.

_________________
Toutes les vertus secondaires comme le courage, la discipline, la fidélité, l'endurance n'ont un effet positif qu'aussi longtemps qu'elles servent une cause positive. Si une cause positive devient négative, les vertus secondaires deviennent problématiques
Baugnez44
Baugnez44
Général (Administrateur)
Général (Administrateur)

Nombre de messages : 2673
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 04/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  eddy marz le Lun 20 Juil 2009, 19:47

Baugnez a raison;

On est bien d'accord sur le fait que l'adoration pour Hitler n'a pas duré jusqu'au bout.
Non seulement, mais elle ne fut pas systématique, loin de là. Les milieux chrétiens pratiquant (mis à part les "Chrétiens Allemands" pro-nazis et antisémites) haïssaient Hitler depuis très tôt dans la dictature, même si leur résistance fut trop tardive, timide, désorganisée (car il y avait trop de branches distinctes au sein du Protestantisme allemand), et pratiquement inutile. Ils réussirent tout de même - grâce au courage de certains - à ralentir ou mettre un terme à certaines pratiques, comme l'opération T4, même si l'arrêt de cette dernière fut illusoire (elle continua en secret)... À partir de Stalingrad, même la Waffen-SS, confrontée à tant d'horreurs, commença à se battre, pourrait-on dire, pour son propre drapeau... Il y avait des conflits permanents entre la SS et le NSDAP sur les mesures adoptées et leur implémentation - nombres de refus d'obtempérer furent notés au sein des cercles d'officiers de la Waffen-SS dont certains furent sévèrement réprimandés par Himmler. Le nazisme ne fut certainement pas le grand monolithe cohérant écrasant tout sur son passage, mais une système en perpétuelle fermentation, en proie aux soubresauts des intrigues, au lobbying, aux meurtres (les hiérarques nazis sont comparables aux condottiere vénitiens du XVIe siècle, ou aux satrapes Parthes), le tout maintenu par Hitler dans un chassé-croisé de mises en compétition, de division pour régner, de politiques secrètes admises à certains proches tandis que d'autres politiques secrètes étaient révélées à d'autres proches encore, et à l'insu des premiers - chacun d'eux croyant avoir la "préférence" du Führer...

Eddy
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Jules le Mar 21 Juil 2009, 18:09

Pour ma part, ce qui m'intéresse, c'est surtout :
- la nomination du dictateur au poste de chancelier (le 30 janvier 1933). Qui l'a réellement hissé à ce poste ? Von Papen (uniquement) ? Que s'est-il passé de décembre 1932 à la daté clé pour que Von Papen décide soudainement de nommer Hitler chancelier ?

- le moment précis où il annoncé publiquement que les juifs seraient des ennemis de l'État.
(HS je pense mais c'est tout à fait passionnant)

Concernant son ascension et uniquement son ascension au poste de chancelier : fin 1932, je pense que si le parti Nazi était resté encore 8-12 mois sans évolution notable, il ne serait resté dans l'Histoire qu'un parti d'extrême droite comme il y en a tant eu. Avec une popularité certaine, certes, mais sans réel pouvoir décisionnel.
C'est la nomination d'Hitler au poste de chancelier qui a plongé l'Allemagne dans la terreur. Après, sans vouloir schématiser, ce ne fut que du pain bénit pour Hitler. La suite n'est pas intéressante dans le sens où Hitler était si bien entouré que tout paraissait déjà bien calculé : destruction de la démocratie par tous les moyens et conquète de tous les pouvoirs.
Ceci ce n'est que ma vision personnelle.

Merci en tous cas aux entres membres pour leur éclairage. On en apprend tous les jours sur ce forum. Une mine d'or vous dis-je !!! pouce gri oui gri
Jules
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2064
Age : 40
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  gloryorfree le Mar 21 Juil 2009, 22:23

et imaginons que sa dictature soit basé sur un système stable et non qui se base sur les faveurs d'hitler ? qu'ils soivent soudées dans n'importe quel hiérarchie je me demande ce que cela aurait pu entrainer mais j'ai effectivement jamais compris se systéme idiot de celui qui plaira le plus au chef , çà a aussi causé la perte du national socialisme a force je pense
gloryorfree
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  eddy marz le Mar 21 Juil 2009, 22:50

j'ai effectivement jamais compris se systéme idiot de celui qui plaira le plus au chef , çà a aussi causé la perte du national socialisme a force je pense

Pourtant cela fait partie de tous les systèmes politiques depuis l'aube des temps : les favoris, les courtisans, les âmes damnées, les éminences grises... Rien de tout cela n'est nouveau, et l'Histoire se répète...
eddy marz
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 64
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Hitler et le pouvoir Empty Re: Hitler et le pouvoir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum