Ubik83 : projet de roman

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 18 Mai 2010, 10:24 pm

Hello,

Me revoilà enfin...

Concernant les Juifs : Hitler ne manquait pas de fixations et de théories sur eux. Il a aussi fait de l'antisémitisme son fond de commerce, car pour souder les gens, rien de tel qu'un ennemi commun, un bouc émissaire. Quoi qu'il en soit de son acharnement, de la part de calcul ou de "sincérité" du discours antisémite d'Hitler, reste qu'il n'a pas hésité à aller jusqu'à l'horreur absolue, d'une part. D'autre part, qu'il a fait tuer également des tziganes, des homosexuels, des opposants politiques, des communistes, sans parler des Polonais, des différents peuples dans les pays où il a mis sa botte... enfin, c'est quelqu'un qui a fait le mal à grande échelle.

Pour en revenir au sujet qui me préoccupe, ce roman ( projet insensé ! ), je voudrais donc savoir :

Si Waffen SS il y a, mes zigotos passent-ils quand même par Bad Tolz entre mars et septembre 1939 ? On me dit que cette école formait des officiers. Je pense que logiquement, il faut qu'ils commencent par être simples SS, avant d'avoir des galons... Ensuite, si Bad Tolz il y a ( ou ailleurs ), peut-on imaginer qu'ils partent en Pologne et qu'ils soient ensuite promus à l'école de Pretzch au printemps 1941 ? Mais Richard Rhodes dit que dès 38, des unités Einsatz étaient formées pour liquider l'intelligentsia et les "partisans". Je pense que Franz a tout à fait le profil pour demander à liquider en Pologne. Et que Wolfgang a tout à fait le profil pour suivre son ami, quoi qu'il fasse.

Bon, je suis très bousculé en ce moment, j'y vais donc progressivement... Je n'ai pas eu le temps de me pencher sérieusement ni sur ma chronologie du roman, ni sur les ouvrages qui pourraient me décoincer. Des péripéties familiales m'en empêchent pour l'instant. Mais si tout ça se calme, je ne manquerai pas de tenter d'approfondir tout ça et d'y voir enfin clair.

A très bientôt j'espère.

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  sukhoi le Mer 19 Mai 2010, 12:04 am

ubik83 a écrit:
Si Waffen SS il y a, mes zigotos passent-ils quand même par Bad Tolz entre mars et septembre 1939 ? On me dit que cette école formait des officiers. Je pense que logiquement, il faut qu'ils commencent par être simples SS, avant d'avoir des galons...

Et pourquoi pas? Il existe dans toutes les armées du monde des écoles qui forment pour devenir directement officier, sans passer par tout les grades de sous-off et de soldats du rang.

Bonne chance pour ton roman ubik83

sukhoi
Général de Brigade
Général de Brigade

Nombre de messages : 671
Age : 26
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  gloryorfree le Mer 19 Mai 2010, 5:55 pm

oui mais pour devenir directement officier il fallait bien avoir un minimum d'expérience et des qualités physique / morales importantes , enfin pourquoi pas en effet !
avatar
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mer 19 Mai 2010, 11:16 pm

sukhoi a écrit:
ubik83 a écrit:
Si Waffen SS il y a, mes zigotos passent-ils quand même par Bad Tolz entre mars et septembre 1939 ? On me dit que cette école formait des officiers. Je pense que logiquement, il faut qu'ils commencent par être simples SS, avant d'avoir des galons...

Et pourquoi pas? Il existe dans toutes les armées du monde des écoles qui forment pour devenir directement officier, sans passer par tout les grades de sous-off et de soldats du rang.

Bonne chance pour ton roman ubik83

Je vous remercie. Mais en raisonnant par le "pourquoi pas", je ne me mets pas à l'abri d'un tacle meurtrier si je me plante...

Plus j'avance, et plus je découvre les abîmes de mon ignorance...

Ubik.


Dernière édition par ubik83 le Ven 21 Mai 2010, 5:08 pm, édité 1 fois
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  gloryorfree le Jeu 20 Mai 2010, 2:19 pm

le sujet est très vaste difficile de connaître tout a fond ;) du courage
avatar
gloryorfree
Adjudant
Adjudant

Nombre de messages : 74
Age : 27
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 30/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Ven 21 Mai 2010, 5:04 pm

Merci à tous.

Ce que je sais, c'est que je dois persister et m'accrocher à mon métier d'écrivain ( métier, au sens de pratique, de "cent fois sur le métier..." ), et ne pas renoncer.

Un écrivain n'est certes pas un historien. Il a le don pour rendre les choses vivantes, c'est un don particulier, et tous les écrivains n'arrivent pas à rendre les choses vraiment vivantes. Je prends ça comme un métier d'acteur : incarner un personnage, lui donner vie. Mais ce serait un métier de pluri-acteur, car on incarne tous les personnages à la fois, aussi différents soient-ils. C'est un exercice périlleux, où on se met vraiment en danger.

Un écrivain n'est pas forcément historien, car je le vois bien, votre passion pour l'histoire vous entraîne fort loin. Moi, j'ai commencé par écrire, et ce que j'ai publié jusqu'à présent n'avait aucun rapport avec l'histoire. Je ne sais pas pourquoi ça m'a pris. En fait, j'ai plusieurs centres d'intérêts, qui peuvent se regrouper sous trois termes généraux : la musique, les arts plastiques, la littérature. Cela me donne des "pratiques" diverses, qui m'absorbent toutes assez intensément.

Dans le cadre du littéraire, j'ai publié mais suis connu comme auteur de romans noirs essentiellement.

Par ailleurs, la période nazie m'a diversement intéressé. A certaines époques, j'éprouvais le besoin de lire pour comprendre, et j'achetais des livres sur la question. Sans discernement et un peu en vrac, sans doute. A d'autres moments, je désirais ne plus y penser et ça restait en latence. Puis ça reprenait, au fil de je ne sais quelles fluctuations. Et plus récemment, un roman a émergé en moi et comme je l'ai déjà dit, j'ai hésité très longuement avant de m'y mettre, conscient du défi énorme que ça représentait.

Je le disais, un écrivain n'est pas historien. Mais l'inverse est vrai aussi. J'ai lu des romans pondus par des historiens, qui restituaient tout correctement et même créaient les pièces manquantes, glissaient çà et là des anecdotes de leur cru, plausibles, et inventaient des personnages qu'ils mêlaient aux hommes historiques connus. Je dois dire que plus d'une fois, ces romans m'ont déçu. Certes ils fonctionnaient sur le plan de l'exigence historique, mais sur le plan littéraire, ils n'étaient pas convaincants, manquaient de relief, de vie, de panache. Cela ressemblait à une leçon bien apprise et convenablement régurgitée, sans plus.

N'est donc pas historien qui veut, et idem pour la littérature. Il ne suffit pas d'ouvrir trois bouquins pour connaître et cerner une époque ; il ne suffit pas non plus de savoir ce qu'on doit dire pour se mettre à écrire. Si c'était si simple, ça se saurait.

Je ne sais pas si j'ai l'envergure, en tant qu'écrivain, pour satisfaire à l'ambitieux projet dans lequel je m'inscris. Mais ça, je dirai que c'est mon souci à moi. Par contre, je sais clairement que je n'ai pas assez de connaissances sur le plan historique, et ceci vous concerne si vous voulez m'aider.

Je vais même plus loin : je pense que même avec votre aide, j'aurais assez pour écrire mon roman, mais sans doute guère plus. Je ne parviendrai jamais à votre niveau de connaissances et de maîtrise, puisque cette période de l'histoire m'intéresse et me concerne, mais probablement pas comme vous. J'ai, je l'ai dit, d'autres activités créatrices à côté, j'ai mes trois casquettes : arts plastiques, littérature et musique. Vous, c'est votre passion d'un bout de l'année à l'autre. Moi, quand j'aurai terminé ( si j'y parviens un jour ) cette ambitieuse saga, j'écrirai peut-être toute autre chose après, sur une autre période ou dans un genre qui ne fera pas appel à des connaissances historiques. Pendant ce temps, il est probable que vous serez encore sur cet élan, sur cet intérêt pour l'histoire et cette période en particulier.

Je pense sincèrement que si je trouve ici les informations nécessaires, aussi pointues soient-elles, j'aurai les ingrédients pour réaliser un formidable roman. Maintenant, pour la mise en œuvre littéraire, je serai seul, comme je l'ai toujours été. A moi de m'arranger pour être à la hauteur.

Voilà ce que je voulais vous dire. J'espère que cela vous aidera à me situer.

Au plaisir,

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Jules le Ven 21 Mai 2010, 8:01 pm

J'admire ta motivation ubik83. Aussi, je t'encourage vraiment à t'informer. Internet est une mine d'informations sur un sujet aussi pointilleux que le nazisme. Même s'il s'agit d'un roman - j'ai presque envie de dire PUISQU'IL s'agit d'un roman - prends ton temps et ponds-nous quelquechose de quasi-irréprochable.
Good luck mate !
avatar
Jules
Général de Division
Général de Division

Nombre de messages : 2062
Age : 37
Localisation : ici
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Ven 21 Mai 2010, 9:28 pm

Jules a écrit:J'admire ta motivation ubik83. Aussi, je t'encourage vraiment à t'informer. Internet est une mine d'informations sur un sujet aussi pointilleux que le nazisme. Même s'il s'agit d'un roman - j'ai presque envie de dire PUISQU'IL s'agit d'un roman - prends ton temps et ponds-nous quelquechose de quasi-irréprochable.
Good luck mate !

Merci...
La vie, en soi-même, est déjà une aventure, un pari insensé, une espérance en dépit de tout.
On verra bien... si ça doit se faire, ça se fera. I do my very best.

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le pacte Ribentropp - Molotov.

Message  ubik83 le Dim 23 Mai 2010, 1:48 am

Bonjour,

Toujours dans les méandres de mon roman, j'en viens à l'époque où le pacte Ribentropp - Molotov a été signé.

Je me demande comment on a présenté ça aux Allemands, alors qu'on leur bourrait le mou depuis des années avec "les Bolchéviks, lie de l'humanité".

A fortiori dans les écoles d'élite du régime, Napola ou autres. Mes personnages sont des chefs dans la Hitlerjungen, puis j'ai prévu qu'ils passent par la SS ( je suis en train de voir comment je pourrais goupiller ça ) et où qu'ils soient, à mon avis, ce pacte a dû créer des remous, et dans les séances de "cours d'instruction politique", il y a forcément quelqu'un qui a abordé la question... Dans mon roman, j'en suis à l'été 39, mes personnages font leurs classes, je ne peux donc décemment pas éviter de traiter cet aspect politique important.

Qu'en pensez-vous et avez-vous des infos à ce sujet ?

Merci...

Ubik.

P.S. : sujet à déplacer éventuellement si je ne l'ai pas mis au bon endroit. Merci de me dire juste où il atterri si c'est le cas, que je le retrouve.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 25 Mai 2010, 12:13 am

Psychopompos a écrit:
ubik83 a écrit:
Psychopompos a écrit:Ca peut être intéressant. Je suis en train d'écrire un roman (sans lien avec la Seconde Guerre mondiale et sans intention de le publier pour l'instant) ; bon courage. Smile

Salut,

Sans indiscrétion, c'est sensé parler de quoi ?

De la SF post-apocalyptique où, dans le futur, l'essentiel du monde est plongé dans un état de ténèbres permanents et dirigé par un régime théocratique autoritaire. J'ai des idées pour en écrire au moins quatre sur ce thème ; j'en ai terminé un et je suis sur le deuxième.
Enfin, quand je dis "sans lien avec la Seconde Guerre mondiale", j'avoue que j'y ais glissé quelques clins d'oeils.

Je vois que tu cites Dick dans ta signature. C'est un de mes auteurs préférés.
As-tu lu l'excellente biographie qu'Emmanuel Carrère lui a consacré ?

Je n'ai pas lu ce livre, je note la suggestion. Smile

Si n'importe qui sur le forum est intéressé par une lecture de mon premier machin, qu'il me prévienne par MP. Smile

Des clins d'oeil, tu dis ?
J'ai lu, il y a quelque temps, des extraits d'un roman vraiment intéressant, dans l'optique que tu décris. Le type disait également qu'il écrivait ça pour lui, sans chercher à le publier. Si ça se trouve, c'était toi... Je te dis juste ses initiales : EM.
Je n'ai pas lu tout mais le peu que j'ai vu, c'était vraiment bien foutu.
A l'époque, je démarrais à peine mon roman, donc pas assez disponible.
Maintenant, je tombe en rade sur le même roman, parce que pas assez calé sur la question, et comme je n'ai pas envie de faire n'importe quoi, je mets en pause, en arrêt sur image, le temps de voir si j'y comprends quelque chose. Mais on n'est pas rendus.
Et puis, quand j'arrête, d'expérience je sais que je ne m'y remets que rarement.
Bon, alors, ces extraits, c'était toi ou pas ?
En tous cas, moi, ce que j'avais lu, j'avais trouvé ça vachement bien.

A te lire,

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 25 Mai 2010, 12:16 am

Islaaamm a écrit:Moi aussi je suis écrivain mais aussi rappeur et poète

Tu es donc l'homme aux trois casquettes ?
Moi j'avais la musique ( mais j'ai nettement ralenti ), la littérature ( mais je suis dans le creux de la vague ) et les arts plastiques ( je fais encore quelques trucs ).

L'ampoule clignote... tant qu'elle ne s'éteint pas, estimons-nous heureux.

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Kalendeer le Mar 25 Mai 2010, 12:22 pm

Je suis déjà admirative que tu arrives à finir des romans mort de rir gri A la limite, je trouve que le plus compliqué n'est pas d'avoir les connaissances, mais de s'astreindre à un scénario. J'ai toujours un tas d'idées en cours de route et arrivée à la moitié, je me rends compte qu'à force d'en rajouter, je ne sais plus où je vais -_-
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Psychopompos le Mar 25 Mai 2010, 1:49 pm

ubik83 a écrit:Des clins d'oeil, tu dis ?
J'ai lu, il y a quelque temps, des extraits d'un roman vraiment intéressant, dans l'optique que tu décris. Le type disait également qu'il écrivait ça pour lui, sans chercher à le publier. Si ça se trouve, c'était toi... Je te dis juste ses initiales : EM.
Je n'ai pas lu tout mais le peu que j'ai vu, c'était vraiment bien foutu.
A l'époque, je démarrais à peine mon roman, donc pas assez disponible.
[...]
Bon, alors, ces extraits, c'était toi ou pas ?
En tous cas, moi, ce que j'avais lu, j'avais trouvé ça vachement bien.

A te lire,

Ubik.

Je ne m'appelle pas EM, ça ne correspond à aucun pseudo que j'utilise et je n'ai mis mon truc en ligne nulle part, je le transmets uniquement par échange privé. Ca ne peut pas être moi.
... ou alors tu es tombé sur un type à qui j'avais envoyé mon truc et qui se l'est approprié. yeu gri
avatar
Psychopompos
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 1373
Age : 31
Localisation : En Asie
Date d'inscription : 28/04/2009

http://psychopompos.byethost6.com/drupal/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Invité le Mar 25 Mai 2010, 5:02 pm

Ubik, serait-ce indiscret de vous demander sous quel nom vous publiez? Je comprendrais votre désir d'anonymat et c'est pourquoi une réponse en aparté par MP est envisageable. Cependant, je comprendrais aussi que vous vouliez garder un anonymat absolument anonyme. À vous de voir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 25 Mai 2010, 6:00 pm

Kalendeer a écrit:Je suis déjà admirative que tu arrives à finir des romans mort de rir gri A la limite, je trouve que le plus compliqué n'est pas d'avoir les connaissances, mais de s'astreindre à un scénario. J'ai toujours un tas d'idées en cours de route et arrivée à la moitié, je me rends compte qu'à force d'en rajouter, je ne sais plus où je vais -_-

Hello,

Difficile de répondre sur un plan général... Chacun ses méthodes. Et puis, ce que j'ai commis participait de ce qu'on appelle le Roman Noir, donc c'est assez particulier. Quand j'ai écrit ces romans, à chaque fois j'avais cadré toute mon enquête dans ses moindre détails. Une fois que ce canevas était au point, je pouvais à loisir greffer intrigues secondaires, fausses pistes, tout ce qu'on veut. Après j'ai écrit un roman fantastique mais par choix, je n'ai rien préparé à l'avance. Mais il faut dire que là, il n'y avait presque rien dans la partie enquête, donc c'était assez facile. Il s'agissait de faire progresser des climats, rien de plus. Disons, suivre en parallèle une série de progressions qui allaient crescendo. Je pense qu'il faut avoir une vue d'ensemble, ou du moins, des scènes clés, des jalons importants, et globalement, savoir ce qu'on a envie de dire. Ensuite, tout dépend du type de romans. En littérature générale, on peut peut-être se permettre, plus ou moins, de baguenauder. En littérature noire, tout doit être affûté comme un rasoir.

Voilà... Mejor que nada.

A suivre,

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 25 Mai 2010, 6:08 pm

Psychopompos a écrit:
ubik83 a écrit:Des clins d'oeil, tu dis ?
J'ai lu, il y a quelque temps, des extraits d'un roman vraiment intéressant, dans l'optique que tu décris. Le type disait également qu'il écrivait ça pour lui, sans chercher à le publier. Si ça se trouve, c'était toi... Je te dis juste ses initiales : EM.
Je n'ai pas lu tout mais le peu que j'ai vu, c'était vraiment bien foutu.
A l'époque, je démarrais à peine mon roman, donc pas assez disponible.
[...]
Bon, alors, ces extraits, c'était toi ou pas ?
En tous cas, moi, ce que j'avais lu, j'avais trouvé ça vachement bien.

A te lire,

Ubik.

Je ne m'appelle pas EM, ça ne correspond à aucun pseudo que j'utilise et je n'ai mis mon truc en ligne nulle part, je le transmets uniquement par échange privé. Ca ne peut pas être moi.
... ou alors tu es tombé sur un type à qui j'avais envoyé mon truc et qui se l'est approprié. yeu gri

Je ne crois pas qu'on puisse comme ça piquer l'œuvre de quelqu'un. Dans le milieu littéraire, tout se sait, celui qui fait ça se grille tout seul. Il faut avoir une case en moins pour tomber dans des plans pareils. Non, je pense plutôt à des synchronicités, des convergences d'intérêt et quand on y réfléchit, ça fout le vertige... Pense un peu, si on mettait dans la même pièce, au même moment, tous les types qui sont en train de... Mettons tous ceux qui font de la peinture dans telle direction bien précise. Ou de la sculpture, de la musique, des romans... Tous ceux qui, à un moment donné, s'alignent sur tel ou tel rang et essaient de produire... Peut-être qu'on serait étonnés de voir combien ça en fait, qui, sur tel sujet précis, sont en train de mijoter quelque chose... Non ? Et puis si on les enfermait ensemble, peut-être qu'il y aurait des amitiés, ou alors des carnages... Tous après la même proie, tous chassant dans les mêmes eaux... Moi j'y pense parfois. Je me dis, je suis dans ma singularité, mais si je connaissais tous ceux qui, à peu de chose près, font aussi bien que moi ( sans parler de ceux qui font mieux ), alors ça me filerait peut-être l'envie d'arrêter pour de bon, d'aller me cacher...

A méditer...

En tous cas, je ne crois pas pour ton type. En plus, c'était particulier, il y avait ce monde ténébreux, mais aussi les gens s'infligeaient mutuellement des tortures bizarres, c'était assez tordu dans l'ensemble - mais très bien écrit, une prose soignée. Je n'ai pas lu tous les passages, certains me branchaient nettement moins que d'autres.

Je pense qu'on est plusieurs à naviguer à l'aveuglette, à se croiser sans se voir. C'est sans doute ça l'explication. Et après, va donc comprendre pourquoi certains réussissent et d'autres pas. Beaucoup trop de facteurs en jeu. Incalculable.

Il faut persévérer. Même si ça ne sert strictement à rien.

A suivre,

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 25 Mai 2010, 6:34 pm

LSR a écrit:Ubik, serait-ce indiscret de vous demander sous quel nom vous publiez? Je comprendrais votre désir d'anonymat et c'est pourquoi une réponse en aparté par MP est envisageable. Cependant, je comprendrais aussi que vous vouliez garder un anonymat absolument anonyme. À vous de voir...

Eh bien pour l'instant, vu que mon roman est en berne, planté, que tout ce que j'avais envisagé ne tient pas la route, ça ne me donne pas envie de pavoiser, même sur mes gloires passées. Alors on va faire profil bas pour le moment. Plus tard, quand je me sentirai mieux, je ne dis pas. Mais là...

J'espère être compris. Dans la vie, on fait ce qu'on peut, pas toujours ce qu'on veut, rarement, même.

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mar 25 Mai 2010, 6:42 pm

Dans la foulée, je repense à la polémique d'hier et je rajoute : la merde, parfois, c'est fertile. Vous n'avez pas idée de ce que j'ai réussi à écrire en farfouillant dans la bougnasse, plus d'une fois. Du reste, les auteurs de romans noir le savent : difficile, quand on écrit ce genre de choses, de ne pas y nager la brasse. Ceux qui ont peur de se salir les pattes écrivent plutôt des Annagavalderies. M'enfin, moi, ce que j'en dis...

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Invité le Mar 25 Mai 2010, 6:48 pm

L'étonnement ne me pique pas de son dard sournois : la gloire littéraire est toujours plus confortable lorsqu'elle se déchaîne sur un pseudonyme.
Je sais de quoi je parle

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Kalendeer le Mer 26 Mai 2010, 12:15 am

Ubik : J'écrivais du fantastique historique, j'avais le scénario général, le problème étant justement que j'ai tendance à changer ce scénario général quand en cours d'écriture je pense avoir une meilleure idée. Globalement, je m'ennuie en suivant des scénarios si ça dure plus de trente pages. D'où mon admiration pour toi parce que même si tu brodes autour, ta trame générale reste stable.

Mais un jour, j'y arriverai foret (ou pas -_- mais faut se dire qu'on y arrivera)
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mer 26 Mai 2010, 10:39 am

Kalendeer a écrit:Ubik : J'écrivais du fantastique historique, j'avais le scénario général, le problème étant justement que j'ai tendance à changer ce scénario général quand en cours d'écriture je pense avoir une meilleure idée. Globalement, je m'ennuie en suivant des scénarios si ça dure plus de trente pages. D'où mon admiration pour toi parce que même si tu brodes autour, ta trame générale reste stable.

Mais un jour, j'y arriverai foret (ou pas -_- mais faut se dire qu'on y arrivera)

Une parade consisterait alors à imaginer deux ou trois possibilités, et se donner la liberté ainsi d'en suivre une ou l'autre. Mais avec tout ce qui est historique, on a d'énormes contraintes si on veut rester dans le vrai, ou au moins, le vraisemblable. Déjà qu'un roman n'est pas une petite affaire, mais alors là...

Une autre idée, c'est de suivre la trame, et se permettre toutes sortes de scènes ou de détails, de descriptions, qui permettent à la spontanéité de s'exprimer quand même, et qui seront vues comme autant de cerises sur le gâteau, si elles sont réussies. A l'intérieur d'un cadre rigide, rester souple. Certes, les avenues sont tracées. Mais on peut encore décider d'agrémenter les façades, d'y mettre fleurs ou fanions, les peindre en telle ou telle couleur... les décrire pleines de monde ou presque vides, etc.

Il faut savoir jouer avec soi-même. Si ce jeu est plaisant, le lecteur y entrera lui aussi. C'est pour ça que je disais qu'un historien, si pointu soit-il, n'est pas forcément un écrivain. Ecrire un roman, c'est créer quelque chose de vivant, presque autonome. Bon, maintenant, l'inverse est vrai aussi : un écrivain, même s'il trempe dans un domaine qui touche l'histoire, ne sera pas historien, sauf à y consacrer un temps considérable. Moi, j'ai déjà la musique ( même si je suis en train de lâcher prise sur cette histoire ), les arts plastiques dans toute la variété de mes pratiques à ce sujet, enfin...

La seconde méthode est celle que j'applique. Je te la conseille. Tu traces les grandes lignes et tu t'autorises, à l'intérieur de ce cadre, plein de traits personnels, d'inventions. Tu décris les petites manies et les particularités des personnages. Tu imagines un truc un peu inattendu, qui sonnera vrai, et qui rendra la scène vivante. Et ainsi de suite.

Bon courage.

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Kalendeer le Mer 26 Mai 2010, 12:43 pm

A la base, le roman était certes historique, mais la trame se basait presque entièrement sur l'aspect fantastique... comme c'est un aspect qui n'est pas réel, beaucoup de données pouvaient être inventées.

Est-ce que tu écris toujours tes scènes dans l'ordre ?
avatar
Kalendeer
Membre d'honneur
Membre d'honneur

Nombre de messages : 742
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 06/08/2008

http://adler.jdrforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  ubik83 le Mer 26 Mai 2010, 2:36 pm

Kalendeer a écrit:A la base, le roman était certes historique, mais la trame se basait presque entièrement sur l'aspect fantastique... comme c'est un aspect qui n'est pas réel, beaucoup de données pouvaient être inventées.

Est-ce que tu écris toujours tes scènes dans l'ordre ?

Le fantastique exige une grande rigueur. Ce n'est pas si simple qu'il n'y paraît. En fait, comme tout se joue dans la nuance ( enfin, si on parle bien du vrai fantastique, pas du merveilleux. Le fantastique est, par essence, un genre qui laisse planer le doute. On se demande toujours si le narrateur n'a pas été victime d'une erreur de perception. Si on sort du doute, on entre dans le merveilleux, la surnature revendiquée comme telle, qui pose l'existence de phénomènes paranormaux ou autres ). Donc, le fantastique requiert une grande habileté.
Pour les scènes, sauf exception, oui. Il m'est arrivé d'écrire une scène parce qu'elle me venait, mais sinon j'ai toujours dans mon ordinateur un mémo où je note les idées quand elles viennent, et en général un mot-clé ou deux suffisent pour que je retrouve ces idées intactes quand le moment est venu. Certaines scènes sont mijotées de très longue date, sur la base d'une seule impression. C'est pour ça qu'il est toujours désagréable d'apprendre qu'on ne pourra pas les écrire, parce qu'elles ne sont pas compatibles avec tel ou tel aspect de la réalité.

A te lire,

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le ghetto de Varsovie.

Message  ubik83 le Mer 02 Juin 2010, 10:32 am

Bonjour,

J'ignore si c'est ici qu'on doit poster ce message... Vous verrez...
Je me demandais si vous aviez des infos sur le ghetto de Varsovie. Sa construction, les différentes phases qui menèrent à la construction d'un mur, la détermination de ses limites... Un plan d'époque, surtout, de la ville ou du ghetto lui-même.
Egalement, à tout hasard, si vous aviez des sources sur la destruction de ce ghetto, par quelles unités, en combien de temps, les circonstances, etc.

Tout ça dans le cadre de mon roman, en prospectant ( j'amasse des données et je vois après si je peux m'en servir ).

Merci...

Ubik.
avatar
ubik83
Lieutenant-colonel
Lieutenant-colonel

Nombre de messages : 364
Age : 58
Localisation : nullepart
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  eddy marz le Mer 02 Juin 2010, 11:37 am

avatar
eddy marz
Membre légendaire
Membre légendaire

Nombre de messages : 3953
Age : 62
Localisation : England/France/Italia
Date d'inscription : 24/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ubik83 : projet de roman

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 19 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum